Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Chez Zara, vous pourrez bientôt réserver une cabine d'essayage sur votre smartphone

Chez Zara, vous pourrez bientôt réserver une cabine d'essayage sur votre smartphone
© Getty/Bloomberg/Contributeur

Réserver une cabine d'essayage sans faire la queue pendant un long moment ? Le rêve de tout client de boutique de prêt-à-porter, encore plus en temps de pandémie de Covid-19. Cette nouvelle fonctionnalité pourrait bientôt être déployée dans les magasins Zara du monde entier. Ce que l'enseigne appelle le "mode magasin" permettrait notamment de réserver une cabine directement depuis son smartphone, mais aussi de géolocaliser les articles en boutique, notamment pour les magasins qui ont de grandes surfaces. Autre possibilité, acheter un produit via un QR code, ou encore développer les ventes en provenances des réseaux sociaux.

Inditex, maison-mère de Zara qui compte aussi en son sein les marques de prêt-à-porter Oysho, Bershka, Pull & Bear ou encore Massimo Dutti, travaille depuis des années à une meilleure cohabitation des ventes physiques en magasin et des achats en ligne. L'enseigne a ainsi multiplié les expériences pour que les clients de Zara achètent de manière indifférenciée directement en boutique ou via leur smartphone ou leur ordinateur. D'ici 2022, Zara souhaite que 25 % de ses ventes soient faites en ligne, contre 14% actuellement, selon les chiffres cités par Les Échos.

409 millions d'euros de pertes entre février et avril 2020

Le confinement lié à la pandémie de coronavirus a clairement accéléré les choses : 95% des ventes de Zara dans le monde ont été faites en ligne sur le mois d'avril dernier. Le constat est le même sur la période allant de février à avril avec une part de 50% des ventes réalisées par la marque via internet. Une tendance que l'enseigne souhaite faire perdurer dans le temps, en accélérant la stratégie déjà mise en place.

Pour atteindre cet objectif, un plan d'investissement d'un milliard d'euros sur trois ans va être déployé par Zara. "Il s'agit d'achever un projet dont les bases ont été posées progressivement depuis 2012", explique Pablo Isla, PDG d'Inditex. Indispensable pour redresser la barre. Zara aurait ainsi perdu 409 millions d'euros entre février et avril dernier, son chiffre d'affaires atteignant seulement 3,3 milliards d'euros contre 5,9 milliards à la même période l'année précédente.

Le groupe devrait aussi changer de cap quant à sa politique d'ouverture continue de nouveau magasin dans le monde entier. Inditex possède aujourd'hui 7 412 points de vente selon LSA, il ambitionnerait plutôt un parc de 6 700 à 6 900 magasins à terme. Avec la possible ouverture de 450 nouvelles boutiques dans un format plus moderne, le groupe pourrait supprimer 1 000 à 1 200 magasins dans le monde.

Zara n'est cependant pas à l'abri d'une bonne nouvelle : les premiers chiffres de vente sur le mois de juin indiqueraient une reprise de ventes plus rapide que prévu dans les pays où les magasins ont réouvert.

À lire aussi — Voici comment Zara arrive à savoir quels vêtements vont vous plaire avant même que vous le réalisiez

Découvrir plus d'articles sur :