C'est confirmé, Nike ne vendra plus ses produits sur Amazon

Nike va retirer tous ses produits d'Amazon. U.S. Customs and Border Protection via AP

Nike se retire d'Amazon. La marque de sportwear a confirmé mardi au site Bloomberg qu'il mettait fin à son partenariat avec le géant du ecommerce, un peu plus de deux ans après qu'il ait été annoncé. Un porte-parole a déclaré à Bloomberg que Nike mettait fin au projet pour se concentrer davantage sur ses activités de vente directe aux consommateurs, ce qui est au cœur de la stratégie de la marque depuis 2017. "Dans le cadre des efforts de Nike pour améliorer l'expérience des consommateurs via des relations directes et personnelles, nous avons décidé de mettre un terme à notre expérience pilote avec Amazon Retail", a déclaré Nike à Bloomberg dans un communiqué. "Nous continuerons d'investir dans des partenariats solides et distinctifs pour Nike avec d'autres revendeurs et plateformes, afin de servir nos consommateurs à l'échelle mondiale." 

Le nouveau PDG de Nike, John Donahoe, qui était auparavant PDG d'eBay et qui prendra les rênes de l'équipementier américain en janvier prochain, devrait diriger cette stratégie au cours des prochaines années. Mais le retrait de Nike du site Amazon soulève d'autres questions quant au succès de ce partenariat et s'il a atteint ce que Nike a décidé de faire. Dès le début, l'accord stipulait que Nike vendrait directement à Amazon en échange du fait qu'Amazon empêche des vendeurs tiers non autorisés de vendre des produits Nike sur sa plateforme et de retirer les faux articles Nike. L'idée était d'avoir un meilleur contrôle sur les produits Nike vendus sur Amazon et sur la manière dont ils étaient listés.

A lire aussi — Nike lance un abonnement mensuel à ses baskets

Ni Amazon ni Nike n'ont répondu aux sollicitations de Business Insider US sur le succès de ce partenariat. Mais les premiers rapports, cités par Bloomberg, suggèrent qu'il n'était pas à la hauteur des attentes de Nike puisqu'il n'a pas permis de garder le contrôle des vendeurs tiers sur Amazon. Surveiller les vendeurs tiers sur Amazon devient de plus en plus difficile à mesure que le marché continue de croître. Pour la toute première fois, Amazon a reconnu dans son dernier rapport annuel que la vente de produits contrefaits sur son site était un réel problème. Cette concession a été remarquée pour la première fois par le journaliste Eugene Kim sur CNBC.

Néanmoins, son retrait d'Amazon peut aussi être considéré comme faisant partie de sa volonté de se concentrer davantage sur ses activités de vente directe aux clients. Nike a déclaré précédemment que la marque cherchait à se concentrer sur 40 revendeurs clés (sans préciser exactement qui cela concernant) parmi son réseau tentaculaire de 30 000 grossistes, et à éliminer les revendeurs que Nike considère "médiocres".

A lire aussi — Nike concurrence Crocs en sortant des baskets spécialement conçues pour le personnel médical

L'objectif principal de Nike est d'améliorer son propre site de vente en ligne et de se concentrer sur les détaillants partenaires qui offrent la meilleure expérience au client ou qui lui donnent accès aux clients qu'il souhaite atteindre.

Version originale : Mary Handbury/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Nike envisage de ne vendre ses produits que dans ses propres magasins au Royaume-Uni

VIDEO: Voici une robe connectée qui détecte les agressions sexuelles