Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Ces 27 photos épiques montrent comment SpaceX est entré dans l'histoire

Ces 27 photos épiques montrent comment SpaceX est entré dans l'histoire
Les astronautes de la NASA Doug Hurley et Bob Behnken, qui ont effectué une mission de 63 jours avec le véhicule Crew Dragon de SpaceX, sont les premiers à avoir été mis en orbite et à être revenus sur Terre. © SpaceX/Business Insider

SpaceX et la NASA sont entrés dans l'histoire dimanche dernier lorsqu'un vaisseau spatial en forme de goutte d'eau s'est posé dans le golfe du Mexique. La capsule Crew Dragon — conçue par SpaceX avec le financement de la NASA — ramenait les astronautes Bob Behnken et Doug Hurley sur Terre après une mission sans précédent à la Station spatiale internationale. C'était la première fois qu'une entreprise privée emmenait des humains dans l'espace.

Mais ce n'était qu'une mission de démonstration. Son succès incitera la NASA à transporter régulièrement des astronautes vers et depuis la station spatiale à bord du Crew Dragon. "Ce jour annonce une nouvelle ère de l'exploration spatiale", a déclaré Elon Musk, PDG de SpaceX, lors d'un briefing après le largage, ajoutant : "Je ne suis pas très religieux, mais j'ai prié pour cette occasion."

Voici une sélection des meilleures photos du lancement, du temps passé par les astronautes dans l'espace et de leur retour sur Terre :

Bob Behnken et Doug Hurley ont été les premiers à piloter un vaisseau spatial commercial

Les astronautes de la NASA Bob Behnken (à gauche) et Doug Hurley portent leur combinaison spatiale lors d'une répétition générale le 23 mai 2020.  SpaceX via Twitter

Leur mission, appelée Demo-2, a permis aux États-Unis de retrouver la capacité de lancer et de faire voler leurs propres astronautes, qu'ils avaient perdue après la fin du programme de la navette spatiale en 2011

Une fusée SpaceX Falcon 9 avec le Crew Dragon de la société est sortie d'un hangar au Centre spatial Kennedy de la NASA le 3 janvier 2019.  SpaceX

Au cours des neuf dernières années, la NASA s'est appuyée sur des fusées russes Soyouz de plus en plus coûteuses pour transporter ses astronautes vers et depuis la station spatiale.

Le 30 mai, Bob Behnken et Doug Hurley ont grimpé dans le Crew Dragon et se sont lancés dans l'espace au sommet d'une des fusées Falcon 9 de SpaceX

La mission Demo-2 de SpaceX, lancée avec une fusée Falcon 9, décolle avec les astronautes de la NASA Bob Behnken et Doug Hurley à l'intérieur d'un vaisseau spatial Crew Dragon, le 30 mai 2020.  Tony Gray et Tim Powers/NASA

Ils avaient d'abord tenté le lancement trois jours auparavant, mais le temps nuageux a rendu le vol de la fusée dangereux

Le vaisseau spatial Crew Dragon et la fusée Falcon 9 de SpaceX sont prêts à Cape Canaveral, en Floride, au Centre spatial Kennedy de la NASA, le 24 mai 2020.  Ben Cooper/SpaceX

Les deux jours de lancement, les astronautes ont été aidés à enfiler leur combinaison spatiale au Centre spatial Kennedy de la NASA en Floride

Les astronautes de la NASA Doug Hurley (au premier plan) et Bob Behnken revêtent des combinaisons spatiales SpaceX lors d'une répétition générale au Centre spatial Kennedy, en Floride, le 17 janvier 2020.  NASA/Kim Shiflett

Les deux hommes ont dit au revoir à leurs familles. Ils sont tous les deux mariés à des astronautes et ont chacun un jeune fils

Hurley et Behnken disent au revoir à leurs familles et leur donnent des "câlins" lointains, le 27 mai 2020.  NASA TV

Les micros de la télévision de la NASA ont enregistré Bob Behnken en train dire à son fils : "Sois bon pour Maman. Rends-lui la vie facile."

Les astronautes ne pouvaient pas serrer leur famille dans leurs bras parce qu'ils venaient de passer deux semaines en quarantaine, pour s'assurer qu'ils ne transportaient pas accidentellement le Covid-19 à la station spatiale.

Behnken et Hurley travaillaient avec SpaceX depuis cinq ans dans le cadre du programme des équipages commerciaux de la NASA

Elon Musk (à gauche) s'entretient avec Bob Behnken sur la structure de service fixe du complexe de lancement 39A au Centre spatial Kennedy, en Floride, le 1er mars 2019.  Joel Kowsky/NASA

Ce programme est la solution de la NASA au vide laissé par les navettes spatiales. Elle a financé SpaceX et Boeing pour construire des vaisseaux commerciaux de taille humaine, mais SpaceX a été le premier à effectuer son vol avec équipage.

Lors d'un point presse avant le lancement, Bob Behnken a déclaré à Business Insider US que Doug Hurley et lui-même avaient acquis une meilleure compréhension des risques d'échec de la mission "qu'aucun équipage dans l'histoire récente, simplement en termes de compréhension des différents scénarios qui sont en jeu".

À lire aussi — L'Égypte invite Elon Musk à venir voir les pyramides de Gizeh après qu'il a affirmé qu'elles avaient été construites par des extraterrestres

Avant le lancement de Crew Dragon, le livestream de la NASA montrait les astronautes en train de fermer les yeux et de prendre de grandes respirations en attendant le compte à rebours final

Les astronautes Bob Behnken et Doug Hurley attendent le lancement à l'intérieur du vaisseau spatial Crew Dragon, le 30 mai 2020.  Capture d'écran/NASA TV

La NASA avait estimé à 1 risque sur 276 que la mission soit fatale. Bob Behnken a déclaré qu'ils étaient "très à l'aise" avec ces probabilités.

La fusée a décollé à 15h22 (heure de la côte Est), puis la capsule Crew Dragon s'est séparée du corps du Falcon 9

La fusée Falcon 9 transportant la mission SpaceX Demo-2 de la NASA décolle du Cap Canaveral, en Floride, le 30 mai 2020.  NASA/Bill Ingalls

Sur Terre, des équipes de SpaceX et de la NASA ont célébré ce succès. 'Je suis vraiment très ému', a déclaré Elon Musk aux journalistes

Elon Musk célèbre le lancement des astronautes de la NASA Bob Behnken et Doug Hurley depuis la Floride, le 30 mai 2020, sur le vaisseau spatial Crew Dragon.  Steve Nesius/Reuters

"J'ai passé 18 ans à travailler pour atteindre cet objectif, il est donc difficile de croire que c'est arrivé", s'est réjoui Elon Musk. "C'est, espérons-le, la première étape d'un voyage vers la civilisation sur Mars, de la vie devenant multiplanétaire, d'une base sur la Lune..."

Une fois en orbite autour de la Terre en toute sécurité, Bob Behnken et Hurley ont baptisé leur capsule Crew Dragon 'Endeavour' — un hommage à la dernière navette spatiale jamais construite

Doug Hurley (à l'avant) et Bob Behnken dirigent une visite en direct de la capsule "Endeavour" du Crew Dragon depuis l'orbite, le 30 mai 2020.  NASA TV

Le lendemain, Endeavour a ouvert son nez et s'est amarré à la station spatiale

Le Crew Dragon s'amarre à la Station spatiale internationale, le 31 mai 2020.  Chris Cassidy

Après une procédure d'ouverture de l'écoutille qui a duré environ deux heures, Bob Behnken et Doug Hurley ont flotté dans l'ISS

Les astronautes de la NASA Bob Behnken et Doug Hurley flottent dans la Station spatiale internationale le 31 mai 2020, après avoir piloté le vaisseau spatial Crew Dragon de SpaceX.  NASA

Leurs nouveaux camarades — l'astronaute de la NASA Chris Cassidy et les cosmonautes russes Anatoly Ivanishin et Ivan Vagner — les attendaient pour les accueillir.

À leur arrivée, ils ont exposé un trophée pour SpaceX : un drapeau américain que le dernier équipage de la navette spatiale a laissé sur l'ISS. Il a attendu neuf ans le prochain lancement humain de la NASA depuis le sol américain

Doug Hurley (au centre) brandit le drapeau lors d'une conférence de presse avec Bob Behnken (à gauche) et l'astronaute Chris Cassidy (à droite) à bord de la Station spatiale internationale, le 1er juin 2020.  NASA TV

Ils ont effectivement revendiqué la victoire pour SpaceX dans un jeu de capture du drapeau que Barack Obama a lancé lorsqu'il a développé le programme d'équipage commercial.

Le vaisseau spatial est resté amarré à l'ISS pendant les deux mois suivants. Il a été conçu pour résister jusqu'à 110 jours dans l'environnement hostile de l'espace

Le Crew Dragon de l'équipage Endeavour de SpaceX, photographié par les astronautes Bob Behnken et Chris Cassidy lors d'une sortie dans l'espace le 1er juillet 2020.  NASA

Pendant leur séjour à bord de l'ISS, Bob Behnken et Doug Hurley ont travaillé sur des expériences scientifiques que la NASA mène en microgravité

Bob Behnken mène une expérience sur la formation de gouttelettes d'eau en microgravité, en testant une technologie de pomme de douche qui économise l'eau.  NASA

Bob Behnken et Chris Cassidy ont fait quelques sorties dans l'espace ensemble

Bob Behnken (à l'extrême gauche) et Chris Cassidy (à l'extrême droite) sont habillés avec l'aide des ingénieurs de vol de l'expédition 63 (au milieu à gauche) Doug Hurley et Ivan Vagner (au milieu à droite) avant leur sortie dans l'espace du 26 juin.  NASA

Ils ont effectué l'entretien de routine à l'extérieur de la station : remplacement des batteries, installation de nouveaux équipements et retrait des anciennes pièces

Bob Behnken travaille pendant une sortie spatiale de six heures pour remplacer une vieille batterie nickel-hydrogène par une nouvelle batterie lithium-ion sur la Station spatiale internationale, le 1er juillet 2020.  NASA

Puis est venue la dernière étape de la mission Demo-2 : le retour à la maison. Bob Behnken et Doug Hurley sont rentrés dans le Crew Dragon le samedi 1er août et se sont détachés de la station spatiale

Les astronautes de la NASA Doug Hurley (au premier plan) et Bob Behnken dans leur vaisseau spatial Crew Dragon "Endeavour" lors de leur retour sur Terre le 2 août 2020.  NASA

Après une nuit de repos pour les astronautes (et plusieurs heures de manœuvre du vaisseau spatial), la capsule Endeavour a mis à feu ses propulseurs et s'est enfoncée dans l'atmosphère terrestre dimanche.

Elon Musk avait auparavant déclaré que le plongeon de 1 930 °C à travers l'atmosphère terrestre était sa 'plus grande préoccupation'

SpaceX

C'est dû à la conception asymétrique de la capsule, nécessaire au système d'évacuation d'urgence qui largue la capsule en cas de défaillance d'une fusée de lancement en plein vol.

"Si vous tournez trop, vous risquez d'attraper le plasma dans les propulseurs d'échappement du Super Draco", expliquait Elon Musk à Aviation Week, en mai, quelques jours avant le lancement. "Nous avons envisagé six façons de procéder jusqu'à dimanche, donc ce n'est pas que je pense que cela va échouer. C'est juste que je m'inquiète un peu du fait qu'il est asymétrique".

À la fin de la descente des astronautes, des parachutes ont ralenti la chute. La capsule a amerri dans le Golfe du Mexique à 14h48 (heure de l'Est) dimanche, au large de Pensacola, en Floride

La mission Demo-2 de SpaceX amerrit dans le Golfe du Mexique avec les astronautes de la NASA Bob Behnken et Doug Hurley le 2 août 2020, à son retour de la Station spatiale internationale.  Bill Ingalls/NASA

Les équipes de SpaceX et de la NASA dans des vedettes rapides se sont précipitées pour récupérer la capsule et en sortir les astronautes — mais des civils, dans leurs propres embarcations, ont également surgi

Les équipes de soutien et des plaisanciers arrivent à la navette spatiale SpaceX Crew Dragon Endeavour peu après qu'elle ait amerri dans le golfe du Mexique, le 2 août 2020.  NASA/Bill Ingalls

"Peut-être que la prochaine fois, nous ne devrions pas annoncer notre zone d'atterrissage", a déclaré l'ingénieur Kate Tice de SpaceX lors de la retransmission en direct de l'atterrissage par la NASA.

Même le cosmonaute Ivan Vagner a pu voir les bateaux se diriger à toute vitesse vers la capsule, depuis une altitude de 400 kilomètres au-dessus de la Terre

Dans une déclaration à CBS, les garde-côtes ont déclaré qu'ils avaient averti les plaisanciers à plusieurs reprises avant l'atterrissage par des alertes radio et des avertissements physiques, mais qu'ils n'avaient pas reçu l'ordre de faire respecter légalement une zone de danger. "De nombreux plaisanciers ont ignoré les demandes des équipages des gardes-côtes et ont décidé d'empiéter sur la zone, se mettant eux-mêmes et ceux impliqués dans l'opération en danger potentiel".

Certains des bateaux sont passés près de la capsule, dont un avec un passager brandissant un pavillon d'honneur. Les responsables de la NASA ont déclaré que c'était dangereux pour les astronautes et les spectateurs

En effet, la capsule Endeavour peut être enveloppée de vapeurs toxiques après avoir plongé dans l'atmosphère terrestre. La foule "n'était pas ce que nous attendions", a déclaré l'administrateur de la NASA Jim Bridenstine lors d'un briefing après l'amerrissage. "Ce n'est pas quelque chose de bon", a-t-il ajouté. "Nous devons nous assurer que nous avertissons les gens de ne pas s'approcher du vaisseau spatial à l'avenir."

Après avoir congédié les bateaux non autorisés, l'équipe de récupération a sorti la capsule grillée de l'eau

Le navire de récupération SpaceX GO Navigator sort la capsule Endeavour de l'océan, le 2 août 2020.  NASA/Bill Ingalls

L'équipe a détecté un gaz dangereux autour de la capsule appelé tétroxyde d'azote. Ils ont attendu qu'il se dissipe avant d'ouvrir l'écoutille du vaisseau spatial

L'équipe de récupération a ensuite aidé Bob Behnken et Doug Hurley à sortir de leur siège et à se mettre sur des civières — une procédure standard pour les astronautes après l'atterrissage — afin qu'ils puissent obtenir des évaluations médicales immédiates

Les astronautes de la NASA Bob Behnken (à gauche) et Doug Hurley à l'intérieur du vaisseau spatial Crew Dragon Endeavour de SpaceX à bord d'un vaisseau de récupération peu après sa chute dans le Golfe du Mexique, le 2 août 2020.  Bill Ingalls/NASA

Les hommes allaient bien mais ont eu du mal à se tenir debout. C'est normal pour les astronautes de l'ISS, car leur corps s'habitue à flotter dans l'espace et doit soudain travailler beaucoup plus dur pour s'opposer à la gravité terrestre. Un hélicoptère a emmené Bob Behnken et Doug Hurley sur la terre ferme

'Cela a été une sacrée odyssée ces cinq, six, sept, huit dernières années', a déclaré Doug Hurley aux membres de l'équipe et à la presse peu après l'atterrissage

Les astronautes de la NASA Douglas Hurley, à gauche, et Bob Behnken se préparent à quitter leur hélicoptère à Pensacola après l'atterrissage du duo dans leur capsule SpaceX Crew Dragon, le 2 août 2020.  NASA/Bill Ingalls

"Quand les navettes spatiales se sont retirées, quand Doug a pris son dernier vol pour conclure, je pense que c'était un jour triste pour nous", a déclaré M. Behnken. "Il y a quelque chose de spécial à avoir cette capacité de lancer et de ramener ses propres astronautes à la maison."

Version originale : Morgan McFall-Johnsen, avec la contribution de Dave Mosher/Business Insider

À lire aussi — Virgin Galactic vient de révéler un nouveau jet commercial supersonique conçu par Rolls-Royce

Découvrir plus d'articles sur :