Publicité

Ces chiffres montrent à quel point Netflix mise sur les séries non-américaines pour se développer

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Ces chiffres montrent à quel point Netflix mise sur les séries non-américaines pour se développer
Omar Sy dans "Lupin". © Netflix
Publicité

Netflix a augmenté sa production de programmes originaux hors des États-Unis alors que le géant du streaming cherche à faire grossir sa base d'abonnés à travers le monde. L'entreprise compte désormais plus de 200 millions d'abonnés dans le monde, dont 67 millions aux États-Unis. Elle s'est développée en partie en produisant ou en acquérant des projets en dehors des États-Unis et elle continuera à le faire alors que d'autres concurrents émergent, de Disney+ à HBO Max, et tentent de développer leur empreinte internationale.

Disney, pour sa part, imite déjà la stratégie de Netflix en commandant des productions originales européennes — dont françaises — pour Disney+ et Star, son nouvel univers de contenus généraliste lancé ce mardi 23 février. Cette annonce marque un changement de stratégie significatif pour l'entreprise, qui développe son activité de streaming.

À lire aussi — Le classement des séries et films français de Netflix, du moins bon au meilleur

Les programmes originaux de Netflix se répartissent en deux catégories principales : les titres commandés, produits ou financés par la plateforme et ceux acquis auprès d'autres distributeurs. "Le fait de commander du contenu à des producteurs locaux donne à Netflix un tremplin vers les marchés non américains, qui deviennent de plus en plus importants", a déclaré Ed Border, directeur de recherche de la société Ampere Analysis.

Ampere Analysis a fourni des données à Insider sur le contenu international de Netflix comparé à son contenu américain. Elles suggèrent que les efforts de Netflix à l'international sont davantage portés par des acquisitions. Les programmes originaux produits directement sont toujours majoritairement basés aux États-Unis.

C'est dans les formats télévisés que Netflix s'est le plus internationalisé

Les données montrent également que c'est dans les formats de télévision que l'empreinte internationale de Netflix a le plus augmenté (par rapport aux films). La majorité des séries télévisées originales à venir que Netflix a annoncées viennent de l'extérieur des États-Unis.

Cela pourrait s'expliquer par le fait que la stratégie de Netflix en matière de télévision est plus avancée que sa stratégie en matière de cinéma. Le mois dernier, il y avait 790 émissions et séries originales sur Netflix, contre 520 au même moment en 2020, selon le moteur de recherche de streaming Reelgood. Netflix ne sort pas autant de films originaux, bien qu'il ait déclaré qu'il sortirait au moins un nouveau film chaque semaine cette année.

Au total, en comptant les séries et les films originaux, exactement la moitié des projets à venir sont basés aux États-Unis et l'autre moitié est internationale, selon Ampere Analysis.

Voici comment les données se répartissent :

Films et séries télévisées commandés, produits ou financés par Netflix :

  • 60% américains / 40% internationaux

Films et séries télévisées acquis auprès d'autres distributeurs et marqués comme Netflix Originals :

  • 48% américains / 52% internationaux

Prochains programmes originaux que Netflix a annoncé pour les deux ou trois prochaines années :

Séries — 37% américaines / 63% internationales

Films — 62% américains / 38% internationaux

Total — 50% américains / 50% internationaux

L'un des exemples les plus récents d'un succès international de Netflix est la série française "Lupin", qui a marqué le troisième lancement de tous les temps pour une série Netflix, derrière "Bridgerton" et "The Witcher".

La série espagnole "La Casa de papel" est un autre succès international de Netflix et la quatrième saison est le quatrième plus gros lancement de Netflix pour une série. Elle est si populaire que Netflix développe une version coréenne.

Version originale : Travis Clark/Insider

À lire aussi — 'Caïd', 'Sentinelle'... les films et séries qui arrivent sur Netflix en mars

Découvrir plus d'articles sur :