Alvyn Severien, cofondateur et directeur général d'Algama. YouTube

Alvyn Severien, cofondateur et président d'Algama. YouTube

A l'horizon 2050, nous devrions être 9 milliards sur terre, un nombre entraînant mécaniquement une augmentation des besoins en protéines.

Partant de ce constat, trois amis d'enfance —Alvyn Severien, Gaëtan Gohin et Matthieu Goncalves — ont fondé Algama, avec l'ambition de révolutionner l'alimentation quotidienne en y incorporant les microalgues.

Ces dernières sont riches en protéines, vitamines et oligoéléments tout en ayant un impact environnemental très faible.

Les plus connues sont la spiruline et la chlorelle.

Algama est justement en train de finaliser la production d'une mayonnaise à base de chlorelle. Sa particularité : elle ne contient ni d'oeuf ni de moutarde. Riche en oméga 3, cette mayonnaise n'aurait que 30% de matières grasses. 

Pour faire sortir la microalgue du complément alimentaire, Algama insiste sur le goût. Elle a travaillé avec des chercheurs du CNRS et du Muséum national d'histoire naturelle, des cuisiniers, des nutritionnistes et des blogueurs "très inspirants". "Notre démarche n'a d'intérêt que si le produit est adopté et fidélisé par le consommateur", a expliqué Mathieu Goncalves lors d'un événement sur la foodtech organisé ce mercredi 7 décembre par le Hub Bpifrance.

L'autre produit a déjà un nom et une page Facebook : Springwave. C'est une boisson régénérante à base de spiruline, riche en vitamines B2, B12 et magnésium.

YouTube

Spingwave, une boisson à base de spiruline développée par Algama. YouTube

Springwave a déjà remporté le grand prix du jury et le prix du public au Salon international de l'alimentation de Paris, en 2015.

Lancement en France et aux Etats-Unis

Algama devrait commercialiser au premier semestre prochain ces deux premiers produits, en France et aux Etats-Unis où l'entreprise a installé un bureau commercial depuis peu. Des discussions ont actuellement lieu pour une distribution en grandes surfaces.

"On a choisi la catégorie des boissons car elle est très dynamique et très innovante. Ces deux dernières années, on a vu arriver l'Aloe Vera ou l'eau de coco par exemple. Quant à la mayonnaise, c'est un symbole de la gastronomie française. Cette image gustative appuie notre démarche. On va essayer de déculpabiliser un désir avec un produit moins gras et de dynamiser un rayon", a détaillé Mathieu Goncalves.

Au départ hébergé par Agoranov, Algama a rejoint un autre incubateur, Smart Food Paris, soutenu par la mairie et qui héberge d'autres startups du secteur de la foodtech.

Créée en en 2014, la société a levé 3,5 millions d'euros en mai dernier auprès d'Horizons Venture, connu pour ses prises de participation dans Facebook, Spotify, Waze ou encore Skype.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Cette startup a envoyé 600 chefs cuisiner chez des particuliers — un géant de la restauration doit l’aider à devenir le premier traiteur de la planète

VIDEO: Ce toboggan aux Canaries vous fait glisser sous un aquarium où grouillent des dizaines de requins