Champagne, massages, restaurants... j'ai passé 4 heures dans le salon Affaires d'Emirates à Dubai

Champagne, massages, restaurants... j'ai passé 4 heures dans le salon Affaires d'Emirates à Dubai

Mon vol partait du terminal 3 de l'aéroport de Dubaï, un bâtiment de 4,5 milliards de dollars considéré comme le plus grand terminal aéroportuaire du monde. Harrison Jacobs/Business Insider

Dire que j'étais excité de voyager en classe affaires pour la première fois serait un euphémisme. Ajoutez à cela que mon voyage était avec Emirates, la quatrième meilleure compagnie aérienne au monde, et j'étais aux anges. Déterminé à tirer le meilleur de mon expérience, je suis arrivé à l'aéroport international de Dubaï quatre heures avant mon vol afin de pouvoir découvrir l'un des légendaires salons Emirates. Cette année, j'ai visité des dizaines de salons d'aéroport grâce à mon abonnement Priority Pass. Certains sont merveilleux, mais la plupart sont médiocres. Les salons Emirates, qui ne sont pas ouverts aux membres Priority Pass (à ma connaissance), sont réputés pour être d'un autre niveau. J'étais curieux de savoir si les rumeurs étaient vraies.

Mon vol partait du terminal 3 de l'aéroport de Dubaï, un bâtiment qui a coûté 4 milliards d'euros, et qui est considéré comme le plus grand terminal d'aéroport au monde et le deuxième plus grand bâtiment au monde en superficie. Emirates y possède six salons, dont trois dans le terminal 3. Heureusement, j'étais censé partir du hall B, dont le salon a été rénové pour 9,7 millions d'euros il y a deux ans et demi.

Je n'ai pas été déçu. Voici comment ça s'est passé:

Mon voyage avec Emirates a commencé au terminal 3, le terminal dédié à Emirates de l'aéroport international de Dubaï. Ce bâtiment qui a coûté 4,5 milliards d'euros est le plus grand terminal d'aéroport au monde et le deuxième plus grand bâtiment au monde en superficie.

Harrison Jacobs/Business Insider

Après être passé par les entrées dédiées à la classe affaires et à la première classe, l'enregistrement et les contrôles de sécurité, je suis monté dans un ascenseur qui m'a emmené au hall B.

Harrison Jacobs/Business Insider

À mon grand désarroi, l'ascenseur ne m'a pas amené directement devant le salon de la classe Affaires. Je suis sûr que c'est intentionnel.

Comme la plupart des nouveaux terminaux, le terminal 3 ressemble plus à un centre commercial de luxe qu'à un aéroport. Le hall est rempli de boutiques duty-free, de restaurants et de boutiques de luxe. Je n'ai même pas vu de porte d'embarquement...

Harrison Jacobs/Business Insider

... mais j'ai vu du Chanel, Salvatore Ferragamo, Armani, Hugo Boss, Hermès, Cartier et Rolex. D'un point de vue commercial, il semble hors de question que les concepteurs du terminal 3 ne laissent leurs clients les plus riches éviter les boutiques de luxe.

Harrison Jacobs/Business Insider

Après m'être perdu dans le labyrinthe du terminal 3 et avoir acheté un chameau en peluche à 9 euros, j'ai enfin trouvé le moyen de me rendre au salon. Tout d'abord, je devais prendre l'escalator jusqu'au deuxième étage...

Harrison Jacobs/Business Insider

... et passer devant quelques boutiques de luxe (où on m'a vaporisé un parfum chic). Puis je l'ai vu.

Harrison Jacobs/Business Insider

Avant d'entrer, vous trouverez un panneau indiquant les nombreuses saveurs du monde qui vous pouvez goûter. Ayant visité un bon nombre de salons (merci, Priority Pass!), je ne m'attendais pas à beaucoup. Oh, comme j'avais tort.

Harrison Jacobs/Business Insider

Il y avait environ six hôtes d'accueil au salon qui attendaient d'enregistrer les passagers mais personne ne faisait la queue. J'ai paniqué pendant un moment alors que j'essayais de décider vers quel hôte souriant j'allais me diriger.

Harrison Jacobs/Business Insider

Après m'être enregistré, j'ai décidé de regarder autour de moi. Il y avait un petit coin salon à l'avant avec des horloges Rolex pour les grandes destinations ...

Harrison Jacobs/Business Insider

... et un mur de vieilles photographies des plus grandes villes du monde.

Harrison Jacobs/Business Insider

Dès l'instant où vous entrez, l'ambiance du salon vous fait entrer dans un luxe d'antan. Tout est en cuir, en bois d'acajou poli, et il y a un éclairage d'ambiance tamisé.

Harrison Jacobs/Business Insider

Les étagères sont remplies de bibelots du monde entier. Cette atmosphère vous donne l'impression d'être dans la bibliothèque d'une personne très riche et qui a beaucoup voyagé. C'est gnangnan, mais ça fonctionne bien.

Harrison Jacobs/Business Insider

Le salon Concourse B dans lequel je me trouvais est l'un des six salons Emirates exclusifs de l'aéroport de Dubaï. Il a été rénové il y a deux ans et demi pour 9,7 millions d'euros et semble toujours aussi neuf.

Harrison Jacobs/Business Insider

Le salon s'étend sur près de 2000 mètres carrés et couvre la quasi-totalité du deuxième étage du hall B. Il y a des cartes et des panneaux de signalisation partout afin que vous ne vous perdiez pas.

Harrison Jacobs/Business Insider

Le salon a des tonnes de places assises, avec suffisamment de sièges pour 1500 passagers. Habitué à des salons qui peuvent généralement accueillir 100 ou 200 passagers, j'étais sous le choc. 

Harrison Jacobs/Business Insider

Avant de m'asseoir avec mes bagages, j'ai vérifié deux fois le tableau des départs pour m'assurer de ne pas rater… oh mais de qui je me moque? Je suis arrivé au salon quatre heures avant mon départ.

Pour ma défense, je devais m'assurer que mon expérience en valait la peine. J'ai déposé mes sacs dans un fauteuil, reniflé la rose fraîche qui était posée sur la table devant moi et je suis parti explorer.

Le salon s'étend sur presque tout le deuxième étage du hall B, avec des sièges de chaque côté de l'aéroport, ce qui permet d'observer les passagers de la classe éco en dessous.

Harrison Jacobs/Business Insider

Tout d'abord, j'ai dû analyser le buffet. Le salon dispose de cinq stands de restauration principaux et de trois "zones conceptuelles". En haut de ma liste se trouvaient les stands du Moyen-Orient et de l'Occident.

Harrison Jacobs/Business Insider

... où j'ai trouvé une variété de sauces fraîches comme de l'houmous et du Muhammara (sauce au piment fort), de la moussaka, du fattoush (salade de pain libanais), du tajine de poulet à la marocaine, du ragoût d'agneau, etc.

Harrison Jacobs/Business Insider

Le côté occidental du stand proposait des plats comme du saumon poêlé et du chili con carne.

Harrison Jacobs/Business Insider

A proximité se trouvait la 'zone conceptuelle' du 'Health Hub', en partenariat avec Voss Water. La zone de libre-service ressemble à un supermarché futuriste avec des comptoirs élégants et bien éclairés. On pouvait y trouver du thé à la camomille, de l'eau infusée de romarin et de pastèque et des fruits frais.

Harrison Jacobs/Business Insider

Toutes les bouteilles d'eau dans le salon sont de la marque Voss. Dans le "Health Hub", ils ont des versions spéciales qui ont été infusées de fraises ou de pastèques.

Le 'Health Hub' proposait une sélection de sandwiches frais, de salades et de chips de patate douce. J'ai attrapé un sandwich à la focaccia avec du pesto à la mozzarella et au basilic. C'était aussi bon que si je l'avais pris dans un bistrot italien, et c'était très équilibré. 

Harrison Jacobs/Business Insider

Je n'étais pas encore prêt à m'asseoir pour le dîner. Je devais examiner toutes mes options. La prochaine étape était le stand asiatique.

Harrison Jacobs/Business Insider

Il y avait une variété de plats indiens comme le dhokla (pâte fermentée de pois chiches et de riz), le chaat (pomme de terre, pois chiches et pain garni de sauces) ...

Harrison Jacobs/Business Insider

... et une variété de currys. À Dubaï, il y a une importante population indienne, pakistanaise et bangladaise, alors j'étais sûr que la cuisine sud-asiatique serait au rendez-vous.

Harrison Jacobs/Business Insider

Il y avait aussi quelques plats chinois et japonais. Le plus intéressant pour moi était le riz frit avec de l'okonomiyaki haché (une crêpe aux pommes de terre savoureuse farcie de fruits de mer ou de porc).

Direction la section de dessert. Il y avait une sélection de tartes et de cheesecakes, des desserts du Moyen-Orient comme le baklava et la basbousa...

Harrison Jacobs/Business Insider

... et, mon préféré, une sélection mousse au chocolat à la truffe et de cupcakes. J'ai pris une truffe à la framboise au chocolat noir et je me suis battu pour ne pas la manger avant de me décider à dîner.

Harrison Jacobs/Business Insider

Pour me rendre aux autres stands de restauration, j'ai dû traverser le hall pour aller de l'autre côté du terminal, histoire de vous donner une idée de la taille du salon. Au milieu du salon, des fenêtres sont ouvertes pour que l'on puisse regarder le travail des chefs.

Harrison Jacobs/Business Insider

Après avoir suivi des panneaux, j'ai trouvé la section méditerranéenne, où il y avait beaucoup de sauces et de pain pita. Honnêtement, ce n'était pas si intéressant.

J'étais plus intrigué par le salon de champagne Moët & Chandon juste derrière. Le barman m'a dit que je pouvais goûter l'un des quatre champagnes présentés : le Moët Impérial, le Moët Rosé Impérial, le Moët & Chandon Grand Vintage et le Moët Nectar Impérial.

Harrison Jacobs/Business Insider

J'ai commandé le Moët & Chandon Grand Vintage 2009 — il était délicieux.

Harrison Jacobs/Business Insider

Le dernier stop que j'ai fait était au stand international. C'était un peu décevant, principalement parce que c'était un mélange de plats de tous les autres stands. Je pense que l'objectif de cette zone était de permettre aux consommateurs d'alcool d'accéder facilement à la nourriture: il y avait un bar à cocktails complet pour ceux qui préfèrent un régime liquide.

Harrison Jacobs/Business Insider

Je ne laisse jamais passer un bon whisky. J'ai donc commandé un verre de single malt Glenfiddich de 15 ans 'on the rocks' ...

Harrison Jacobs/Business Insider

... et ensuite je suis revenu en arrière  pour goûter les plus grands succès des stands de restauration. J'ai finalement pris du riz okonomiyaki, du poulet teriyaki, un masala de poisson, un cheese cake Oreo et une truffe à la framboise au chocolat noir géante. Ce n'était pas de la nourriture étoilée au Michelin, mais c'était bien préparé et à des années-lumière de ce que l'on trouve habituellement dans un salon.

Harrison Jacobs/Business Insider

Avec autant d'espaces pour s'asseoir, il était assez facile de trouver un siège.

Harrison Jacobs/Business Insider

Après avoir terminé de rédiger un article (règle n°1 de Business Insider: Toujours être en train d'écrire), j'ai décidé de jeter un coup d'œil aux douches.

Même si j'ai testé de nombreux salons d'aéroport avec des douches, je ne me suis jamais réellement douché dedans. C'était donc le jour où tout a changé.

Harrison Jacobs/Business Insider

Chaque cabine de douche comprend un dressing avec un paquet de serviettes, dont un drap de bain, un essuie-mains et un tapis de bain. Il y a aussi un coffre pour son bagage à main.

Harrison Jacobs/Business Insider

Le pommeau de la douche avait une forte pression d'eau, même si j’ai dû le laisser couler pendant quelques minutes pour le mettre à la bonne température. Je pensais que ce serait bizarre de prendre une douche dans un aéroport, mais ce n'était pas très différent d'une douche à la salle de sport.

Harrison Jacobs/Business Insider

Le shampoing et le gel douche ont été fabriqués par Voya, une société irlandaise qui fabrique des produits de toilette de luxe biologiques. Ça avait l'air d'être assez cher.

C'était agréable de se sentir frais avant même de monter dans l'avion. Comme le dit le vieil adage, "un voyageur propre en classe affaires est un voyageur heureux en classe affaires".

Harrison Jacobs/Business Insider

Je n'avais pas besoin de me raser, mais si c'était le cas, une trousse de rasage était à portée de main dans la salle de bain.

Harrison Jacobs/Business Insider

Cependant, j'avais besoin de me brosser les dents et, heureusement, le salon proposait des piles de kits dentaires à la disposition des voyageurs. Les brosses à dents n'étaient pas non plus celles qu'on nous propose habituellement à usage unique, mais de belles brosses à dents Colgate. Mais j'ai utilisé la mienne.

Harrison Jacobs/Business Insider

J'avais de moins en moins de temps avant mon vol, donc j'ai commencé à courir pour être sûr de tout voir. Il y avait le spa Timeless, qui propose des massages, des soins pour le visage, des gommages et des soins pour les ongles. Les prix variaient de 441 dirhams des Émirats arabes unis (AED) (105 euros) pour un massage suédois d'une heure à 331 AED (80 euros) pour une manucure.

Harrison Jacobs/Business Insider

Il y avait aussi un stand de cirage de chaussures, mais cela vous coûtera 26 AED (environ 6 euros) de plus.

Pas besoin d'aller au kiosque de l'aéroport ou à la librairie pour lire. Le salon propose beaucoup de magazines, même s'ils semblaient ne concerner que le business et le lifestyle. Pas de magazines politiques ici.

Harrison Jacobs/Business Insider

Il y avait aussi une sélection de journaux du monde entier, dont le journal Le Monde et les journaux anglais Evening Standard et Daily Mail, entre autres.

Il y a une zone tranquille avec des chaises longues pour faire la sieste. Chacun est dans sa propre zone bloquée par des barrières de confidentialité. Mais les sièges étaient tous pris quand je suis passé. 

Harrison Jacobs/Business Insider

Il y a beaucoup d'endroits avec la télévision avec toutes les chaînes imaginables, où vous pouvez vous asseoir et regarder des matchs. Et par "matchs", j'entends le sport de votre choix. J'ai vu des gens regarder la NBA, la Premier League et la Liga.

Harrison Jacobs/Business Insider

Il y a un petit salon d'affaires avec des imprimantes, des ordinateurs et un fax. Je m'attendais à ce que ce soit vide — qui voyage en classe affaires sans ordinateur portable ou tablette? — mais quelques personnes l'utilisaient.

Harrison Jacobs/Business Insider

J'ai également trouvé une station de chargement gratuite avec des casiers pour pouvoir recharger ses appareils avant le décollage.

Harrison Jacobs/Business Insider

Il y a même un corner de Costa Café qui sert des boissons chaudes et des pâtisseries.

Harrison Jacobs/Business Insider

Commander est une expérience un peu étrange car tout est gratuit. Je suis accro aux trucs gratuits. J'ai commandé un cappuccino même s'il était 1h du matin et que je n'avais pas vraiment besoin de rester éveillé plus longtemps.

Il y a une aire de jeux pour enfants qui, même si elle était légèrement vide, contenait ma partie préférée du salon ...

Harrison Jacobs/Business Insider

... deux machines d'arcade Mario Kart DX, sur lesquelles on peut jouer gratuitement. Apparemment, j'ai encore neuf ans, car j'ai passé 20 bonnes minutes à faire la course.

Harrison Jacobs/Business Insider

Il y a aussi une console PS4, même si elle paraissait un peu plus timide — puisqu'elle ne contenait que des démos. J'ai testé Dragon Ball Xenoverse 2, parce que, encore une fois, je suis apparemment le personnage principal du film classique de Tom Hanks "Big".

Le salon était presque vide à mon arrivée, mais il était déjà très rempli au moment de mon départ. Emirates doit avoir un certain nombre de vols de nuit au départ de Dubaï.

Harrison Jacobs/Business Insider

Avant de pouvoir monter dans l'avion, qui embarquait déjà, j'ai dû m'occuper d'une dernière chose ...

Harrison Jacobs/Business Insider

... acheter un cornet de glace. J'ai opté pour le chocolat suisse et le sorbet à la framboise. Comme Donald Trump, j'ai pris deux boules de crème glacée, et non pas une.

Harrison Jacobs/Business Insider

Ce fut enfin le moment d'embarquer. L'un des avantages de voler en classe affaires Emirates c'est que vous embarquez directement dans le salon. Ça a l'air génial, jusqu'à ce que vous réalisiez que le salon fait la taille du hall et que vous ne savez pas où se trouve votre porte d'embarquement ni comment la trouver. J'ai fini par la trouver grâce à des hôtes du salon, mais j'étais l'un des derniers à embarquer.

Harrison Jacobs/Business Insider

Version originale: Harrison Jacobs/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : J'ai testé la chute libre indoor dans un centre commercial parisien et j'ai appris comment bouger autrement dans l'espace

VIDEO: Voici à quoi sert le petit carré en cuir sur votre sac à dos

  1. Ashwin kumar

    I Feel so happy to sharing this card game with all of you my friends.If you like to get interesting gaming experience then you have to follow and Join this https://solitaire-klondike.net platform which is totally free of cost and online.Like me there are so many people who already playing by inviting more friends at this Multiplayer Junction.

Laisser un commentaire