La salmonelle est souvent impliquée dans de nombreux scandales sanitaires, que ce soit dans les laits infantiles, les nuggets de poulet, les œufs, la charcuterie ou encore les produits laitiers.

Au sein de l'Union européenne (UE), les bactéries du genre "salmonella" représentent la deuxième cause de maladies d'origine alimentaire, avec plus de 100 000 cas signalés chaque année, selon l'Anses, l'agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail.

Voici tout ce qu'il faut savoir sur cette bactérie dont l'infection se manifeste généralement par une gastro-entérite.

D'où vient-elle ?

Les bactéries de type salmonella sont principalement présentes dans le tube digestif des porcs, bovins, volailles domestiques, reptiles, tortues ou encore mollusques et poissons.

Chez les animaux, la présence de ces bactéries ne provoquent pas de symptômes.

L'environnement — pâturages, sols et eau — peut être contaminé par les déjections des animaux. 

Comment elle se propage chez les humains ? 

La contamination se fait généralement par le biais d'aliments — principalement crus — et par le contact avec des personnes ou animaux infectés. 

Les aliments les plus souvent impliqués dans les cas de salmonelle sont : les œufs et les produits à base d'œufs crus, les produits laitiers, les viandes peu cuites mais aussi légumes crus et coquillages.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes apparaissent généralement un ou deux jours après l'ingestion d'un aliment contaminé. Ces derniers sont ceux d'une gastro-entérite aiguë, à savoir diarrhée, fièvre — 38 à 40°C —, vomissements et douleurs abdominales.

Chez les adultes en bonne santé, ces symptômes disparaissent sans traitement particulier après trois à sept jours.

Quels sont les risques ? 

Selon la quantité d'aliment contaminé ingéré et le système immunitaire de la personne (les femmes enceintes, les nourrissons, les personnes âgées ou les individus en état de malnutrition notamment sont plus fragiles), la salmonelle peut prendre des formes plus sévères en entraînant une infection du sang et des infections locales extra-digestives atteignant les méninges, les os, les articulations, le cœur... 

Dans les cas les plus graves, sans traitement, la contamination par la salmonelle peut conduire à la mort du patient. 

Quels sont les remèdes ?

En cas symptômes sévères, votre médecin peut prescrire un traitement à base d'antibiotiques.

L'Anses donne quelques conseils de prévention pour éviter la contamination : 

  • se laver les mains régulièrement et notamment avant de manger ou après avoir touché de la viande cru ou des animaux; 
  • laver les ustensiles de cuisine utilisés pour couper des aliments crus; 
  • manger les aliments bien cuits. Par exemple, le mécanisme du hachage facilite la dissémination des bactéries situées à la surface vers l'intérieur de la viande, d'où la nécessité de bien cuire la viande jusqu'à son cœur. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : De nombreux scandales sanitaires sont dus à la listeria — voici ce qu'il faut savoir sur cette bactérie très répandue dans notre environnement

VIDEO: Voici une robe connectée qui détecte les agressions sexuelles