Une ONG alerte sur la présence de dérivés d'animaux dans les yaourts, fromages et desserts

REUTERS/Marcos Brindicci

Insectes, porc, bœuf, etc. "Toutes sortes de bestioles se cachent dans nos aliments et boissons sans que nous le sachions". L'ONG Foodwatch tire la sonnette d'alarme et épingle une douzaine de produits dont Yoplait et son Panier 0% aux fruits rouges qui contient de la gélatine de bœuf sans l'indiquer sur les produits.

"Nous avons nous aussi le droit de savoir pour choisir librement ce que l'on souhaite consommer ou pas", écrit l'organisation de défense des consommateurs sur son site. Excédée par les trop nombreuses arnaques sur l'étiquette, elle lance une nouvelle pétition qui exige de Yoplait qu'elle renseigne la vérité en toutes lettres sur les emballages.

Yoplait, Haribo, Carte d'Or, Orangina…

Yoplait 0% mentionne juste "gélatine", sur son packaging alors qu'elle provint bien d'un bœuf. Autres arnaques: l'Authentique Petit Ourson Guimauve de Cémoi et les Chamallows Haribo contiennent de la gélatine de porc, mais écrivent également uniquement "gélatine". Foodwatch pointe également du doigt les indications sur l'emballage qui embrouillent les consommateurs.

Elle donne l'exemple "du mystérieux 'shellac' (E904)" qui désigne en réalité une sécrétion de cochenille asiatique. Cette indication apparaît sur la glace Façon glacier, fraise & morceaux de meringue Carte d'Or (Unilever) et sur les pommes Fuji. Quant à l'Orangina rouge, "il contient des carmins, un colorant issu de la cochenille", explique l'ONG. L'emballage du Comté AOP au lait cru bio chez Système U indique, lui, la présence de présure qui provient de l'estomac de veaux abattus avant sevrage.

"La carte de l'opacité"

Afin d'élaborer son étude, Foodwatch a interrogé des dizaines de fabricants. Légalement, rien ne les oblige à faire figurer ces "auxiliaires technologiques" à base d'animaux sur les emballages. "Les fabricants préfèrent donc jouer la carte de l'opacité", remarque l’organisation.

>> A lire aussi - Surimi, olives, melon… attention aux étiquettes trompeuses !

Et la liste est longue: "On trouve du bouillon de volaille dans des conserves de flageolets Cassegrain, de la gélatine porcine dans des Viennois chocolat de Nestlé et dans du Tiramisu au rayon frais chez Carrefour ou encore de la gélatine de bœuf dans un Macaron aux Framboises Auchan", énumèrent les auteurs de l'enquête.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Voici ce que boire des boissons gazeuses light fait à votre corps et à votre cerveau

VIDEO: Cette entreprise norvégienne veut en finir avec le transport de marchandises par camion grâce à un nouveau prototype de bateau électrique et autonome