Voici les 20 pays les plus dangereux au monde — et des images qui révèlent la vie là-bas

Conakry, en Guinée. Youssouf Bah/Associated Press

En termes de crime organisé, de terrorisme, d'homicide et de fiabilité des forces de police, les États-Unis se classent au 56e rang des pays les plus sûrs au monde, juste derrière la Chine, 55e, et loin derrière la France, qui arrive 37e.

Plus loin encore, la Russie est à la 105e place, juste derrière le Kenya et à quelques dizaines de places de la Bosnie.

Un rapport du Forum économique mondial du 16 octobre 2018 montre que les pays qui jouissent d'une plus grande sécurité bénéficient également d'un meilleur développement économique.

Les pays les plus dangereux, montrés sur les 20 prochaines photos, sont gangrénés par le terrorisme, l'insécurité économique et les taux d'homicides parmi les plus élevés du monde. Pour en savoir plus à leur sujet, lisez ce qui suit :

20. Inde — L'Inde abrite 11 organisations terroristes reconnues, dont des branches d'Al-Qaïda et de l'Etat islamique.

Un manifestant masqué jette une pierre contre la police lors d'une manifestation à Nowgam, en Inde, le 24 octobre 2018. Reuters/Danish Ismail

19. Tchad — Boko Haram et ISIS ont une présence établie dans le pays.

Soldats de l'armée tchadienne près de Koukou en avril 2007, au plus fort des conflits tchado-soudanais centrés sur la guerre au Darfour.
Getty/Uriel Sinai

Le conflit au Darfour a envoyé des centaines de milliers de réfugiés au Tchad, ce qui a entraîné le déplacement massif de ses propres citoyens. La CIA estime que plus de 300.000 réfugiés soudanais vivent au Tchad.

En 2011, près de la moitié des citoyens du pays vivaient dans la pauvreté, selon la CIA.

18. République dominicaine — Près d'un tiers de la population vit dans la pauvreté.

Un policier tire au gaz lacrymogène pour disperser des manifestants à Navarrete, en République dominicaine, lors d'une grève en 2005. AP/ Ramon Espinosa

17. Guinée — Près de la moitié de la population vit dans la pauvreté.

Les forces de sécurité font face à des émeutiers à Conakry, en Guinée, après la mort d'un jeune homme blessé par balle. Sa mort a ensuite été imputée à la police.
Youssouf Bah/Associated Press

16. Mali — Des groupes affiliés à Al-Qaida et à l'EI terrorisent le pays.

Un incendie a éclaté dans une station touristique près de Bamako, au Mali, en juin 2017 après que des djihadistes présumés eurent attaqué l'hôtel, prenant des dizaines d'otages.
Baba Ahmed/Associated Press

15. République démocratique du Congo — En 2014, près des deux tiers de la population du pays vivaient sous le seuil de pauvreté.

Un membre des forces de sécurité congolaises poursuit des personnes lors d'une manifestation à Kinshasa en République démocratique du Congo, en décembre 2017. Selon Human Rights Watch, les forces de sécurité ont abattu deux hommes devant une église alors qu'ils dispersaient des manifestants.
John Bompengo/Associated Press

La CIA estime que la République démocratique du Congo accueille plus de 500.000 réfugiés et demandeurs d'asile. 

14. Mexique — Le taux d'homicides s'envole. En 2017, The Economist estimait que plus de 24.000 Mexicains avaient été assassinés.

La police monte la garde près du site où des dizaines de charniers ont été découverts à Veracruz, au Mexique. Au moins 170 crânes humains ont été trouvés sur le site en septembre 2018.
Felix Marquez/Associated Press

13. Brésil — Le Brésil est également le deuxième plus grand consommateur de cocaïne au monde, selon la CIA.

Les forces armées brésiliennes patrouillent dans le bidonville de Kelson lors d'une opération contre le crime à Rio de Janeiro en février 2018.
Pilar Olivares/Reuters

12. Trinité-et-Tobago — Les meurtres, la violence familiale et les agressions sexuelles ont augmenté en 2017.

Un officier de police et un soldat sécurisent le périmètre du complexe de Yasin Abu Bakr après l'avoir détenu à Port of Spain, à Trinité, en 2005. Abu Bakr était le chef de Jamaat al-Muslimeen, un groupe terroriste trinidadien, et aurait eu des liens avec Mouammar al-Kadhafi en Libye.
Shirley Bahadur/Associated Press

Source: Département d'État américain.

11. Pakistan — Le pays héberge 12 organisations terroristes reconnues.

La police sécurise un véhicule transportant le leader de l'opposition pakistanaise Shahbaz Sharif après sa comparution devant le tribunal à Lahore le 6 octobre 2018. Le tribunal interroge Sharif au sujet de liens présumés avec une arnaque immobilière de plusieurs millions de dollars.
K.M. Chaudary/Associated Press

Source: CIA.

10. Jamaïque — Le département d'État américain a mis en garde les voyageurs contre la prévalence des agressions sexuelles en Jamaïque, détaillée par USA Today.

Une photo de 2009 montre des armes de poing saisies dans un poste de police à Kingston, en Jamaïque. Les armes à feu sont utilisées dans la majorité des meurtres et 80 % des armes à feu de la Jamaïque peuvent être retracées jusqu'aux États-Unis.
Ricardo Arduengo / AP

9. Afrique du Sud — Le pays a une longue histoire de corruption gouvernementale.

Un partisan des Combattants de la liberté économique tient une fausse arme à feu devant les édifices du Parlement à Pretoria, en Afrique du Sud, avant une marche de 2017 appelant à la destitution du président Zuma pour corruption. Brent Stirton/Getty

8. Colombie — Les États-Unis reconnaissent deux organisations terroristes, l'Armée de libération nationale (ELN) et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), dans le pays.

Des enquêteurs récupèrent des restes d'enfants dans une ferme près de Medellin, en Colombie, en 2015. A l'époque, les autorités ont déclaré que les corps de deux femmes et de deux enfants avaient été retrouvés ; le suspect a avoué au moins 20 meurtres.
Luis Benavides/Associated Press

Près d'un tiers de la population de la Colombie vit sous le seuil de pauvreté, selon la CIA.

La Colombie est le premier producteur mondial de dérivés de la coca et le deuxième fournisseur d'héroïne des États-Unis.

7. Philippines — Les États-Unis reconnaissent quatre organisations terroristes aux Philippines, dont ISIS, Jamaah Islamayah, la Nouvelle armée populaire et Abu Sayyaf.

Un pistolet fait maison repose à côté du corps d'un suspect de crime tué dans une fusillade en 2017 dans le cadre des meurtres controversés du président philippin Duterte liés à la drogue.
Bullit Marquez/Associated Press

Il y a également près de 500.000 citoyens philippins déplacés, selon la CIA.

Depuis son élection en 2016, le président philippin Rodrigo Duterte a employé ses forces de police dans une guerre controversée contre la drogue, tuant des trafiquants et des consommateurs présumés, souvent sans procès.

6. Guatemala — Enlèvements et assassinats poussent des familles à émigrer vers les États-Unis alors qu'elles cherchent un refuge contre la violence.

Des membres de la famille portent les cercueils de deux garçons qui ont été enlevés et tués en 2017 à San Juan Sacatepequez, au Guatemala. John Moore/Getty

5. Honduras — Près de 200.000 Honduriens ont été déplacés en raison de violences, de menaces et de l'affiliation forcée aux gangs MS-13 et Barrio 18. Historiquement, le Honduras a toujours connu l'un des taux d'homicides les plus élevés au monde.

Des membres de la famille nettoient le sang de leur parent dans l'allée où il a été tué dans le quartier de Tegucigalpa, au Japon, où vit le gang Barrio 18. Esteban Felix/Associated Press

 

4. Yémen — Le Yémen est en pleine guerre civile depuis des années et qui est largement considérée comme une guerre par procuration entre l'Arabie saoudite, qui soutient le gouvernement central du Yémen, et l'Iran, qui soutient les rebelles Houthi.

Un militant houthi veille sur un rassemblement dénonçant la dévaluation du Rial yéménite à Sanaa.
Khaled Abdulla/Reuters

La branche d'Al-Qaïda de l'AQAP et ISIS sont également présentes dans le pays. Elle abrite également un certain nombre de champs de mines non détectés, plus de la moitié de ses habitants vivent dans la pauvreté et l'insécurité alimentaire est en hausse alors que la guerre fait rage.

3. Nigéria — Boko Haram et ISIS sont présents au Nigeria et, malgré les ressources pétrolières, près des deux tiers de la population du pays vivent dans une pauvreté extrême. 

Des agents de sécurité montent la garde là où des archéologues allemands ont été enlevés dans le village de Janjala, au Nigeria, en février 2017. Les kidnappeurs ont rançonné leurs prisonniers pour 200 000 $ et tué deux villageois pendant l'enlèvement. Lekan Oyekanmi/Associated Press

2. Venezuela — Le chômage et la traite humaine continuent de sévir au Venezuela, où l'Armée de libération nationale (ELN) est reconnue comme organisation terroriste.

Des manifestants ont défilé dans les nuages de gaz lacrymogènes lancés par les forces de sécurité gouvernementales lors d'affrontements à Caracas, au Venezuela. Des milliers de citoyens ont protesté pendant des mois, accusant le président vénézuélien Maduro d'inflation, de criminalité et d'insécurité alimentaire. Ariana Cubillos/Associated Press

1. Salvador, le pays le plus dangereux du monde — Les autorités ont enregistré près de 4000 meurtres à Salvador rien qu'en 2017 et affirment que la plupart des activités criminelles sont le résultat de la violence des gangs aux mains de MS-13 et de Barrio 18.

Les enquêteurs examinent le corps d'un homme exécuté à San Salvador, El Salvador. Les autorités affirment que des milliers de membres de gangs sont responsables de la majorité des crimes commis dans le pays. Rebecca Blackwell/Associated Press

 L'explosion du nombre d'homicides au Salvador a forcé des milliers de ses citoyens à demander l'asile aux États-Unis.

Version originale: Caitlin Foster/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ces 20 pays sont les plus sûrs dans le monde

VIDEO: Voici des petites maisons à construire soi-même en 3 jours pour maximum 60.000 €

Contenu Sponsorisé

Les idées reçues sur la productivité ont fait long feu — voici 9 techniques validées par la science pour l'améliorer vraiment

  1. Franck

    N'importe quoi, et les USA ils sont où. Tout les jours il y a des morts tués par balles. Même dans les écoles ou les lieux de culte sont des champs de batailles. sans parler que vous ne pouvez même pas faire confiance à leur police si vous êtes noir.

Laisser un commentaire