Ces 11 prédictions de Leonard de Vinci sont devenues réalité

Léonard de Vinci a fait plusieurs prédictions sur la technologie et le monde naturel qui sont devenues réalité. Stock Montage/Getty Images

Léonard de Vinci est considéré comme l'un des plus grands penseurs du monde. Le génie italien de la Renaissance, plus connu pour ses œuvres d'art comme la Joconde et La Cène, était aussi un inventeur prolifique et un chercheur passionné. Le génie naturel de Léonard de Vinci et sa curiosité scientifique insatiable l'ont amené à remplir d'innombrables cahiers de croquis, d'inventions, d'observations sur le monde et de théories — dont beaucoup se sont avérées par la suite.

Même si Léonard de Vinci a largement été reconnu comme étant un grand artiste parmi ses contemporains, son génie scientifique et technologique n'était pas aussi bien considéré, en particulier parce que beaucoup de ses théories et découvertes n'ont pas été publiées au cours de sa vie. Malgré cela, Léonard de Vinci est largement considéré aujourd'hui comme étant en avance sur son temps. Voici 11 des prédictions de Léonard De Vinci, à la fois technologiques et dans le monde qui l'entoure, qui se sont devenues réalité.

Les chars d'assaut

Alors que Léonard De Vinci était parrainé par Ludovico Sforza, duc de Milan, il a conçu l'idée d'un "véhicule de combat" blindé. Beaucoup considèrent qu'il s'agit d'un prototype précoce des chars d'assaut modernes qui ont vu le jour quelques siècles plus tard.

Comme le montrent les croquis de Léonard De Vinci, son véhicule blindé s'inspire de la carapace d'une tortue. La voiture conique était conçue pour se déplacer dans n'importe quelle direction et était équipée de plusieurs canons légers. Comme beaucoup d'inventions du génie, l'idée était fantastique ; mais elle n'a pas pu être réalisée au moment où il l'a conçue.

Il est intéressant de noter que le char d'assaut de Léonard de Vinci présentait un gros problème : les manivelles qui devaient le propulser allaient dans des directions opposées, ce qui voulait dire qu'il ne pourrait jamais avancer. Certains spécialistes de Léonard de Vinci pensent que l'inventeur, qui était considéré comme un pacifiste, a peut-être ajouté intentionnellement ce défaut à sa conception pour l'empêcher d'être réellement créé et utilisé pour la guerre.

Les mitraillettes

Léonard de Vinci a conceptualisé le canon "mitraillette". Scott Olson/Getty Images

Les "véhicules de combat" n'étaient pas la seule technologie militaire que Léonard de Vinci a inventée. Il a également conceptualisé un canon "mitraillette". C'était la solution de l'inventeur au problème des canons trop longs à charger. En réponse à ce problème, Léonard de Vinci esquissa un orgue à 33 canons, qui comportait trois rangées de 11 canons chacune. En théorie, une rangée pouvait tirer pendant qu'une autre refroidissait et la troisième se chargeait, de sorte que les soldats puissent utiliser l'appareil et tirer sur leurs ennemis sans interruption.

En fait, les archéologues ont trouvé ce qu'ils croyaient être un canon triple inspiré de l'invention de Léonard de Vinci. Selon le journal The Telegraph, le canon en bronze (qui date de la fin du XVe siècle environ) ressemblait beaucoup à la "mitraillette" de Léonard De Vinci. "Nous pensons qu'il a été fabriqué à Venise et apporté ici, ou qu'il a été fabriqué localement", a déclaré au Telegraph le directeur du musée, Marin Curkovic. "On ne peut pas dire avec certitude qu'il a été construit d'après les esquisses de Léonard de Vinci, mais la ressemblance avec ses croquis est remarquable. Nous pensons qu'il y a une très forte probabilité qu'il ait été fabriqué selon ses plans."

Les sous-marins

Léonard de Vinci a esquissé des plans de bateaux qui pourraient être submergés. US Air Force photo by Senior Airman Jared Bunn

L'inventeur a également imaginé des navires qui pourraient voyager sous l'eau, et a même esquissé des plans pour ce type de bateaux qui pourraient être submergés.

Réalisant à quel point cela pouvait être dangereux s'ils se retrouvaient entre de mauvaises mains (car un tel navire pouvait servir à couler clandestinement un autre navire), Léonard de Vinci a gardé secrets ses plans de sous-marins "à cause de la nature maléfique des hommes qui assassinent au fond de la mer".

Les hélicoptères

L'hélicoptère de Léonard De Vinci est considéré comme l'un des prototypes d'hélicoptère les plus anciens, si ce n'est le premier. U.S. Army photo by 1st Lt. Ryan DeBooy

La "vis aérienne" — un hélicoptère à propulsion humaine (en pédalant uniquement) — était une autre des inventions fantastiques imaginées par Léonard De Vinci, mais était (à l'époque) impossible à mettre en œuvre.

Le premier véritable hélicoptère a été construit au milieu du XXe siècle, mais la version de Léonard De Vinci est considéré comme l'un de ses prototypes les plus anciens, si ce n'est le premier. Ce n'était qu'une des nombreuses inventions que Léonard de Vinci a imaginées dans le cadre de son obsession pour le vol des hommes.

En 2013, une équipe d'inventeurs canadiens a réussi à concrétiser l'idée de Léonard De Vinci en réalisant le premier vol en hélicoptère à propulsion humaine au monde.

Les réfrigérateurs

Léonard de Vinci a conceptualisé un système de "machine à refroidissement". Getty Images

Léonard de Vinci ne pensait pas seulement au vol des humains et à la guerre. Il a également prédit un certain nombre d'idées d'appareils pratiques, comme un premier prototype pour une "machine à refroidissement" — également connue sous le nom de réfrigérateur.

L'érudit Alessandro Vezzosi pense que Léonard De Vinci a conceptualisé la machine à refroidissement alors qu'il était encore parrainé par les Sforza de Milan vers 1492. Le croquis de Léonard de Vinci montre un système complexe de soufflets, de chambres en cuir et de becs verseurs qui semblent assez encombrants pour quelque chose qui ne garde pas tant de fraîcheur.

On ne sait pas si Léonard De Vinci a vraiment essayé de construire cette "machine à refroidissement", mais on pense qu'il s'agit de la première tentative connue de réfrigération — et il a prédit cette technologie aujourd'hui inoffensive bien avant même que quiconque n'ait commencé à envisager le fait qu'on en ait besoin.

Les parachutes

Léonard de Vinci a créé une première version du parachute qui était faite de toile de lin scellée et retenue par des poteaux en bois. ChinaFotoPress/Getty Images

Léonard de Vinci a également imaginé une première version de parachute dans un bloc-notes de son recueil de dessins Codex Atlanticus. La vision de l'inventeur était faite de toile de lin scellée et retenue par des poteaux en bois.

Il est à nouveau peu probable que Léonard de Vinci l'ait testée lui-même. De plus, des essais modernes ont prouvé que la lourdeur de ce premier parachute se serait avérée dangereuse, mettant le sauteur en danger une fois qu'il s'est posé.

Mais Léonard De Vinci avait tout de même bonne idée générale."Si un homme a une structure en tissu faite de 12 bras de large et 12 de haut, il pourra se lancer de n'importe quelle hauteur sans se blesser ", avait-il affirmé.

L'évolution humaine

L'étude d'anatomie comparée de Léonard De Vinci lui a permis d'observer la relation étroite qui existait entre les Hommes et les singes. Thomson Reuters

Bien avant que Charles Darwin ne provoque un tollé majeur avec sa théorie de l'évolution, Léonard de Vinci avait à peu près la même idée. Il avait en réalité apparemment pris pour acquis que les humains avaient évolué à partir des singes sans vraiment essayer d'argumenter.

Selon le journal The Guardian, l'étude d'anatomie comparée de Léonard De Vinci lui a permis d'observer la relation étroite qui existe entre les deux espèces. Dans le cadre d'une esquisse d'un livre sur l'anatomie, il avait écrit sur "la description de l'homme, qui inclut celle des créatures qui sont presque de la même espèce, comme les singes et d'autres espèces, très nombreuses".

L'énergie solaire

Léonard de Vinci avait pensé à un système de "miroir brûlants" pour chauffer l'eau de Florence. Photo by VCG/VCG via Getty Images

L'exploitation de la puissance du soleil peut sembler être un phénomène résolument moderne, mais ce n'est pas du tout le cas. En réalité, Léonard de Vinci a conçu son propre système d'énergie solaire pour chauffer l'eau de Florence.

Alors qu'il travaillait pour le Vatican, Léonard de Vinci tenta une expérience avec des "miroirs brûlants" et prédit que ces dispositifs réfléchissants concaves pourraient être utilisés pour focaliser la lumière du soleil et l'exploiter. Dans son système d'énergie solaire, ces miroirs servaient à chauffer l'eau.

La calculatrice

Léonard de Vinci avait créé son propre appareil de calcul 100 ans avant l'apparition de la première calculatrice. Sanford Myers/AP

Le "vrai" inventeur de la calculatrice n'a toujours pas été trouvé, mais beaucoup attribuent à Léonard de Vinci le mérite d'avoir eu l'idée qui allait se concrétiser plus tard.

100 ans avant que l'astronome et mathématicien allemand Wilhelm Schickard ne construise son "horloge de calcul", Léonard de Vinci esquissait les plans de son propre appareil de calcul.

Le télescope

"Construis des lunettes pour voir la lune plus grande", voici ce qu'avait écrit Léonard de Vinci dans son Codex Leicester. Shutterstock

Alors que l'on pense généralement à Galilée avant Léonard de Vinci lorsqu'il s'agit d'astronomie, ce dernier a très certainement prédit l'éventuelle création d'un télescope un siècle plus tôt.

Au sein de sa collection d'écrits essentiellement scientifiques, Codex Leicester, Léonard de Vinci aurait écrit une note dans laquelle il aurait inscrit : "Construis des lunettes pour voir la lune plus grande." Il n'y a aucune preuve qu'il ait jamais fabriqué un tel appareil ; le premier télescope connu a été créé environ 100 ans plus tard.

Les robots

Léonard de Vinci a été le premier à esquisser le premier robot humanoïde grâce à des engrenages et des roues reliées à un système de poulie. VCG via Getty Images

Léonard de Vinci a également conçu ce qui aurait pu être le tout premier robot humanoïde.

Le "chevalier mécanique" de l'inventeur était capable de s'asseoir, d'agiter les bras, de bouger la tête, d'ouvrir et de fermer la mâchoire. Ce chevalier robot était composé d'un costume de chevalier qui était rempli d'engrenages et de roues reliées à un système de poulie et de câble, permettant au "robot" de se déplacer tout seul.

Version originale : Caralynn Lippo/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ces 8 prédictions de Jeff Bezos datant de 1999 sont depuis devenues réalité

VIDEO: Voici ce qu'il se passe lorsque quelqu'un meurt pendant un vol