Prenez un moment pour contempler la photo envoûtante ci-dessous, postée par SpaceX sur son compte Flickr mercredi.

Elle montre la partie inférieure de la fusée Falcon 9, aussi appelée premier étage, quelques secondes avant qu'elle se pose sur la base spatiale flottante baptisée "Juste lire les instructions" (en hommage à l'écrivain de science-fiction Iain M. Banks) en plein océan Pacifique. 

Des ombres nettes et rétroéclairées percent le brouillard toxique créé par le gaz d'échappement de la fusée et s'alignent parfaitement et accidentellement avec le centre de la cible circulaire de la fusée: 

Cette photo n'est pas seulement magnifique. Elle a une double signification pour SpaceX. 

Quelques minutes avant que la photo soit prise, le 14 janvier 2017, le propulseur a décollé de Vandenberg, en Californie, et a expulsé le second étage de la fusée dans l'espace, ce qui a permis le déploiement en orbite autour de la Terre de dix satellites de la société Iridium.

Aucune autre entreprise est actuellement en train de lancer des charges en orbite et de sauver des pièces très coûteuses de ses fusées. La norme est de laisser des dizaines de millions de dollars de construction aérospatiale redescendre sur Terre, entrer en collision avec l'océan et couler dans ses profondeurs.

Une fois que SpaceX — ou un autre concurrent qui monte, comme Blue Origin — aura montré qu'il peut réutiliser des propulseurs de fusée orbitaux, le coût pour avoir accès à l'espace pourrait commencer à baisser de manière spectaculaire.

Mais la photo représente aussi une grand soulagement pour SpaceX, qui a connu une année 2016 difficile.

Tout avait pourtant plutôt bien commencé. L'entreprise a lancé avec succès des fusées Falcon 9 et a fait atterrir cinq de leurs propulseurs. Mais le 1er septembre 2016, une fusée Falcon 9 a explosé en une boule de feu pendant un essai de routine sur la plateforme de lancement, détruisant un satellite que Facebook avait l'intention de louer. Plus tard, le fondateur de SpaceX Elon Musk a dit que cet accident était "l'échec le plus difficile et complexe" de toute l'histoire de l'entreprise. 

Au moment où l'enquête a déterminé la cause de l'accident et un moyen d'y remédier, SpaceX avait déjà perdu un client, une fenêtre de lancement de quatre mois, et un quart d'un milliard de dollars.

Avec ce lancement sans faille du 14 janvier, SpaceX a beaucoup de choses à fêter, et cette photo est un trophée approprié. 

Cependant, Elon Musk et son entreprise ne sont qu'au début de leurs vols spatiaux. Il s'agit seulement du premier des 70 lancements — estimés à 10 milliards de dollars — que SpaceX a programmé pour les années à venir.

L'entreprise doit aussi commencer son plus puissant système de lancement à trois fusées, baptisé Falcon Heavy, envoyer les premiers voyageurs humains dans l'espace en 2018 à bord de la capsule Dragon et commencer à fournir à toute la planète une connexion internet ultra-rapide. 

L'enjeu? Rien de plus que la conquête terrienne de Mars d'Elon Musk. 

Version originale: Dave Mosher/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Elon Musk veut coloniser Mars d'ici à 2022 — voici son projet

VIDEO: Voici quelques conseils pour aller plus facilement vers les gens — même si vous êtes introverti