Publicité

Comment Bernie Sanders tente d'empêcher Blue Origin d'obtenir un financement de la NASA

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Comment Bernie Sanders tente d'empêcher Blue Origin d'obtenir un financement de la NASA
Bernie Sanders s'oppose à Jeff Bezos. © MARK RALSTON/AFP via Getty/Jim Watson/Pool via REUTERS
Publicité

Bernie Sanders tente d'empêcher la NASA de donner de l'argent à Blue Origin, la société d'exploration spatiale appartenant au PDG d'Amazon, Jeff Bezos. Lundi 24 mai, Bernie Sanders a soumis un amendement à l'Endless Frontier Act, une loi créée en avril dans le but de maintenir la compétitivité du programme spatial américain par rapport aux autres pays. L'amendement de Bernie Sanders, tel que repéré par Joey Roulette de The Verge, indique que son objectif est d'"éliminer le renflouement de plusieurs milliards de dollars de Jeff Bezos".

Le "renflouement" fait référence à un amendement soumis par la sénatrice démocrate Maria Cantwell au début du mois de mai. L'amendement de la sénatrice portait sur les projets de retour sur la Lune de la NASA, dont le nom de code est "Artemis", et demandait un financement supplémentaire de 10 milliards de dollars (environ 8,2 milliards d'euros), tout en demandant à la NASA de choisir une deuxième entreprise pour construire les atterrisseurs lunaires d'Artemis. La société SpaceX d'Elon Musk a déjà remporté un contrat pour cette mission.

À lire aussi — Bernie Sanders attaque Jeff Bezos : 'Vous valez 182 Mds$...'

Bien que Blue Origin ne soit pas mentionné dans l'amendement de la sénatrice démocrate, l'entreprise a plaidé en faveur d'un financement supplémentaire de 10 milliards de dollars (8,2 milliards d'euros) pour le programme, selon Ars Technica. Blue Origin a également son siège dans l'État de Washington, que Maria Cantwell représente.

En avril, SpaceX a remporté un contrat exclusif de 2,9 milliards de dollars (2,4 milliards d'euros) avec la NASA pour aider à ramener des astronautes sur la Lune. Blue Origin a déposé une demande officielle auprès du Government Accountability Office pour contester le contrat, et les deux entreprises ont distribué des tracts au Capitole la semaine dernière pour s'attaquer mutuellement à la proposition de loi de Maria Cantwell.

Bernie Sanders a une histoire d'affrontement avec Jeff Bezos, en grande partie sur son rôle chez Amazon. En septembre 2018, Bernie Sanders a présenté un projet de loi nommé "Stop BEZOS", visant à forcer l'entreprise à augmenter les salaires des travailleurs. En octobre 2018, Amazon a augmenté son salaire minimum à 15 dollars de l'heure (soit environ 12 euros). Bernie Sanders a également été un fervent partisan d'une campagne syndicale dans un entrepôt d'Amazon en Alabama en mars de cette année.

Version originale : Isobel Asher Hamilton/Insider

À lire aussi — Voici comment Elon Musk, Jeff Bezos et Richard Branson se positionnent sur la conquête spatiale

Découvrir plus d'articles sur :