Situé au bord de la mer Baltique, cet ancien centre de vacances construits par les Nazis va devenir une station balnéaire de luxe où les appartements se vendent jusqu'à 10.000€ du mètre carré.

Ci-dessous, une transcription de la vidéo.

Cette immense station balnéaire construite par les Nazis se transforme en lieu de tourisme de luxe. Dans les années 1930, les Nazis ont bâti ce complexe baptisé "Prora", un bâtiment de presque 5km de long face à la mer Baltique, situé sur l'île de Rügen à 300km au nord de Berlin. 

En 1936, la construction de ces immeubles commence. Ils sont conçus pour accueillir 20.000 vacanciers. Au programme, chambres doubles, douches et toilettes communes.

Les loisirs nazis étaient encadrés par une organisation, le "Kraft durch freude" ("la force par la joie") qui subventionnait des voyages pour la population allemande. Entre 1933 et 1939, 43 millions d'Allemands sont partis en vacances avec ce dispositif.

En 1939, la guerre interrompt la construction de Prora. Le site devient un hôpital militaire pour l'armée allemande puis une caserne pour les parachutistes d'Allemagne de l'Est avant d'être abandonné pendant des dizaines d'années.

Depuis quelques années, des investisseurs transforment Prora en un complexe d'appartements de luxe. "Nos clients sont très intéressés par l'histoire du lieu. Ils savent qu'ils vont vivre dans un monument historique" explique Werner Jung, conseiller de vente du projet.

Des habitants de l'île s'opposent à ce projet et demandent qu'un mémorial rappelant l'histoire du lieu soit conservé. Les appartements de Prora se vendent jusqu'à 10.000€ le mètre carré.

Suivez Loopsider sur Facebook et Twitter.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 10 maisons de vacances discrètes et luxueuses pour les ultra riches