Comme j'aime condamnée pour ses pubs qui mettent en avant une semaine gratuite

Capture d'écran de la pub Comme j'aime avec Bernard Canetti.

Vous n'êtes pas les seuls à être agacés par la publicité pour le programme de régime Comme j'aime... Le tribunal de grande instance de Paris a aussi tapé du poing sur la table, mais pas pour les mêmes raisons. L'entreprise a été condamnée mardi en référé pour avoir fait mention d'une "semaine gratuite" dans ses publicités diffusées à la télévision, dans la presse ou sur internet, rapporte Le Parisien. Elle doit s'acquitter de 10 000 euros et a maintenant un mois pour supprimer cette mention. Si ce n'est pas fait dans ce délai, elle s'expose à une astreinte provisoire de 500 euros par infraction constatée.

La justice reproche à Comme j'aime de ne pas proposer réellement une semaine gratuite mais plutôt un remboursement de la première semaine en cas d'insatisfaction. Les clients doivent donc commander et payer quatre semaines quoi qu'il arrive pour commencer le programme, comme l'avait constaté notre journaliste qui a testé le régime durant sept jours. Et en cas de renvoi des produits, les frais de port restent à leur charge. "Pour que ce soit gratuit, il ne faut rien payer, qu'il n'y ait pas un transfert d'argent du consommateur vers le professionnel", explique au Parisien François Carlier, délégué général de l'association de consommateurs CLCV qui a saisi le tribunal en mai dernier. 

Du côté de Comme j'aime, on ne s'inquiète pas du tout de cette décision. "Si la Cour considère que le fait d'utiliser le mot gratuit est maladroit, on va changer ce terme", assure le fondateur de l'entreprise Bernard Canetti. La CLCV avait aussi attaqué Comme j'aime sur d'autres points comme l'efficacité même du régime mais a été débouté par le tribunal. L'association entend déposer une nouvelle plainte pour porter l'affaire sur le fond.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : J'ai testé le régime Comme j'aime pendant une semaine, voici ce que j'ai mangé

VIDEO: C'est une bonne chose si votre peau pèle après avoir attrapé un coup de soleil — voici pourquoi