Ces 10 habitudes que vous avez avec votre smartphone et qui sapent votre productivité

Nora Carol Photography/Getty Images

Avoir son téléphone au travail, qui était autrefois le signe que vous étiez un mauvais employé, est aujourd'hui devenu la norme. Les textos sont en train de "faire de grands progrès" dans le milieu de l'entreprise aux États-Unis, affirme Te-Ping Chen, journaliste au Wall Street Journal. Pourtant, envoyer des messages à votre patron peut aussi vous amener à des textos accidentels comme "Je t'aime" ou "mon lapin".

"Tandis que l'email aide à cloisonner les communications au travail, les textos sont une affaire beaucoup plus compliquée, puisque les messages des amis et de la famille se bousculent avec les communiqués des patrons et des collègues de travail", écrit Te-Ping Chen. En plus de possibles échanges de textos gênants, il y a d'autres erreurs que beaucoup d'employés peuvent commettre à mesure que les smartphones deviennent monnaie courante au travail. Par exemple, une utilisation excessive de votre téléphone ou le fait d'être constamment bombardé de notifications peut entraîner une baisse de productivité.

"La productivité est souvent à son apogée lorsqu'une personne est complètement immergée dans une activité, a expliqué Jordana Jacobs, psychothérapeute de New York, à Business Insider.

Selon Jordana Jacobs, si les téléphones sont effectivement géniaux pour la technologie qu'ils fournissent, ils alimentent aussi notre état naturel de distraction. Les téléphones portables nous sortent de l'état de 'flow' qui est si fondamental à la productivité", explique-t-elle. "En fait, nous interrompons constamment notre propre processus de réflexion, poursuit-elle. Pour dire les choses simplement, nos téléphones "nous éloignent du présent".

Il est probablement impossible de se débarrasser complètement de son téléphone au travail, mais vous pouvez toujours prendre des mesures pour l'empêcher de se mettre en travers de vos objectifs.

La première étape pour être plus productif est d'identifier toutes les façons dont nos téléphones nous empêchent de rester concentrés. Jordana Jacobs et Jonathan Alpert, psychothérapeute et auteur de "Be Fearless : Change your life in 28 days", ont cassé les habitudes qui ruinent notre productivité. 

Vérifier vos emails de manière automatique  peut facilement vous sortir de l'état de 'flow' qui permet d'être productif.

Sean Gallup/Getty Images

Selon Jordana Jacobs, les smartphones nous font sortir du présent. Lorsque nous vérifions constamment nos emails professionnels et personnels, ça nous met dans l'état d'esprit suivant : "Je fais ça plutôt que d'être simplement là où je suis maintenant".

Sortir constamment votre smartphone pour prendre une photo peut vous empêcher d'être dans l'instant présent.

Carl Court/Getty Images

L'un des avantages des smartphones d'aujourd'hui, c'est qu'ils ont la même qualité que les appareils photo. 

Bien qu'il soit formidable de vouloir prendre une photo ici et là pour avoir un souvenir d'un moment particulier, Jordana Jacobs explique que jouer aux paparazzi dans notre vie réelle est une autre façon de nous faire oublier le présent.

Aller sur les réseaux sociaux depuis notre smartphone nous rend obsédés par la vie des autres au détriment des tâches que nous devons accomplir.

Tomohiro Ohsumi/Getty Images

Les réseaux sociaux peuvent nourrir notre obsession pour la vie des autres, mais Jordana Jacobs explique que c'est aussi une plateforme qui nous permet de nous vanter auprès de nos abonnés de ce que nous faisons ou de ce que nous avons fait.

Envoyer des SMS peut vous empêcher de parler aux gens autour de vous.

Sean Gallup/Getty Images

Jordana Jacobs explique que le fait d'envoyer des SMS et des messages à d'autres personnes vous permet de vous concentrer davantage sur ce qu'elles font au moment présent, ce qui vous distrait de tout ce que vous devriez faire pour être productif.

Le fait d'avoir toujours votre téléphone dans la main vous empêche de prendre du temps pour être seul et de réfléchir à ce que vous devez faire.

Andreas Rentz/Getty Images

Jordana Jacobs explique qu'elle pense que nous avons perdu notre capacité à être seul(e).

"Nous considérons maintenant le téléphone comme notre principale figure d'attachement ; toutes les personnes que nous connaissons et aimons vivent dans notre téléphone, c'est grâce à lui que nous leur parlons", a-t-elle dit. "Nous n'avons jamais assez d'espace pour nous poser, réfléchir ou nous faire une idée de nous-mêmes, comme nous pouvions le faire auparavant."

Se connaître et réfléchir sur soi-même peut être le travail le plus productif que l'on puisse faire, et nos téléphones se mettent souvent en travers de ce chemin.

Les 'applications de productivité' peuvent vous aider à rester concentré et à accomplir vos tâches, mais elles peuvent aussi nuire à vos efforts.

Sean Gallup/Getty Images

Bien que Jonathan Alpert pense que certaines applications de productivité peuvent être utiles, il croit que se fier uniquement à elles ou télécharger la mauvaise application peut en réalité engendrer le contraire. Selon lui, la meilleure façon de rester productif est d'avoir la bonne mentalité.

"La façon de penser de quelqu'un peut avoir un impact significatif sur son comportement, sa motivation et, en fin de compte, sa production", explique-t-il. "Les gens devraient se sentir encouragés à développer une mentalité de fonceur."

Se laisser absorber par les notifications peut trop nous distraire.

Drew Angerer/Getty Images

Jonathan Alpert explique que beaucoup de gens sont distraits, et ces notifications — qu'il s'agisse d'un texto ou d'une notification d'application — peuvent vous empêcher de terminer le travail que vous avez commencé. Il suggère de désactiver les notifications des réseaux sociaux. "Elles ne servent qu'à distraire et ne signalent probablement rien d'urgent," explique-t-il. 

Ouvrir une application peut en ouvrir une autre, puis une autre, puis une autre, puis une autre...

Sean Gallup/Getty Images

Avec les applications, internet, et d'autres fonctionnalités des smartphones, vous pouvez facilement vous retrouver au fond du trou de la distraction.

"Les gens vont rarement sur internet ou sur leur téléphone et s'en tenant à la raison prévue", dit-il. "S'ils vérifient la météo, cela peut les amener à vérifier leurs emails, leurs messages ou à lire un article — tout cela constitue une distraction grossière et a un impact sur la productivité."

La lumière bleue émise par l'écran de votre téléphone peut affecter la qualité de votre sommeil.

Arroyo Moreno/Getty Images

Selon Jonathan Alpert, la lumière bleue émise par les appareils peut affecter notre sommeil.

"La lumière bleue pénètre dans le cerveau par les yeux et a un impact sur la glande pinéale. Cette glande joue un rôle dans la production de mélatonine, l'hormone qui aide à réguler les cycles du sommeil et du réveil", explique-t-il. "Ainsi, les appareils utilisés près du lit pourraient nuire à la capacité de se reposer."

Cela va avoir un effet profond sur l'humeur, le niveau d'énergie et la capacité à se concentrer et à accomplir les tâches, poursuit-il.

Puisque nous pouvons regarder tout instantanément, nous pouvons aussi perdre notre capacité à nous poser des questions.

Une cliente en train de manipuler le nouveau smartphone iPhone 7 dans un Apple Store à Los Angeles REUTERS/Lucy Nicholson.

Cette habitude n'est peut-être pas expressément liée à la productivité, mais elle est toujours préoccupante.

Jordana Jacobs explique que nous avons perdu notre capacité à nous poser des questions, parce que nous pouvons à peu près tout rechercher — les réponses à toutes les questions brûlantes que nous pourrions avoir sont toujours à portée de main. "Je pense que cela tronque le processus de créativité et étouffe notre imagination", conclut-elle.

Version originale : Allana Akhtar/Business Insider


Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Un psychothérapeute explique les 3 raisons pour lesquelles de nombreuses résolutions du Nouvel An se soldent par un échec

VIDEO: Voici quelques conseils pour aller plus facilement vers les gens — même si vous êtes introverti