Publicité

Ceux qui ont des allergies 'importantes' devraient éviter le vaccin de Pfizer, selon les autorités britanniques

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Ceux qui ont des allergies 'importantes' devraient éviter le vaccin de Pfizer, selon les autorités britanniques
Les autorités n'ont pas encore dit à quel élément du vaccin les deux soignants étaient allergiques. © Siphiwe Sibeko/Pool via AP
Publicité

L'autorité britannique de réglementation des médicaments a averti que les personnes ayant des antécédents de réactions allergiques "importantes" ne devraient pas se faire vacciner avec le produit de Pfizer et BioNTech contre le Covid-19 dans son état actuel, après que deux receveurs ont fait des réactions allergiques.

Le Royaume-Uni a commencé à déployer le vaccin mardi, après son approbation le 2 décembre. Deux soignants ayant des antécédents d'allergies graves ont réagi au vaccin, a déclaré le professeur Stephen Powis, directeur médical national du service national de santé (NHS) en Angleterre.

A lire aussi - Les vaccins ne sont pas une 'solution miracle' pour le PDG de Moderna, qui appelle au respect des gestes barrières

"Comme c'est souvent le cas avec les nouveaux vaccins, la MHRA (Medicines and Healthcare products Regulatory Agency) a conseillé, par mesure de précaution, que les personnes ayant des antécédents de réactions allergiques importantes ne se fassent pas vacciner avec ce vaccin après que deux personnes ayant des antécédents de réactions allergiques importantes ont réagi négativement hier", a déclaré Stephen Powis.

Cela inclut les personnes ayant des antécédents de réactions allergiques aux médicaments, aux aliments et aux vaccins, a déclaré la MHRA.

"Toute personne ayant des antécédents de réaction allergique importante à un vaccin, un médicament ou un aliment (comme des antécédents de réaction anaphylactoïde ou ceux à qui il a été conseillé de porter un auto-injecteur d'adrénaline) ne devrait pas se faire vacciner avec le vaccin Pfizer/BioNtech", selon les conseils émis par la MHRA.

On ne sait pas à quel élément du vaccin les receveurs ont réagi

Les personnes qui ont été victimes de ces réactions allergiques sont des membres du personnel du NHS qui ont été vaccinés mardi et ont développé des symptômes de réaction peu après.

Tous deux doivent avoir sur eux un auto-injecteur d'adrénaline, a rapporté The Independent. "Les deux se remettent bien", a ajouté Stephen Powis.

Les autorités n'ont pas encore dit à quel élément du vaccin les membres du personnel étaient allergiques.

Toutes les régions concernées par le programme de vaccination ont été alertées, a déclaré le NHS, et à partir de mercredi, tous les patients se faisant vacciner seront invités au préalable à indiquer s'ils ont des antécédents de réactions allergiques.

La vaccination ne doit être effectuée que dans les établissements où des mesures de réanimation sont disponibles, a ajouté le régulateur.

Pfizer assure que son vaccin avait été 'bien toléré' durant les essais

Un porte-parole de Pfizer a déclaré à Sky que son vaccin avait été "bien toléré" lors des essais menés auprès de plus de 44 000 participants, sans "aucun problème sérieux de sécurité".

"Nous avons été informés par la MHRA de deux cartons jaunes qui pourraient être associés à une réaction allergique due à l'administration du vaccin COVID-19 BNT162b2", a déclaré le porte-parole. Le Royaume-Uni utilise un système de "cartons jaunes" (Yellow Cards) pour collecter des informations sur les effets indésirables des médicaments.

"Par mesure de précaution, la MHRA a émis des directives temporaires au NHS pendant qu'il mène une enquête afin de comprendre pleinement chaque cas et ses causes. Pfizer et BioNTech soutiennent la MHRA dans son enquête".

Version originale : Grace Dean/Business Insider

A lire aussi - Cet outil du MIT évalue le risque d'infection au Covid-19 si vous fêtez Noël avec une personne porteuse du virus

Découvrir plus d'articles sur :