Publicité

Ces destinations étrangères où pourront voyager les touristes français vaccinés cet été

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


L'île de Mykonos, en Grèce. © Pxhere
Publicité

Les restrictions sanitaires doivent être progressivement levées en France, si le nombre de cas de personnes contaminées au Covid-19 et la pression sur les services de réanimation des hôpitaux poursuivent bien leur lente décrue. Après la fin de la limitation des déplacements à 10 kilomètres autour du domicile le 3 mai, les terrasses des cafés et des restaurants vont enfin pouvoir rouvrir le 19 mai, mais jusqu'à 21h seulement, horaire du nouveau couvre-feu. Les touristes étrangers, eux, seront les bienvenus à partir du 9 juin, avec la mise en place d'un pass sanitaire dont ils devront être munis pour entrer sur le territoire.

Si la vie devrait reprendre peu ou prou son cours normal fin juin dans l'Hexagone, les Français auront peut-être des envies d'ailleurs et de s'évader au-delà des frontières du pays cet été, après avoir été confinés et contraints de limiter leurs déplacements. Plusieurs États ont d'ailleurs pris de l'avance sur la France et annoncé la réouverture de leurs frontières bien avant elle, pour les touristes ayant déjà eu le Covid-19 ou qui ont pu se faire vacciner contre la maladie.

Un projet de "certificat vert numérique", présenté en mars par la Commission européenne, doit offrir un nouveau cadre pour voyager. Gratuit, il sera doté d'un QR code à présenter sous une forme numérique ou papier lors des contrôles dans les pays membres de l'Union européenne. Et cela, quel que soit le mode de transport utilisé (avion, train, voiture). Ce document "prouvera qu'une personne a été vaccinée contre la Covid-19, a reçu un résultat négatif à un test de dépistage ou a guéri de la Covid-19", explique la Commission.

À lire aussi — Les 10 destinations à visiter une fois dans sa vie selon les utilisateurs d'Instagram

Le certificat devrait spécifier la date et le vaccin reçu, et sera sûrement bien utile au-delà des frontières de l'Union européenne, pour se rendre dans des pays plus lointains.

Voici les États qui acceptent déjà ou ont annoncé qu'ils accepteraient cet été les touristes vaccinés sur leur territoire :

Grèce

Athènes, capitale de la Grèce. sman_5/ Pixabay

Harry Theoharis, le ministre du Tourisme, a annoncé que les touristes étrangers pourraient revenir en Grèce le 14 mai, un mois avant l'ouverture de la saison touristique 2021, rapporte Le Figaro. "Les touristes seront accueillis si, avant de voyager, ils ont été vaccinés, ont des anticorps (sont guéris du coronavirus, ndlr) ou un test négatif. Tous les touristes seront soumis à des tests aléatoires", a-t-il précisé. Si vous remplissez une de ces trois conditions, vous serez dispensés de la quarantaine de 7 jours à votre arrivée en Grèce.

Le pays reste pour le moment confiné, avec un couvre-feu nocturne appliqué entre 21h et 5h du matin. Les restaurants, bars, musées, théâtres et cinémas sont toujours fermés et les déplacements d'une région à une autre sont autorisés uniquement en cas d'urgence.

Italie

Rome, capitale de l'Italie. Jean-Christophe Benoist/ Wikimedia Commons

Le président du Conseil, Mario Draghi, a annoncé le 4 mai que l'Italie sera prête à accueillir des visiteurs étrangers courant mai, grâce à un pass sanitaire. "N'attendons pas jusqu'à mi-juin pour le passeport européen", a lâché l'ancien banquier, cité par Reuters, après une réunion des ministres du tourisme du G20. "Mi-mai les touristes pourront obtenir le certificat italien (...) donc le moment est venu de réserver vos vacances en Italie."

Mario Draghi espère ainsi relancer l'économie du pays et un secteur du tourisme lourdement pénalisé par la pandémie. Les visiteurs en provenance de l'Union européenne seront ainsi exemptés de la période d'isolement obligatoire de 5 jours actuellement en vigueur. Et dès le 15 mai, un passeport vert national permettra aux Italiens comme aux touristes européens de se déplacer dans toute la péninsule, sans restrictions, explique le correspondant à Rome des Echos. Pour l'obtenir, il faudra avoir été vacciné, avoir eu le Covid-19 ou présenter un test négatif au virus.

Croatie

La ville de Dubrovnik, en Croatie. dronepicr/Wikimedia Commons

La Croatie ouvre ses portes aux touristes qui présentent un certificat de vaccination permettant de constater que 14 jours au moins se sont écoulés depuis la seconde injection ou depuis la seule injection nécessaire dans le cas d'un vaccin nécessitant une seule dose, détaille France Diplomatie.

Les voyageurs doivent sinon disposer d'un résultat négatif à un test PCR effectué moins de 48h avant l'entrée sur le territoire. Ils peuvent aussi visiter la Croatie s'ils présentent un certificat médical confirmant la guérison au Covid-19 ou un test PCR positif réalisé entre 180 et 11 jours avant de se rendre dans le pays.

Seychelles

L'Île de la Digue, aux Seychelles. xoracio/Pixabay

Les Seychelles sont le premier pays à avoir décider de rouvrir ses frontières aux touristes du monde entier, dès lors qu'ils ont au préalable été vaccinés. Les voyageurs sont simplement tenus de présenter des documents certifiant qu'ils ont reçu la seconde dose du vaccin au moins deux semaines auparavant. IIs doivent en plus présenter la preuve d'un test PCR négatif valide 72 heures avant leur voyage.

Géorgie

La forteresse de Narikala , qui surplombe Tbilissi, en Géorgie. thomweb/Pixabay

Depuis le 1er février, les voyageurs de toutes les nationalités peuvent entrer en Géorgie à condition de venir par voie aérienne et de présenter à la frontière une preuve de deux doses de vaccination anti-Covid, indique l'ambassade de France à Tbilissi. Tous les types de vaccins sont acceptés. Les frontières terrestres restent quant à elles fermées pour le moment.

Pologne

Varsovie, capitale de la Pologne.  jackmac34 / Pixabay

Les personnes vaccinées, issues de l'espace Schengen, dont la France fait partie, seront exemptées de la quarantaine dès lors qu'ils sont vaccinés et peuvent donc se rendre en Pologne, selon l'ambassade de France à Varsovie.

Roumanie

Bucarest, capitale de la Roumanie. falco/Pixabay

Les voyageurs qui présentent une attestation de vaccination certifiant que la seconde dose a été administrée au moins dix jours avant l'arrivée sur le territoire n'ont pas besoin d'effectuer de quarantaine à leur arrivée en Roumanie, selon l'amabassade de France à Bucarest. La même règle s'applique aux personnes pouvant prouver avoir été déjà infectées par le Covid-19 entre 14 et 90 jours avant leur arrivée.

Estonie

Tallinn, capitale de l'Estonie. Jean-Pierre Dalbéra/ Flickr

Les touristes vaccinés peuvent se rendre en Estonie sans avoir à subir de quarantaine à l'arrivée, selon ERR, la radio-télévision nationale estonienne. La même exemption s'applique à ceux qui ont déjà contracté le coronavirus au cours des six mois précédents et se sont depuis rétablis, à condition qu'ils en aient également la preuve.

Les certificats de vaccination doivent impérativement être rédigés en anglais, en estonien ou en russe.

À lire aussi — Les 15 meilleures destinations européennes pour les personnes vaccinées

Équateur

Les Îles Galapagos, appartenant à l'Equateur. Gonzo1887/Pixabay

Les touristes peuvent se rendre en Equateur dès lors qu'ils sont en capacité de présenter leur carnet de vaccination contre le Covid-19, précise France Diplomatie. Ils doivent sinon présenter un PCR ou antigénique négatif de mois de 72h. En outre, les voyageurs qui ont déjà eu le coronavirus il y a plus d'un mois, et qui continuent d'avoir un résultat positif au test PCR malgré l'absence de symptômes, sont autorisés à entrer sur le territoire, à condition de présenter un certificat médical délivré dans le pays d'origine qui garantit leur bonne santé.

Guatemala

La ville de Guatemala, la capitale du Guatemala.  Carlosmanuel232/Flickr

Tous les voyageurs arrivant au Guatemala doivent présenter la preuve d'un test négatif au Covid-19 ou la preuve qu'ils ont reçu les deux doses du vaccin contre la maladie au moins deux semaines avant leur arrivée sur le territoire, selon l'ambassade américaine dans le pays. Ils peuvent encore entrer au Guatemala en apportant la preuve qu'ils ont déjà eu le virus et se sont rétablis au cours des trois derniers mois, en fournissant un certificat médical précisant la date de leur diagnostic et confirmant leur rétablissement.

Belize

San Pedro, au Belize. hunterfoy/Pixabay

Il est possible de séjourner au Bélize pour tous les voyageurs disposant d'un résultat négatif à un test PCR de moins de 96h avant le départ pour le pays, mais aussi pour les touristes détenant un justificatif de vaccination contre le Covid-19, avec administration de la seconde dose 15 jours au moins avant l'arrivée sur le territoire, selon le site gouvernemental Belize Tourism Board.

En outre, ce petit État de la côte est de l'Amérique centrale exigent de séjourner dans certains établissements hôteliers, homologués par les autorités, et de présenter une preuve de sa réservation à son arrivée à l'aéroport, précise France Diplomatie.

Islande

Reykjavik, capitale de l'Islande.  robingileo/Pixabay

À partir du 1er mai, les personnes qui ont déjà contracté le Covid-19 ou qui ont pu être vaccinées contre le virus seront exemptées de toutes restrictions à la frontière du pays, précise le magazine spécialisé dans le tourisme TourMag.

Madère

L'archipel de Madère, considéré comme une région autonome du Portugal. steinchen/Pixabay

Les touristes pouvant présenter un certificat de vaccination stipulant la réception des deux doses et le respect de la période d'activation du système immunitaire sont exemptées de présenter un test PCR négatif à leur arrivée sur le territoire, explique TourMag. De même pour les voyageurs qui peuvent apporter la preuve qu'ils ont déjà eu le Covid-19 lors des 90 derniers jours. Ils devront toutefois toujours présenter un test PCR négatif avant de monter dans l'avion, effectué dans les 72 heures précédant leur départ.

Liban

Le château Saint-Gilles à Tripoli, au Liban. Amalmc/Wikimedia Commons

Les voyageurs peuvent atterrir à l'aéroport international Rafic Hariri de Beyrouth sans avoir à subir de quarantaine, à condition d'avoir reçu la deuxième dose du vaccin 15 jours auparavant, selon l'ambassade américaine au Liban.

Thaïlande

La région de Phuket, en Thaïlande. Jeff Gunn/Flickr

La Thaïlande va autoriser les touristes vaccinés à visiter 6 provinces, dont celle de Phuket qui sera libre de toute quarantaine à partir de juillet, détaille le site spécialisé sur le pays ToutlaThaïlande. Mais seuls les touristes vaccinés venus de nations "partenaires", comme la Chine et Singapour, où l'épidémie apparaît sous contrôle, devraient être acceptés dans un premier temps, prévient Les Echos. La quarantaine de sept jours doit être levée le 1er octobre pour les autres destinations touristiques du pays.

Israël

La ville sainte de Jérusalem, en Israël.  Pixabay

Israël a annoncé mi-avril que les premiers touristes pourront revenir sur son territoire à partir du 23 mai, à condition qu'ils soient vaccinés et qu'ils présentent en plus un test PCR négatif avant d'embarquer dans l'avion. Un test sérologique sera également effectué à leur arrivée à destination pour prouver l'efficacité de leur vaccination.

Dans un premier temps, seuls les groupes seront autorisés à voyager au sein de l'Etat hébreu, a précisé le ministère du Tourisme. Et le nombre de groupes sera au début "limité". Dans un second temps, et à une date encore indéterminée, les touristes voyageant seuls devraient aussi être admis en Israël.

Arabie saoudite

La Mecque, en Arabie saoudite.  jakman1/Pixabay

Les pèlerins qui souhaitent se rendre à La Mecque, en Arabie saoudite, vont pouvoir le faire, mais seulement s'ils respectent un des trois critères suivants, a annoncé la télévision d'Etat citée par Air Journal : être complètement vaccinés, avoir reçu une première dose d'un vaccin contre le Covid-19 depuis au moins 15 jours, avoir déjà eu la maladie et en être guéri.

Espagne, Danemark, Suède...

Madrid, capitale de l'Espagne. Bernard Blanc/Flickr

L'Espagne se dit prête à lancer une procédure pour mettre en place un passeport vaccinal dès que possible, avant même le début des vacances d'été. Mais pour l'instant, rien n'est encore définitivement acté. Comme pour d'autres pays, à l'image du Danemark et de la Suède, qui comptent adopter un pass sanitaire dans les prochains mois, il faut encore attendre avant d'être véritablement fixé et de réserver pour des vacances dans ces contrées.

À lire aussi — Les 10 destinations où les Français rêvent de partir après la crise sanitaire

Découvrir plus d'articles sur :