Ces 9 Castorama et 2 Brico Dépôt vont bientôt fermer

 

Nouveau coup dur pour le leader européen du bricolage. Le groupe britannique Kingfisher, maison-mère de Castorama, vient d'annoncer qu'il fermerait plusieurs de ses magasins en France; 11 points de vente seraient ainsi concernés. Il juge en effet que la rentabilité de ces magasins en particulier est insuffisante. Ces dernières années, Kingfisher a vu son résultat courant diminuer de 13 % à 693 millions de livres (809 millions d'euros), notamment à cause de Castorama. 

Si le groupe n'a pas encore communiqué sur les magasins concernés, nos confrères d'Europe 1 se sont procurés la liste. Il s'agit de ceux de Flandres (Paris 19e), de la Défense (Hauts-de-Seine), d'Eragny (Val d'Oise), Darnetal (Seine Maritime), d'Ezanville (Val d'Oise), de Ballainvilliers (Essonne), d'Angers (Maine et Loire), d'Hellemmes (Nord), et celui de Pontault (Seine-et-Marne). On ne connaît pas encore les noms des deux Brico Dépôts qui seront fermés mais le magasin de Calais serait concerné, selon France Bleu


Voir en plein écran 

"Certains magasins ne sont pas rentables et affichent des rendements faibles", peut-on lire dans le communiqué publié ce mercredi qui dévoile également ses résultats annuels. "Ils ont connu un déclin régulier du trafic client, malgré des initiatives de redynamisation, et leurs projections demeurent négatives", poursuit la société. 789 personnes sont concernées par cette fermeture de magasins mais elles se verront proposer un poste similaire au sein des deux enseignes en France (101 Castorama et 123 Brico Dépôt).

Le groupe a annoncé au même moment le départ de sa directrice générale Véronique Laury, en poste depuis 2014, même si aucune date n'a encore été fixée. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Castorama poursuit sa chute — et sa patronne dit qu'il n'y a pas de 'solution miracle'

  1. autr

    Client récurrent , d'un magasin CASTORAMA qu'on annonce ici en fermeture prochaine possible, il me semble que cette enseigne et ce magasin en particulier ( Flandres 75019 ) a oublié l'aspect humain . L'absence d'écoute du personnel dans la résolution du besoin client . Pour comprendre ce qui se passe , mon dernier exemple très récent = je viens de tenter d'aller acheter une barre de seuil à poser au sol dans mon appartement . Le responsable rayon m'a froidement dit = On ne découpe pas les barres de seuil à la taille voulue par le client . Cherchez ce qui vous convient au rayon et découpez-la vous-même . Et , il ajoute = excusez moi , mais je dois faire des mises en place de produits dans mes rayons . ( Non équipé d'un établi et d'un étau , pour le faire, je suis reparti, dépité , et je vais consulter d' autres enseignes ou professionnels , y compris par internet ) . Il faudrait que vous expliquiez à votre personnel que ce qu' il leur permet de reçevoir de l'enseigne un bulletin de paye avec un virement bancaire en fin de mois, plutôt que des subsides Pole Emploi ou CAF , c'est l'écoute des besoins clients qui passent au magasin , leur disponibilité pour les aider . Quand au Point d'information client à l'entrée , il est étonnant qu'il soit si rarement disponible ( personnel absent ...) , pour répondre aux questions qu'on a besoin de poser en entrant . La direction de cette enseigne CASTORAMA ( management peut-être totalement inadapté au métier de retailer en bricolage-décoration ) devrait intégrer le fait qu'elle n'est pas un retailer de petits pois en boite ( type Lidl ou similaire ) , qu'elle ne vend pas des produits, mais des résolutions de problèmes client souvent vécus comme complexes par ses clients , car peu récurrents .

  2. SARKOZY

    Bien dit.. quand ils iront pointer ils chialeront.. en attendant VOLE LA TA BARRE DE PORTE il y a que comme ça qu'on obtient la juste retro-commission ou reversion de ses gros capitalistes.. personnement MERCO CASTO je leur vole des piles, des cadenas etc. etc.. rien que pour leur foute la merde

Laisser un commentaire