Publicité

Ces 6 choses à savoir sur Méduse, des sandales de plage aux bottes de pluie

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Ces 6 choses à savoir sur Méduse, des sandales de plage aux bottes de pluie
Fabriquée en France, la Méduse chausse enfants et adultes. © Méduse
Publicité

Accessoire indispensable de tout séjour à la mer pour crapahuter sur les rochers ou marcher dans l'eau, les sandales en plastique de la marque Méduse chaussent les enfants — et les adultes — depuis des décennies. Adorée ou détestée des jeunes générations, parfois considérée comme ringarde, elle revient à la mode depuis quelques années dès que l'été pointe le bout de son nez. Il s'en vend environ 400 000 paires par an, dont une bonne part à l'étranger.

"Sauvée de l'oubli en 2003", comme l'indique le groupe Humeau-Beaupréau qui a racheté la marque, la sandalette à brides tressées et à bout arrondi — devenue iconique et rebaptisée SUN, fête cette année ses 75 ans. Pour célébrer cet anniversaire, Méduse s'est associée à une autre marque française, Youyou, afin de créer une chaussure hybride, reprenant la forme classique de la sandale, cette fois-ci en cuir, et montée sur un sabot à talon.

À lire aussi — Crocs : les 8 choses à savoir sur les chaussures 'les plus moches du monde'

Des sandales de plage aux défilés de mode, en passant par les bottes de pluie, voici 6 choses à savoir sur les chaussures de la marque Méduse :

La Méduse était autrefois appelée la Sarraizienne

Méduse

Si la sandale en plastique est principalement utilisée en bord de mer, son concepteur était… auvergnat. Face à la pénurie de cuir après la Seconde guerre mondiale, le coutelier Jean Dauphant, originaire du village des Sarraix, crée une chaussure en plastique entièrement moulée en monobloc. Au fil du temps, la "Sarraizienne" va devoir faire face à la concurrence et la contrefaçon et la marque dépose le bilan en 2003. Le groupe Humeau-Beaupréau rachète alors les moules et crée la marque Méduse. La "jelly shoe", entièrement en PVC, tire son surnom de sa ressemblance avec l'animal marin, mais elle également été surnommée "squelette", "nouille" ou encore "cricri".

Des paires par centaines de milliers

Business Insider France

La marque Méduse est intégrée au groupe français Humeau-Beaupréau et représente 10% de son chiffre d'affaires total. Les chaussures de la marque sont produites dans l'une des trois usines du groupe, à Beaupréau, près d'Angers. Sur les 2,5 millions de chaussures vendues par les cinq marques détenues par Humeau-Beaupréau, environ 400 000 sont des Méduse, dont 20% à l'export.

Sandales, bottines et ballerines

Méduse

Si les sandales en plastique sont assurément emblématiques de la marque, Méduse a diversifié sa gamme de produits et s'adresse aussi bien aux enfants qu'aux adultes — femmes et hommes. La marque propose également des sandales à talon, des bottes et bottines de pluie, des ballerines ou encore des claquettes. De quoi être chaussé à toute période de l'année.

Des plages aux défilés de mode

Méduse

La sandale en plastique française fait des émules à travers la planète et chez les créateurs. On la retrouve en cuir ou en tissu, chez Jonak, Zara ou encore K. Jacques. Selon Gala, le modèle "méduse" a même séduit Blake Lively, qui s'est récemment affichée avec les fameuses sandales. Vanity Fair a même évoqué 2021 comme "l'année de la méduse".

Du plastique... mais recyclable

Méduse

La "jelly shoe" est certes fabriquée en PVC, mais le chausseur spécifie que le plastique est dénué de phtalates — une famille de produits chimiques utilisée notamment pour assouplir et rendre les plastiques plus flexibles — et que les chaussures sont "100% recyclables". Cet été, la SUN s'agrémente également de plastique de chanvre. La durée de vie d'une Méduse est affichée à 15 ans, assez longtemps pour gambader sans arrière-pensées entre sable et galets.

La Méduse s'invite chez les stars

La sandale en plastique a inspiré les créateurs de mode, elle s'offre également quelques apparitions à l'écran. On les a notamment vues dans le clip "Fièvre" de Julien Doré, bleu marine ou dorées pailletées et... assorties de chaussettes. De quoi concurrencer une autre paire de chaussures pratiques et emblématiques, les allemandes Birkenstock ?

À lire aussi — Ces 9 choses à savoir sur la marque Durex et ses préservatifs

Découvrir plus d'articles sur :