Choisir une banque en ligne pour ouvrir son compte joint

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Choisir une banque en ligne pour ouvrir son compte joint
© @Istock by Getty Images

Article sponsorisé

Avant d’arrêter son choix sur une banque en ligne, il est conseillé de comparer les offres promotionnelles et les services attachés à l’ouverture d’un compte joint.

Contrairement à une idée reçue, l’ouverture d’un compte joint ne nécessite pas obligatoirement une démarche en agence. Celle-ci peut aussi être réalisée par le biais d’une banque en ligne. Ce choix qui présente l’avantage de la facilité - grâce à une procédure en ligne - en compte bien d’autres. Car les offres qui y sont liées sont souvent très intéressantes. Au préalable, il est donc important de les comparer afin de déterminer celle qui sera retenue. Cette décision doit, de préférence, être prise avec l’ensemble des titulaires du compte.

Tout d’abord, ce choix va être déterminé par un critère essentiel : les conditions de revenus. Si certaines banques n’en appliquent pas, d’autres réclament un minimum cumulé mensuel pour un ménage pouvant aller jusqu’à 5 000 euros. S’il est impossible de justifier d’une rémunération fixe, il peut aussi être demandé aux titulaires de disposer d’une épargne dont le montant peut aller jusqu’à 15000 euros.

Au-delà des conditions de subsistance, il est important de regarder les frais de tenue de compte. N’ayant pas de coûts liés à un réseau d’agences, la plupart des banques en ligne les limitent, voire n’en appliquent pas. Il est donc nécessaire de se renseigner sur les montants qui seront facturés aux titulaires du compte. D’une façon générale, il apparaît que les banques qui ne pratiquent ni de conditions de revenus ni de frais de tenue de compte ont mécaniquement une offre promotionnelle limitée.

Dans la plupart des cas, celle-ci peut s’apparenter à un parrainage ponctuel sous la forme d’un versement de quelques dizaines d’euros versés par la banque à l’ouverture du compte joint. Mais aussi à la mise à disposition de deux cartes de crédit gratuites pour les cotitulaires. Afin d’évaluer au mieux l’offre la plus intéressante, il convient sur ce point de se renseigner sur le type de carte dont il s’agit. En effet, si certaines banques en ligne offrent des Master Card ou des Visa Classique, d’autres proposent parfois sous conditions des Visa Premier ou des Gold Mastercard. Par ailleurs, il est important de vérifier quels sont les frais et les services proposés en termes d’assurance et d’assistance.

Outre ces critères particuliers, il convient également d’être vigilant sur certains points plus standards. À commencer par le niveau des autorisations à découvert, le plafond de retrait et de paiement ou le taux de commission pour les retraits et achats hors zone euro.

Article sponsorisé
Découvrir plus d'articles sur :