Les 8 choses à savoir dans la tech ce matin

REUTERS/David W Cerny

Bonjour ! Voici les 8 choses importantes à savoir dans les nouvelles technologies et la vie numérique, ce mercredi 26 décembre 2018.

1. Netflix teste l'abonnement à la semaine en Autriche. La plateforme de vidéos à la demande a décliné ses trois formules Essentiel, Standard et Premium à la semaine et les propose à 2,49 euros, 2,99 euros et 3,99 euros respectivement.

2. Amazon va mettre en place de nouveaux frais pour les revendeurs qui utilisent le programme "Expédié par Amazon" et qui veulent stocker et expédier des produits "dangereux". L'annonce intervient après un incident dans un entrepôt à New Jersey provoqué par un répulsif anti-ours.

3. Un ex-conducteur de sécurité de voitures autonomes Uber affirme qu'il n'avait pas le droit de faire des pauses pour aller aux toilettes le mois précédent son licenciement. Il explique qu'arrêter un véhicule en cours de test pourrait le perturber et au final, nécessiter qu'on le réinitialise.

4. L'appli de messagerie chinoise WeChat introduit une fonctionnalité qui copie les Stories de Snapchat. Baptisée "Time Capsule", elle permet désormais aux utilisateurs de publier des vidéos de 15 secondes maximum qui disparaissent au bout de 24 heures.

5. Samsung a déployé en avance Android Pie sur ses smartphones S9 pour Noël. Pour les autres téléphones, la nouvelle version du système d'exploitation est prévue pour janvier 2019.

6. Huawei a annoncé avoir livré 200 millions de téléphones mobiles au cours des 12 derniers mois, soit une hausse d'un tiers par rapport à 2017. Le groupe chinois s'octroie ainsi la deuxième place sur le marché après Samsung. 

7. Intel reçoit une bourse de 185 millions de dollars de la part d'Israël en échange d'un projet d'expansion de 5 milliards de dollars de ses activités de production dans le pays. Intel est l'un des employeurs et exportateurs les importants dans le pays. 

8. Le cosmonaute russe Sergei Prokopyev dit que le mystérieux trou sur la capsule Soyouz a été percé depuis l'intérieur. Ce dernier, qui a effectué, avec un confrère, une sortie extravéhiculaire pour inspecter le trou, a démenti le fait qu'un astronaute pouvait en être responsable.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Des agents du FBI auraient rendu visite à des anciens employés de Snapchat dans le cadre de l'enquête concernant son IPO

VIDEO: Pourquoi je souhaite donner mon corps à la science