La directrice du Fonds monétaire international Christine Lagarde au début de son procès dans l'affaire Tapie, à Paris, le 12 décembre 2016. REUTERS/Philippe Wojazer

La directrice du Fonds monétaire international Christine Lagarde au début de son procès dans l'affaire Tapie, à Paris, le 12 décembre 2016. REUTERS/Philippe Wojazer

Le parquet général avait requis la relaxe. La Cour de justice de la République en a décidé autrement. 

Ce lundi 19 décembre, Christine Lagarde, a été reconnue coupable de négligences ayant mené à un détournement de fonds publics dans l'affaire Tapie.

La directrice générale du Fonds monétaire international a toutefois été dispensée de peine — en raison notamment de sa "réputation internationale". Sa condamnation ne sera pas inscrite à son casier judiciaire.

Le Conseil d'administration du Fonds monétaire international a aussitôt annoncé qu'il se réunirait "sous peu pour examiner les derniers développements" relatifs à "l'action en justice en France" concernant sa directrice générale Christine Lagarde, qui a entamé un deuxième mandat au FMI en février. 

La Cour de justice de la République (CJR), juridiction composée en majorité de parlementaires compétente pour les délits commis par des ministres, a estimé que le délit de négligence n'était pas constitué en ce qui concerne sa décision d'entrer en arbitrage, en 2007, pour le litige opposant Bernard Tapie au Crédit Lyonnais sur la revente d'Adidas.

La CJR a en revanche jugé que l'ex-ministre des Finances de Nicolas Sarkozy, alors responsable des deniers publics, s'était rendue coupable de négligences ayant mené au détournement, par un tiers, de fonds publics en renonçant à exercer un recours contre la sentence à 403 millions d'euros.

"Elle est reconnue coupable partiellement sur un des deux reproches qu'on lui faisait mais je constate qu'elle n'est condamnée à rien", constate Me Patrick Maisonneuve, l'avocat de Christine Lagarde. "Mme Lagarde n'étant condamnée à aucune peine ce soir, je m'interroge vraiment sur l'opportunité d'un recours en cassation."

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le système anti-évasion fiscale créé par la Suisse vient d'être torpillé par 2 contribuables français

VIDEO: Ces gouttes dans les yeux pourraient rendre les lunettes et lentilles de contact obsolètes