Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Ces 5 façons de gérer votre anxiété ne font qu'amplifier votre stress

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Ces 5 façons de gérer votre anxiété ne font qu'amplifier votre stress
© Crystal Cox/Business Insider

Amy Morin est psychothérapeute, assistante sociale agréée, coach de force mentale et auteur de plusieurs ouvrages de psychologie, best-sellers internationaux. Business Insider US vous confie ses meilleurs conseils pour gérer au mieux votre anxiété. De l'accélération du rythme cardiaque à une inquiétude excessive, l'anxiété est terrible. Elle vous affecte physiquement, cognitivement et émotionnellement. Ses symptômes peuvent rendre la vie difficile.

Parfois, vous pouvez identifier la source de cette angoisse, comme quand on doit soigner une carie par exemple. À d'autres moments, tout peut vous rendre anxieux : vos dettes éventuelles, vos relations, votre travail et votre santé. Lorsque votre niveau d'anxiété est élevé, vous pouvez avoir envie de faire tout ce qu'il faut pour vous sentir mieux rapidement. Mais les solutions recherchées pour obtenir un soulagement instantané peuvent en fait aggraver votre anxiété. En tant que thérapeute, je vois cela se produire tout le temps. Les gens peuvent travailler très dur pour aller mieux. Mais très souvent, leurs efforts sont contre-productifs, voire même carrément néfastes.

À lire aussi —11 astuces de psychologues qui peuvent vous aider à gérer votre anxiété et votre stress au travail

Voici cinq erreurs courantes qui aggraveront votre anxiété, même si vous pensez qu'elles vous aident à vous sentir mieux :

1. Eviter les choses qui vous rendent anxieux

En apparence, éviter d'aborder vos sources d'anxiété semble être une solution utile pour combattre le stress. Si votre situation financière vous inquiète, vous pouvez ignorer vos factures ou éviter de regarder votre compte en banque. Éviter de faire face à l'augmentation de vos dettes et à la diminution du solde de votre compte pourra tenir votre anxiété à distance, au moins temporairement. Mais face à l'accumulation de vos problèmes financiers, votre inquiétude s'amplifiera inévitablement.

Des recherches sur le sujet confirment que plus vous évitez les situations sources d'inquiétude, plus elles deviennent anxiogènes. Et contourner vos problèmes vous fera perdre confiance dans votre capacité à les assumer. Alors même si éluder vos tracas vous procure un bref soulagement sur le moment, cette pratique peut amplifier votre état de stress sur le long terme.

2. Faire défiler le contenu de son téléphone avant d'aller dormir

Les clients qui viennent dans mon cabinet disent souvent "mes pensées ne s'arrêtent jamais la nuit", ou "dès que j'essaie de m'endormir, mon cerveau me rappelle toutes les choses dont je dois me préoccuper".

Pour tenter de faire cesser cette voix dans leur tête, ils sont nombreux à regarder leur téléphone avant de s'endormir. Et si les réseaux sociaux leur donnent l'impression de calmer le fil de leur pensée pendant quelques minutes, le fait de regarder un écran perturbe leur sommeil et les rend plus anxieux.

En effet, le simple fait d'avoir un smartphone dans la même pièce pendant la nuit peut accroître votre anxiété. Une étude de 2018 publiée dans "Computers in Human Behavior" a montré qu'après seulement une semaine sans dormir avec son smartphone dans leur chambre, les participants étaient moins anxieux, avaient un sommeil de meilleure qualité et se sentaient plus apaisés.

Alors pourquoi ne pas répéter cette expérience chez vous? Pendant une semaine, laissez votre portable dans la cuisine quand vous allez dormir. Voyez si cela vous aide à vous sentir mieux. 94% des participants à l'étude ont décidé de continuer à laisser leur téléphone dans une autre pièce lorsqu'ils dorment parce qu'ils se sentent beaucoup mieux ainsi.

3. Se confier à ses amis et sa famille

Lorsque vous avez eu une journée difficile, vous avez tendance à penser qu'il faut vous vider de vos émotions et partager avec votre famille et vos amis toutes les choses qui ont mal tourné. Après tout, vous risquez d'exploser comme une cocotte-minute si vous dissimulez vos sentiments, pas vrai ? En réalité, c'est faux. Plus vous mentionnez vos sources d'angoisse, plus vous vous maintenez dans un état d'anxiété accrue.

Une étude publiée en 2013 dans le volume "Cyberpyschologie, Comportement, et Réseaux sociaux" a montré qu'évoquer ses sources d'angoisse à ses amis peut se retourner contre soi — c'est le cas en particulier chez les perfectionnistes et chez les personnes souffrant de troubles d'anxiété. Les auteurs de l'étude affirment qu'il est préférable pour les gens de se concentrer sur les aspects positifs de leur journée. Le fait de raconter ce qui s'est bien passé, plutôt que de s'attarder sur ce qui a mal tourné, peut améliorer l'humeur et apaiser le stress.

4. Réfléchir à vos problèmes

On pense souvent à tort que plus on réfléchit à un problème, plus on a de chances de trouver une solution. De nombreuses personnes anxieuses se créent des milliards de scénarios dans leur tête pour être sûres qu'elles sont préparées à faire face à certaines situations.

Mais réfléchir trop longtemps et profondément à un problème n'est pas forcément la meilleure façon de le résoudre. En fait, laisser votre cerveau travailler sur une situation en arrière-plan (sans attaquer le problème de front) pourrait être une meilleure option.

Les chercheurs ont découvert qu'une période dite "d'incubation" pourrait être la clé pour résoudre les problèmes, et prendre les meilleures décisions. Celles-ci révèlent que les gens font de meilleurs choix après avoir laissé leur cerveau s'attarder sur un problème.

Alors que vous soyez trop préoccupé par un problème spécifique ou que vous vous attardiez sur un souci qui vous angoisse, prenez le temps de vous distraire. Donnez à votre inconscient une opportunité de traiter votre problème en arrière-plan.

5. Se soigner en ingérant des médicaments ou de l'alcool

Vous pouvez penser qu'avaler des médicaments ou de l'alcool après une longue journée peut également vous aider à vous détendre. Mais l'automédication se retourne en général contre vous.

Malgré les conséquences qu'elle peut avoir, cette tentative de lutte contre le stress est largement répandue. Des études suggèrent qu'environ 25% des personnes souffrant de troubles d'anxiété essaient de masquer leurs symptômes avec ces substances.

La prise de médicaments et d'alcool associée au stress peut avoir diverses conséquences sur un individu : l'accroissement de son angoisse, une moins bonne qualité de vie, et également des répercussions sur sa santé. Même si ces substances peuvent soulager pendant un certain temps, elles contribuent à créer des problèmes sur le long terme. Et ces derniers alimentent l'anxiété, ce qui forme un cycle vicieux qu'il peut être difficile de rompre.

Comment se faire aider

Si vous souffrez d'anxiété et que vous avez pris des habitudes néfastes, sollicitez l'aide d'un professionnel. L'anxiété est l'une des pathologies les plus faciles à traiter, mais parfois les gens qui en souffrent ne prennent pas la peine de se soigner.

La thérapie cognitivo-comportementale est une stratégie thérapeutique efficace qui pourrait réduire vos symptômes et vous aider à vous libérer des habitudes néfastes qui vous maintiennent bloqué. Les médicaments peuvent aussi être une option. Parlez-en à votre médecin ou consultez un psychologue afin de vous libérer de ces habitudes qui vous maintiennent dans l'anxiété.

Version originale : Amy Morin/Business Insider US

À lire aussi — 5 signes révélateurs d'un lieu de travail toxique et ce que vous pouvez faire pour vous en sortir

Découvrir plus d'articles sur :