Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Ces 3 hypothèses expliqueraient pourquoi l'étoile Bételgeuse connaît une baisse de luminosité flagrante

Ces 3 hypothèses expliqueraient pourquoi l'étoile Bételgeuse connaît une baisse de luminosité flagrante
© /ESO

Bételgeuse est l'étoile la plus visible dans la constellation d'Orion. Elle est de couleur rouge-orangé et est considérée comme l'une des étoiles les plus brillantes dans le ciel. Des astronomes ont remarqué que depuis la mi-novembre 2019, sa luminosité baissait clairement, et qu'on pouvait le constater à l'œil nu, selon un communiqué de l'Observatoire européen austral (ESO). Sur le compte Twitter nommé Betelgeuse Status, qui suit les changements de luminosité de l'étoile, un post datant de mardi 18 février 2020 indique que sa magnitude était de 1,62, soit 0,03 plus faible que la moyenne des cinq nuits précédentes.

"On voit clairement que la luminosité de l'étoile a baissé sur la moitié de sa surface apparente", a déclaré l'astrophysicien Miguel Montargès à l'AFP. Selon les images prises à l'aide du Very Large Telescope (VLT) de l'ESO, la luminosité de l'étoile s'est réduite à environ un tiers de sa luminosité normale. Sur l'animation ci-dessous partagée par l'ESO, on peut clairement voir la baisse de luminosité entre janvier 2019 et décembre 2019.

Interrogée par Futura Sciences sur le cas de l'étoile Bételgeuse, Sylvie Vauclair, astrophysicienne à l'Institut de recherches en astrophysique et planétologie (Irap) et spécialiste des étoiles, a donné trois hypothèses pour expliquer cette baisse de luminosité — à noter qu'aucune des trois hypothèses n'a été prouvée : "la plus simple est qu'il s'agit d'une fluctuation exceptionnelle, conjugaison des effets de plusieurs cycles habituels. Si c'est le cas, elle retrouvera bientôt sa brillance passée."

L'autre théorie suggère quant à elle "qu'il s'agit d'un phénomène particulier, sur le long terme, une baisse constante de l'énergie lumineuse émise par l'étoile, précurseur d'une évolution ultime, catastrophique, son explosion", indique l'astrophysicienne. La dernière hypothèse, "intéressante" selon Sylvie Vauclair, serait que "Bételgeuse, qui émet en permanence de forts vents stellaires, aurait émis une bouffée de gaz et de poussières particulièrement importante, qui la cacherait partiellement avant de s'évaporer complètement."

Quoi qu'il en soit, il y a de fortes chances que l'étoile Bételgeuse explose "prochainement", autrement dit, "peut-être pas avant 100 000 ans, ou même plus, une paille en comparaison de l'âge de l'Univers mais une éternité à notre échelle", a précisé la scientifique avant d'ajouter : "si elle explose, son éclat pourra devenir aussi fort que celui de la pleine Lune. Elle émettra alors des vents radioactifs très dangereux."

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :