Cette carte montre la fracture vaccinale entre quelques pays riches et le reste du monde

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Cette carte montre la fracture vaccinale entre quelques pays riches et le reste du monde
Se faire vacciner est plus aisé dans les pays riches. © John Moore/Getty Images

Une carte montre l'énorme différence en matière de vaccination entre certains pays riches et le reste du monde. Le graphique, réalisé par Max Roser du site Our World in Data, montre la proportion de chaque pays à recevoir au moins une dose de vaccin contre le coronavirus.

Il montre que les pays européens, l'Amérique du Nord et certains pays d'Amérique du Sud ont des taux élevés, tandis que les taux sont particulièrement bas en Afrique.

À lire aussi — Covid-19 : voici la liste des 13 pays où la vaccination est obligatoire

La carte montre de grandes disparités géographiques Our World in Data

La semaine dernière, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le chef de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a imputé la responsabilité de cette disparité à la "cupidité" et a déclaré que les pays riches devraient faire don de leurs vaccins excédentaires au lieu de les utiliser comme rappels. "Nous faisons actuellement le choix conscient de ne pas protéger ceux qui en ont besoin", a-t-il déclaré.

Les experts ont averti que l'inégalité des taux de vaccination signifie que certains pays finiront par être plus lourdement touchés par la pandémie. Ils préviennent également que la pandémie risque de se prolonger, même pour les pays les plus riches, car le virus continue de muter et de circuler.

Max Roser a écrit sur Twitter qu'il soutenait le programme de l'OMS pour la distribution de vaccins aux pays les plus pauvres, appelé COVAX. "Je pense que les pays riches devraient soutenir COVAX et financer la production de plus de vaccins pour mettre fin à la pandémie mondiale."

Version originale : Sinéad Baker/Insider

À lire aussi — Covid-19 : pourquoi le variant Lambda, présent dans 29 pays, inquiète les scientifiques

Découvrir plus d'articles sur :