Ces pays sont les plus gros fournisseurs de spams

Un drapeau chinois flotte à Shanghai. La Chine est le pays qui a envoyé le plus de spams en 2018. Pexels

Ils tombent la plupart du temps directement dans l'onglet "indésirables" de votre boîte mail sans que vous ne les remarquiez. Les spams représentent pourtant la majorité du trafic mondial de courrier électronique. Selon Kaspersky, ils représentent ainsi 52,48% du trafic mondial en 2018. L'entreprise russe de cybersécurité indique cependant que leur volume a baissé de 4,15% par rapport à 2017. Et si ces messages proviennent des quatre coins du monde, certains pays en sont de plus gros fournisseurs, comme le montre le graphique de Statista ci-dessous.

Kaspersky révèle dans son rapport que la Chine est à l'origine de 11,69% des spams envoyés en 2018. Elle passe devant les Etats-Unis, qui étaient en tête du classement en 2017, et qui sont à l'origine de 9,04% des spams en 2018. Le trio de tête est complété par l'Allemagne, avec 7,17% des spams. Quant à la France, elle est huitième de classement, avec 3,34% des courriers indésirables, une position stable par rapport à l'année précédente.

Les cybercriminels ont profité des divers événements de l'année 2018 pour envoyer des spams. Kaspersky rapporte que des arnaqueurs ont par exemple utilisé la Coupe du Monde de football en Russie pour créer de faux sites web, afin d'accéder aux données bancaires d'internautes en leur promettant notamment de gagner des billets pour des matchs et des nuits d'hôtel.

Kaspersky a aussi observé que de nombreux mails frauduleux ont été envoyés aux entreprises européennes dans les mois qui ont précédé l'entrée en vigueur du RGPD (Règlement général sur la protection des données) — principalement des invitations à des séminaires ou des ressources en ligne payants.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Game of Thrones, Walking Dead... Télécharger ces séries illégalement en torrent peut s'avérer dangereux pour votre ordinateur

VIDEO: La Chine construit un méga-aéroport à Pékin qui ouvrira en 2019