Des scientifiques ont montré comment le cerveau procède pour qu'un traumatisme cesse de vous hanter

Jim Carrey dans "Eternal Sunshine of a Spotless Mind". YouTube

Terrifié(e) par les chiens après avoir subi une morsure? 

Des neuroscientifiques de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) sont parvenus à localiser des cellules qui transforment un traumatisme, et l'anxiété qui en découle, en sentiment de sécurité, relève la Tribune de Genève.

Cette découverte, racontée dans la revue Science, a été réalisée à partir de tests effectués sur des souris. "Nous les avons placées dans une cage, où elles ont reçu une légère décharge électrique. Puis, nous les avons replacées plus tard dans le même environnement, sans leur administrer de choc", détaille Johannes Gräff, professeur à la Faculté des sciences de la vie de l'EPFL. 

Résultat, les souris restent dans un premier temps sans bouger, tétanisées. Puis, au fil du temps, elles se relâchent, avant de se déplacer sans crainte. Les scientifiques se sont alors aperçus qu'une fois le traumatisme passé, certaines cellules auparavant activées par le souvenir de la peur se réactivent. Et que plus ces cellules sont nombreuses à se réactiver, plus la sensation de peur s'atténue, souligne le journal Le Temps.

"La clé pour le traitement d'un traumatisme repose dans les mêmes cellules qui stockaient ce traumatisme", conclut Johannes Gräff. En quelque sorte, le souvenir ne serait pas inhibé dans le cerveau, mais plutôt réécrit. C'est la confirmation à l'échelle cellulaire de ce que les psychothérapeutes ont déjà pu observer:

"Dans une grande mesure, les patients doivent revivre leur traumatisme pour le surpasser", commentent dans Science les chercheurs canadiens Paul W. Frankland et Sheena A. Josselyn.

Les neuroscientifiques suisses ont localisé ces cellules dans le gyrus denté du cerveau, une zone de l'hippocampe impliquée dans le souvenir. Ils espèrent à présent réussir à déceler les gènes impliqués dans les cellules réactivées. Une telle découverte pourrait permettre de mettre sur pied des médicaments potentiels. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Des chercheurs ont découvert que les torchons de cuisine étaient le nid parfait pour l'E. Coli — voici 5 conseils pour garder vos torchons propres

VIDEO: Ces 5 choses que vous avez apprises à l'école ne sont plus vraies