Publicité

Ces brevets déposés par Amazon laissent imaginer à quoi ressemblera la livraison dans le futur

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Amazon dépose chaque année des dizaines de brevets pour imaginer la livraison à domicile de demain. © Unsplash/Wicked Monday
Publicité

En 2020, nous enverrons plus de 100 milliards de colis dans le monde entier, selon les chiffres de la société de conseil McKinsey. Un nombre qui augmente de plus en plus rapidement : il devrait doubler les dix prochaines années pour atteindre 200 milliards de colis envoyés en 2030. Et ce n'est pas la pandémie mondiale de Covid-19 qui risque de ralentir le mouvement, bien au contraire. Les consommateurs du monde entier sont en effet de plus en plus nombreux à commander sur internet et à se faire livrer à domicile.

La livraison, et la logistique associée, devraient donc être au cœur des problématiques des acteurs du e-commerce dans les années à venir. Vincent Mayet, directeur général de l'agence de publicité Havas, l'a confirmé en octobre dernier lors d'une conférence dédiée à la "bataille du dernier kilomètre" dans le secteur du retail. Et un acteur mondial part avec une longueur d'avance sur ces concurrents : le géant américain Amazon. "Dans cette bataille de la livraison, Amazon est toujours 5 à 10 ans en avance sur tout le monde en déposant des brevets novateurs", confirme Vincent Mayet.

Amazon dépose ainsi chaque année des dizaines brevets aux États-Unis auprès de l'organisme chargé de les enregistrer, le United State Patent and Trademark Office. Tous n'aboutissent pas bien sûr à une mise en place effective. Par exemple, en 2016, le groupe américain avait déposé un brevet pour concevoir une cage métallisée destinée à protéger ses employés au sein de ses entrepôts, de plus en plus robotisés. Pas très bien accueillie, cette innovation avait été abandonnée en cours de route par Amazon. Mais ces idées de brevet sont surtout représentatives de la capacité du géant de l'e-commerce à se réinventer et à se projeter dans le futur, dans un secteur de plus en plus concurrentiel et stratégique.

Dans les airs, sous terre, dans la mer ? Business Insider France a sélectionné pour vous 5 brevets déposés par Amazon ces dernières années, destinés à créer la logistique du futur pour les livraisons :

La ruche à drones, pour se rapprocher toujours plus des clients en zones urbaines

United States Patent and Trademark Office

En juin 2017, Amazon dépose un brevet appelé "multi-level fulfillment center for unmanned aerial vehicles", c'est-à-dire un centre de commandement sur plusieurs niveaux pour les véhicules aériens sans pilotes, les drones. L'idée est de créer une grande tour avec des ouvertures permettant l'entrée et la sortie de drones en permanence, avant de procéder aux livraisons des clients. Installée en zone urbaine, au plus près des adresses des destinataires, cette ruche à drones serait approvisionnée directement par des camions transportant les marchandises.

L'entrepôt creusé sous la terre, juste sous les maisons des clients

United States Patent and Trademark Office

Même si de nombreux brevets déposés par Amazon concernent les airs, une autre piste est explorée par le géant américain : des entrepôts construits sous terre. En 2016, le groupe dépose l'idée de créer un réseau de tunnels souterrains, sous les habitations, pour livrer directement les maisons des particuliers et les bâtiments d'entreprises. Des "bandes transporteuses", ou encore des rails ou des "tubes pneumatiques" seraient chargés de transporter les colis et de relier les centres de stockage et les destinataires des livraisons.

Le dirigeable, centre de distribution aérien pour les drones

United States Patent and Trademark Office

C'est en 2016 que ce brevet a été déposé : un dirigeable, ou zeppelin, de grande taille flotte dans le ciel et sert de centre de distribution aérien pour toute une armée de drones prêts à livrer les colis chez les clients d'Amazon. Cela permettrait notamment de contourner le souci d'autonomie des drones, assez faible dans la durée. En outre, le dirigeable pourrait aussi être personnalisé avec de la publicité car bien visible dans le ciel.

L'entrepôt logistique sous la mer

United States Patent and Trademark Office

Autre brevet déposé par Amazon, cette fois en 2017, les plans d'un entrepôt logistique creusé sous la mer. Des équipes contrôleraient ainsi les sorties de produits à l'intérieur de cette entrepôt pour faire remonter à la surface les colis. Mais pourquoi sous la mer ? Les entrepôts actuels d'Amazon sont immenses et prennent de plus en plus de place en surface. En outre, les employés font de très grosses distances pour pouvoir trouver le bon produit à envoyer au client. Avoir des entrepôts sous-marins au plus près des consommateurs permettrait d'éviter ces écueils.

Un drone équipé d'un toboggan rétractable pour prendre soin au maximum des colis livrés

United States Patent and Trademark Office

En octobre 2018, Amazon s'attaque une nouvelle fois à la problématique de la livraison par drones, en déposant un nouveau brevet. Nommé "aerial vehicle delivery shroud", cet engin volant novateur est équipé d'une sorte de tube rétractable et souple, qui se déploierait au moment de la livraison. Le colis glisserait ainsi jusqu'au sol, comme sur une sorte de toboggan, sans abîmer les produits et sans bruit.

À lire aussi — Amazon, Google, Apple... Le plan de l'UE pour maîtriser les géants du numérique

Découvrir plus d'articles sur :