Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Ces six éléments de votre maison peuvent favoriser le stress selon des psychologues

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Les thérapeutes évoquent les facteurs de stress courants dans nos foyers et des moyens de les éviter. © Justin Paget/Getty Images

Parce que beaucoup de personnes travaillent à domicile de nos jours, il est naturel de prêter plus d'attention à votre espace de vie — peut-être vous retrouvez-vous à nettoyer plus souvent, ou avez-vous entrepris un projet de décoration. Cecille Ahrens, une psychothérapeute qui anime un podcast sur la santé mentale ("Get Mental"), pense qu'il y a une relation entre votre environnement et votre santé globale.

"Certains objets et éléments peuvent créer du stress et provoquer des tensions et des contractions dans notre corps", explique Cecille Ahrens à Insider. Nous lui avons demandé, ainsi qu'aux thérapeutes Weena Cullins et Ariel Sank, ce qui pouvait causer du stress dans une maison, et ils ont mis en évidence six facteurs de stress communs — précisant que ce qui est stressant pour certains ne l'est pas forcément pour d'autres.

À lire aussi — Télétravail : 4 conseils de psy pour vous aider à séparer temps libre et temps de travail

Le désordre peut provoquer du stress, et il se présente sous de nombreuses formes

Un lit défait et un évier plein de vaisselle.  Joey Hadden/Insider

Le désordre et l'encombrement — comme les lits non faits et la vaisselle empilée — provoquent généralement le stress, selon Cecille Ahrens.

Mark Loewen, thérapeute et fondateur de LaunchPad Counseling, avait déjà déclaré à Insider que le désordre donne à notre esprit plus d'informations visuelles à traiter. "En libérant de l'espace, vous octroyez aussi une pause à votre esprit", expliquait-il.

C'est pourquoi Cecille Ahrens réduit l'encombrement de sa propre maison "je me débarrasse des choses qui sont cassées ou qui ne me servent plus ou n'apportent plus de valeur à ma vie".

Weena Cullins explique que l'encombrement peut accroître l'anxiété liée au nettoyage ou à l'entretien d'une maison : "Malgré tous nos efforts pour garder les choses propres et organisées, si nous n'avons pas d'espace de rangement pour des choses comme du linge supplémentaire, de la paperasse, des jouets ou d'autres choses, elles continueront d'être laissées de côté."

Un éclairage insuffisant peut donner aux gens l'impression d'être déprimés

Une chambre sombre.  Justin Paget/Getty Images

Selon Weena Cullins, les pièces insuffisamment éclairées peuvent rendre certaines tâches difficiles à accomplir, tandis que les pièces dont l'éclairage artificiel est trop fort et ne peut pas être tamisé peuvent rendre le sommeil et la détente difficiles.

"Il est important de considérer la fonction de chaque pièce de votre maison et d'acheter un éclairage qui aide à atteindre son objectif", estime Weena Cullins. "L'ajout de lampes, d'appliques murales ou de plafonniers peut aider à redéfinir un espace qui favorise le stress".

Dans sa maison, Cecille Ahrens utilise des tons neutres et la lumière du soleil pour rester calme et centrée. "Bien que les recherches sur la psychologie des couleurs soient mitigées, il semble que la dépression soit favorisée par la lumière blanche et verte", explique-t-elle. Une étude menée en 2005 par BMC Psychiatry a confirmé cette hypothèse.

Cecille Ahrens profite de la lumière naturelle dans son espace de vie et "ouvre les fenêtres et les portes pour bénéficier d'air frais chaque fois que le temps le permet".

Vivre dans un espace restreint peut provoquer du stress et de l'anxiété

Un espace de travail exigu dans une chambre à coucher.  Joey Hadden/Insider

L'aménagement d'une maison est un facteur clé dans la gestion du stress. "Les espaces ouverts peuvent être plus accueillants et peuvent nous mettre dans un état plus dynamique", raconte Cecille Ahrens. "Les espaces étroits, surtout s'ils sont sans fenêtre, peuvent créer de l'anxiété et déclencher une crise de panique".

Cecille Ahrens ajoute que dans des cas moins graves, les personnes qui se trouvent dans des espaces confinés peuvent ressentir des effets psychologiques plus légers comme le stress, le sentiment d'être dépassé et des difficultés de concentration.

Si vous vivez dans un espace sans fenêtre, Ariel Sank vous suggère d'aller dehors pour stimuler votre humeur : "Je recommande toujours aux gens de passer un peu de temps chaque jour, même si ce n'est que pour quelques minutes, en plein soleil afin de se détendre."

À lire aussi — Télétravail : 5 conseils de psy pour garder un mental d'acier

Travailler et se détendre dans le même espace peut vous causer du stress

Les thérapeutes ne recommandent pas de travailler et de se détendre dans la même zone de votre domicile.  Joey Hadden/Insider

"Au cours de cette dernière année, alors que de nombreuses personnes travaillaient à domicile, il est devenu très difficile pour les gens de séparer le travail de leur vie personnelle", relate Ariel Sank. "En créant deux zones séparées : une où vous travaillez et l'autre où vous vous détendez, vous ne créez pas seulement une séparation physique, mais aussi une séparation mentale entre les deux".

Ariel Sank ajoute qu'il peut être difficile de séparer le travail et la détente lorsque l'on vit dans un espace restreint : "Même changer de chaise ou de table pour travailler ou se détendre peut faire une grande différence."

Tout ce qui est démodé ou usé à la maison peut provoquer des sentiments de stress

Une vieille chaise qui a été déposée sur le trottoir.  LongHa2006/Getty Images

"Un décor désuet ou des meubles délabrés peuvent faire chuter notre humeur", selon Cecille Ahrens. "Lorsque nous sommes entourés de choses qui ne sont pas apaisantes, ou qui provoquent une sorte de réaction de stress, nous avons tendance à passer beaucoup moins de temps dans cet espace".

Par exemple, Cecille Ahrens explique qu'une table à manger délabrée peut vous empêcher de manger souvent dans cet espace. "Si le canapé de votre salon est vieux, sale ou dépassé, vous ne vous sentirez peut-être pas aussi détendu dans cet espace", estime Cecille Ahrens.

Certains sons domestiques courants peuvent provoquer du stress, comme les conversations en arrière-plan et la télévision

Une télévision peut être source de stress, mais pas la musique, qui calme.  Joey Hadden/Insider

Le bruit est un facteur de stress courant, explique Cecille Ahrens, et il se présente sous de nombreuses formes, de la télévision aux conversations : "Tous les bruits ne sont pas désagréables ou stressants. L'idée ici est d'être plus attentif à la qualité et à la quantité."

Mark Loewen suggère d'éteindre la télévision lorsque vous ne la regardez pas et de faire attention à ce que le bruit de la télévision vous fait ressentir, "surtout lorsque vous regardez les informations". Si vous vous sentez stressé, Mark Loewen recommande de remplacer la télévision par de la musique apaisante.

Version originale : Joey Hadden/Insider

À lire aussi — Plus vous tarderez à répondre à une question, plus vous serez perçu comme un menteur, selon une étude

Découvrir plus d'articles sur :