Cette voiture électrique Toyota portera la flamme olympique lors des JO 2020 à Tokyo

En partenariat avec les Jeux olympiques et paralympiques, Toyota a lancé sa gamme complète de véhicules électriques qui seront utilisés lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Toyota 

Toyota, marque partenaire des Jeux Olympiques et Paralympiques, a lancé sa gamme complète de véhicules électriques qui seront utilisés lors des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. L'objectif déclaré du constructeur automobile est d'atteindre le niveau d'émissions de CO2 le plus bas de toutes les séries de véhicules officiels utilisées lors des Jeux olympiques et paralympiques. Pour ce faire, Toyota fournira 3 700 véhicules pour les JO, dont 90% seront électriques. Cela inclut des véhicules hybrides, des véhicules électriques à pile à combustible, des véhicules hybrides rechargeables, des Primes Prius et des véhicules électriques qui se rechargent grâce à une batterie.

Au total, Toyota estime que les émissions de CO2 seront en moyenne inférieures à 80 grammes par kilomètre, soit la moitié de ce que les véhicules à essence et diesel conventionnels de cette taille produiraient. Dans le but d'atteindre la "Mobilité pour tous", les véhicules seront utilisés pour différents aspects des Jeux. Par exemple, certains transporteront les spectateurs entre les différents sites et d'autres seulement à l'intérieur des sites. Un autre n'a pour tâche que de déplacer les athlètes et les autres membres du personnel au sein des villages olympique et paralympique.

A lire aussi : Les voitures autonomes détecteraient moins bien les piétons à peau foncée

Certains véhicules, comme la Toyota Mirai, sont déjà disponibles sur le marché, tandis que d'autres, comme l'Accessible People Mover ou APM, sont en cours de développement, spécialement pour les Jeux Olympiques. Il existe également une version de la navette autonome de Toyota qui aura son propre modèle Tokyo 2020.

Qu'il s'agisse de voitures, de navettes ou d'appareils de mobilité comme le Segway, voici tous les véhicules électriques que Toyota prévoit d'utiliser pour les Jeux olympiques de l'an prochain :

La Concept-i adopte comme design extérieur une 'silhouette de haute technologie en un seul mouvement', selon le site de Toyota. La voiture, qui a été dévoilée pour la première fois en 2017, sera utilisée pour porter la flamme olympique et sera à la tête du cortège pendant le marathon.

La Concept-i utilise l'IA pour se nourrir des habitudes de conduite, des horaires et des émotions afin d'améliorer le confort des passagers, selon Toyota.

Toyota prévoit le déploiement d'environ 200 APM (Accessible People Movers), spécifiquement pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Ce véhicule alimenté par une batterie est conçu pour être la solution au 'dernier kilomètre' pour transporter les athlètes, le personnel et les visiteurs aux événements et aux sites, ainsi qu'un 'véhicule de secours', qui pourrait être utilisé pour transporter les athlètes blessés.

Pour le 'dernier kilomètre', l'APM, qui possède 3 rangées, peut accueillir 5 passagers et un conducteur, et les sièges peuvent être rabattus pour accueillir un fauteuil roulant. Pour une utilisation 'de secours', l'APM peut être utilisé comme une ambulance.

Les deuxième et troisième rangées peuvent être utilisées comme une civière indépendante qui peut également être fixée au véhicule. Avec son actuelle disposition, deux membres du personnel peuvent s'installer à côté de la civière.

L'e-Palette a été développée spécialement pour Autono-Maas, un partenariat entre Uber et Toyota qui signifie 'Autonomie et mobilité comme service', et est le premier véhicule électrique alimenté par batterie du constructeur automobile.

Des dizaines d'e-Palettes fonctionneront en boucle dans le village olympique et paralympique pour transporter les athlètes et le personnel, de la même manière qu'un autobus. Toyota prévoit également que le véhicule soit autonome, tout en ayant toujours un opérateur à bord pour surveiller les opérations de conduite.

Comme l'APM, l'e-Palette sera accessible aux fauteuils roulants.

Toyota fournira environ 300 appareils de mobilité individuelle, notamment des véhicules où l'on peut se tenir debout, pour le personnel de sécurité et médical, sur les sites olympiques.

Afin d'augmenter l'accessibilité, le constructeur automobile mettra également en place des dispositifs d'assise et de liaison avec les fauteuils roulants pour les personnes qui ne peuvent pas se tenir debout ou marcher.

Toyota prévoit de fournir environ 500 Mirai pour transporter le personnel autour et entre les sites olympiques officiels.

La Toyota Mirai, qui signifie 'futur', a un prix de détail proposé par le fabricant de 58 500$ (52 600€) et n'émet pas de dioxyde de carbone grâce à sa technologie des piles à hydrogène hybrides.

Version originale : Brittany Chang/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Uber dévoile sa nouvelle voiture autonome avec Volvo

Facebook ne veut pas diffuser les vidéos en direct avec un léger différé après l'attentat en Nouvelle-Zélande