Publicité

Ces photos spectaculaires montrent la "super Lune de sang" dans le mode entier

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Ces photos spectaculaires montrent la "super Lune de sang" dans le mode entier
Une éclipse lunaire totale vue à Auckland, en Nouvelle-Zélande, le 26 mai. © Phil Walter/Getty Images
Publicité

Une "super Lune de sang" est apparue dans le ciel mercredi 26 mai, mais seules certaines parties du monde ont pu l'apercevoir. Grâce à une éclipse lunaire totale, la Lune a pris une teinte rougeâtre dans certaines régions d'Amérique du Nord, d'Amérique du Sud, d'Asie et d'Océanie.

L'événement a coïncidé avec une super Lune — une pleine lune qui se produit lorsque la Lune est au point le plus proche de la Terre sur son orbite. D'où le surnom de "super Lune de sang". La Lune de mercredi est également appelée "lune en fleur" car elle est apparue en mai. Voici à quoi ressemblait l'éclipse lunaire dans le monde entier.

À lire aussi — Canal de Suez : comment une super Lune a joué un rôle crucial dans la remise à flot de l'Ever Given

L'Australie et la Nouvelle-Zélande ont bénéficié d'une des meilleures vues au monde de l'éclipse totale de la Lune, qui a été visible pendant environ 15 minutes.

Des personnes regardent la "super Lune de sang" se lever au-dessus de l'océan Pacifique sur la plage de Bondi à Sydney, en Australie. Steven Saphore/Anadolu Agency/Getty Images

Les pays de la ceinture asiatique du Pacifique, dont la Chine et l'Indonésie, ont vu l'éclipse juste après le lever de la Lune.

La Lune brille au-dessus de Hong Kong. Peter Parks/AFP/Getty Images

L'Alaska et Hawaï disposaient des meilleurs points d'observation des États-Unis, mais la plupart des États de l'Ouest ont également bénéficié d'une vue décente. Certaines personnes à l'est du Mississippi ont vu une éclipse lunaire partielle.

La Lune vue depuis Santa Monica, en Californie. Frederic J. Brown/AFP/Getty Images

Les super Lunes, qui se produisent tout au plus quelques fois par an, sont les pleines lunes les plus grandes et les plus brillantes de l'année : environ 7% plus grandes et 15% plus brillantes, en moyenne, qu'une pleine lune typique.

On aperçoit un surfeur alors que la "super lune de sang" se lève sur l'océan Pacifique à la plage de Bondi à Sydney, en Australie. Steven Saphore/Anadolu Agency/Getty Images

La Lune a atteint son périgée — le point le plus proche de la Terre sur son orbite — mercredi à 3h21 du matin (heure française). À ce moment-là, elle se trouvait à environ 357 000 kilomètres de la Terre. Habituellement, elle se trouve en moyenne à 386 000 kilomètres de notre planète.

L'éclipse lunaire totale vue à Sumedang, en Indonésie. Algi Febri Sugita/NurPhoto/Getty Images

La pleine lune de mercredi était la deuxième super Lune de 2021 — la première avait eu lieu en avril — et également la dernière de cette année.

L'éclipse lunaire depuis Brazilia, au Brésil. Eraldo Peres/AP Photo

Une éclipse lunaire se produit lorsque la Lune et le Soleil se trouvent sur des côtés opposés de la Terre, et que la Lune entre dans l'ombre de la Terre. La seule lumière que reçoit la Lune est filtrée par l'atmosphère terrestre, qui a tendance à diffuser la lumière bleue — d'où la teinte rouge.

La pleine lune passant de la phase d'éclipse lunaire pénombrale (rangée supérieure, de gauche à droite) à la phase d'éclipse lunaire maximale (rangée inférieure) à Sydney, en Australie. Steven Saphore/Anadolu Agency/Getty Images

Il s'agissait de la seule éclipse lunaire totale de 2021. La dernière a eu lieu le 21 janvier 2019. La prochaine aura lieu le 16 mai 2022.

La pleine lune vue derrière Stonehenge en Angleterre.  Peter Cziborra/Reuters

Version originale : Aria Bendix/Insider

À lire aussi — Les plus belles photos de la super-Lune du 7 avril 2020

Découvrir plus d'articles sur :