Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Comment aborder la question du salaire et négocier sa rémunération lors d'un entretien d'embauche

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Comment aborder la question du salaire et négocier sa rémunération lors d'un entretien d'embauche
Les discussions sur le salaire de départ devraient commencer dès le début du processus d'embauche. © EMS-FORSTER-PRODUCTIONS/Getty Images

Aborder le sujet de l'argent peut être gênant lors d'un entretien d'embauche. Mais ce n'est pas un secret que l'argent compte. Après tout, vous n'allez probablement pas travailler jour après jour juste pour le plaisir. Mais pour une raison quelconque, les discussions sur le salaire sont souvent évitées lors des premières étapes du processus d'embauche. Ce mystère entourant le salaire peut être source d'anxiété. Vous pouvez vous demander si vous devez jeter un pavé dans la mare ou attendre que votre futur employeur potentiel aborde le sujet.

Ma stratégie consiste à poser la question du salaire dès le début. Je dis quelque chose comme : "Je veux faire attention au temps dont vous disposez. Je cherche une certaine fourchette de salaire. Je veux m'assurer que nous sommes dans la même fourchette avant de continuer." Je ne veux certainement pas faire perdre du temps à quiconque (y compris à moi) avec un long processus d'embauche si nous avons des attentes complètement différentes en matière de salaire. Mais le fait de dire que j'ai une "fourchette" a également un autre but. Il s'agit d'une stratégie psychologique utile qui fonctionne très bien.

À lire aussi — Voici 5 secteurs qui devraient accorder des augmentations aux cadres en 2021

Proposez une fourchette

L'indication d'une fourchette de salaire n'est pas seulement anecdotique. Des recherches confirment que cela peut vous permettre d'obtenir un meilleur accord. L'essentiel, cependant, est que le chiffre que vous souhaitez obtenir se situe dans la partie inférieure de votre fourchette.

Disons que vous voulez demander 40 000 euros*. Dites quelque chose comme : "Je voudrais vraiment un salaire compris entre 40 000 et 45 000 euros". Le responsable du recrutement pourrait vous accorder la partie inférieure de votre fourchette — qui, dans votre cas, est le chiffre que vous recherchez réellement.

Mais il peut aussi accepter le milieu de la fourchette proposée. Des chercheurs de l'université Columbia ont constaté que les personnes qui proposaient une fourchette de 40 000 à 45 000 euros étaient susceptibles de négocier de meilleures offres que celles qui disaient simplement vouloir 42 000 euros.

Votre fourchette doit toutefois être raisonnable. Si vous demandez à être payé entre un et deux millions d'euros alors que votre poste ne vaut que 40 000 euros, votre stratégie ne fonctionnera pas.

Selon les chercheurs, cette stratégie ne fonctionnera pas non plus si votre fourchette est trop large. Selon l'étude, la fourchette doit rester avec un écart d'environ 20 %. Ainsi, plutôt que de dire que vous voulez un emploi dont le salaire se situe entre 50 000 et 100 000 euros, il est préférable de dire que vous voulez un emploi dont le salaire se situe entre 50 000 et 70 000 euros.

Proposer une fourchette ne nuit pas non plus à la relation. En fait, les négociateurs qui reçoivent une fourchette ont tendance à considérer l'autre personne comme moins agressive et moins têtue que les personnes qui se contentent de donner un chiffre. Vous passerez pour quelqu'un de poli et d'agréable, et les responsables du recrutement seront plus enclins à accepter vos conditions si vous leur plaisez.

À lire aussi — 7 conseils pour réussir votre entretien d'embauche en visioconférence

Préparez une contre-offre

Vous n'êtes pas obligé de toujours annoncer votre fourchette en premier. Vous pouvez également l'utiliser comme une contre-offre. Si un responsable du recrutement vous propose un chiffre inférieur à celui que vous souhaitez, répondez en indiquant votre fourchette. Dites quelque chose comme : "Merci de me le faire savoir. J'espérais vraiment quelque chose de l'ordre de 60 000 à 75 000 euros."

Vous pouvez également utiliser l'astuce de la fourchette lorsque vous achetez quelque chose (une voiture, par exemple) ou lorsque vous vendez quelque chose (comme un terrain). Et même si cela ne marche pas à tous les coups, vous trouverez peut-être que c'est un outil utile qui vous donnera plus d'assurance lors d'une négociation.

* tous les montants en dollars ont été convertis en euros

Amy Morin est psychothérapeute, travailleuse sociale clinique agréée, coach en force mentale et auteur de best-sellers internationaux.

Version originale : Amy Morin/Insider

À lire aussi — C'est le moment de demander une augmentation si vous vous êtes beaucoup investi depuis le début de la crise

Découvrir plus d'articles sur :