Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Jeff Bezos entretient une liaison tumultueuse, entre chantage, polémiques et dollars en pagaille

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


C'est lors du tournoi de tennis de Wimbledon que Jeff Bezos et Lauren Sanchez ont fait leur première apparition publique officielle. © Karwai Tang/GettyImages

Ces deux dernières années ont été mouvementées pour Jeff Bezos et sa petite amie, Lauren Sanchez. En janvier 2019, la nouvelle avait fait l'effet d'une bombe : le fondateur d'Amazon et sa femme, MacKenzie, divorçaient après 25 ans de mariage. Quelques heures plus tard, on apprenait que le PDG d'Amazon était en couple avec Lauren Sanchez, une animatrice télé et pilote d'hélicoptère qui, avec son mari, étaient des amis de l'homme d'affaires.

Malgré quelques mois tumultueux, marqués par des fuites de messages, du chantage, un divorce d'un milliard de dollars et peut-être même l'ingérence du gouvernement saoudien, Jeff Bezos et Lauren Sanchez sont toujours en couple.

Le 26 mai, il a annoncé qu'il quittait son poste de PDG d'Amazon pour devenir président exécutif et qu'il passait les rênes au PDG d'AWS, Andy Jassy.

Voici comment leur relation est devenue publique et comment s'est déroulé leur deux dernières années de couple.

À lire aussi — Elon Musk a une vie privée chaotique — ce qu'il faut savoir de ses multiples liaisons, ruptures et divorces

Tout a commencé le 9 janvier 2019. Peu après 9 heures du matin, Jeff et sa femme, MacKenzie, ont publié une déclaration commune sur Twitter indiquant qu'ils divorçaient.

Jeff Bezos and MacKenzie Bezos. Dia Dipasupil / Staff

"Comme notre famille et nos amis proches le savent, après une longue période d'exploration amoureuse et de séparation à l'essai, nous avons décidé de divorcer et de poursuivre nos vies communes en tant qu'amis", peut-on lire dans le communiqué. "Si nous avions su que nous nous séparerions après 25 ans, nous recommencerions tout".

MacKenzie Bezos est l'une des premiers employés d'Amazon. Le couple a eu quatre enfants ensemble.

Quelques heures plus tard, une deuxième bombe tombe : Jeff Bezos était en couple avec Lauren Sanchez.

Lauren Sanchez Paul Archuleta/Getty Images

Lauren Sanchez a commencé sa carrière en tant que journaliste et présentatrice de journaux télévisés — elle a longtemps été présentatrice de "Good Day LA" sur Fox 11 et a travaillé comme correspondante sur "Extra".

Plus récemment, elle a travaillé comme pilote d'hélicoptère et a fondé sa propre société de tournage aérien en 2016, appelée Black Ops Aviation.

Elle a également eu des rôles à la télévision et au cinéma, notamment en tant qu'animatrice de l'émission de téléréalité "So You Think You Can Dance" et en jouant un présentateur dans des films comme "Fight Club" et "The Day After Tomorrow", selon sa page IMDB. Jeff Bezos et Lauren Sanchez se sont rencontrés par l'intermédiaire de son mari de l'époque, Patrick Whitesell, co-PDG de WME, une agence de recrutement à Hollywood.

Jeff Bezos, à droite, avec Lauren Sanchez et son mari de l'époque, Patrick Whitesell.  Todd Williamson/Getty Images

Lauren Sanchez et Patrick Whitesell étaient mariés depuis 2005, mais au moment où la nouvelle est tombée, le couple était séparé depuis cet automne, selon Page Six.

Selon le livre "Amazon Unbound" de Brad Stone, Lauren Sanchez et Jeff Bezos ont repris contact lors d'une fête organisée par Amazon Studios pour le film "Manchester by the Sea" en 2016, bien que l'on ne sache pas exactement quand leur liaison a commencé. En mars 2018, Lauren Sanchez a été invitée à la conférence annuelle MARS d'Amazon à Palm Springs. Un mois plus tard, ils ont dîné avec le frère de la présentatrice , Michael, à Los Angeles. En juillet de la même année, Jeff Bezos a engagé la société de sa maîtresse pour filmer des séquences pour sa société de fusées, Blue Origin.

À lire aussi — La place vendue aux enchères par Blue Origin pour aller dans l'espace atteint un montant stratosphérique

Le National Enquirer a déclaré avoir mené une enquête de quatre mois sur la relation entre Jeff Bezos et Lauren Sanchez, et avoir obtenu des SMS et des photos que le couple s'était envoyés.

Jeff Bezos  AP Photo/Pablo Martinez Monsivais

L'Enquirer a déclaré avoir suivi le couple "dans cinq États et sur plus de 40 000 kilomètres, en jet privé, en limousine de luxe, en hélicoptère, en randonnée romantique, en hôtel cinq étoiles, en dîner intime et en moments privilégiés dans des nids d'amour cachés".

Page Six, qui a publié la nouvelle quelques heures avant l'Enquirer, a rapporté que Jeff et MacKenzie Bezos savaient que les informations de l'Enquirer allaient sortir et avaient programmé l'annonce de leur divorce pour devancer la nouvelle.

Le site people a également rapporté à l'époque que Jeff Bezos et Lauren Sanchez avaient commencé à sortir ensemble après la séparation du couple l'automne précédent, et que MacKenzie Bezos était au courant de leur relation.

The Enquirer a déclaré avoir mis la main sur des "messages croustillants" et des "selfies érotiques", dont un texte où l'on pouvait lire : "Je t'aime, fille pleine de vie".

Jeff Bezos s'exprime lors d'un événement sur les plans d'exploration spatiale de Blue Origin à Washington, aux États-Unis, le 9 mai 2019.  REUTERS/Clodagh Kilcoyne/File Photo

Le tabloïd a déclaré qu'il disposait également de photos osées du patron, dont une trop explicite pour être publiée. Mais selon le livre de Brad Stone, le tabloïd n'a jamais eu de "selfie sous la ceinture" — il s'agissait d'une photo d'une autre personne que Michael Sanchez avait prise sur un site web d'escort masculine et montrée au tabloïd via FaceTime.

À lire aussi — Voici 14 principes de leadership mis en place et toujours utilisés par Jeff Bezos chez Amazon

Presque immédiatement, des questions ont été posées sur les motifs de l'Enquirer pour enquêter sur l'homme d'affaires et le lien entre le tabloïd et le président Trump.

David Pecker, PDG d'AMI Marion Curtis

Une querelle couve depuis des années entre Donald Trump et Jeff Bezos, qui possède également le Washington Post, une cible fréquente de l'ancien président américain. L'éditeur de l'Enquirer, AMI, est dirigé par David Pecker, un allié de longue date de Donald Trump.

Fin janvier, le Daily Beast a rapporté que Jeff Bezos finançait une enquête pour savoir qui avait divulgué ses messages privés à l'Enquirer. Le chef de la sécurité personnelle du fondateur d'Amazon, Gavin de Becker, a dirigé l'enquête. Il a déclaré à l'époque qu'il pensait que les fuites étaient "politiquement motivées", ce qu'AMI a démenti.

L'enquête a d'abord désigné Michael Sanchez, le frère de Lauren et partisan déclaré de Donald Trump, comme l'auteur de la fuite des photos et des textes, ce que Michael Sanchez a nié.

Puis, en février, Jeff Bezos a lui-même lâché une bombe : un billet de blog explosif intitulé "Non merci, M. Pecker", dans lequel il accusait Pecker et AMI de tenter de le faire chanter.

Jeff Bezos Reuters/Joshua Roberts

Jeff Bezos a écrit que l'éditeur l'avait menacé de publier des photos explicites qu'il avait prises de lui-même, à moins qu'il ne cesse d'enquêter sur les personnes qui transmettaient ses photos et ses textes au tabloïd.

AMI a également exigé que l'homme d'affaires ne prétende plus que l'enquête de l'éditeur sur sa vie personnelle était influencée par des motivations politiques, écrit Jeff Bezos.

En conséquence, Jeff Bezos a publié les courriels qu'il avait reçus d'AMI. "Plutôt que de capituler devant l'extorsion et le chantage, j'ai décidé de publier exactement ce qu'ils m'ont envoyé, malgré le coût personnel et l'embarras dont ils me menacent", a t-il écrit.

Jeff Bezos a également laissé entendre dans le post qu'il pourrait y avoir un lien entre l'enquête sur sa relation avec Lauren Sanchez et le gouvernement saoudien —plus précisément, qu'il pourrait avoir été une cible des Saoudiens parce qu'il possède le Washington Post, qui a fourni une "couverture implacable", selon Jeff Bezos, du meurtre de son journaliste, Jamal Khashoggi, qui a été tué par des agents saoudiens. L'"angle saoudien" de la propre enquête de enquête du patron d'Amazon sur les fuites semble avoir "touché un nerf particulièrement sensible" chez David Pecker, écrit t-il.

Pour sa part, le gouvernement saoudien a nié tout rôle dans cette situation et a qualifié toute cette saga de "feuilleton télé".

Les choses se sont calmées pour Jeff Bezos et Lauren Sanchez publiquement pendant quelques mois, jusqu'en avril 2019, lorsque le patron d'Amazon et MacKenzie Bezos ont finalisé les termes de leur divorce.

Jeff et MacKenzie Bezos à la soirée des Oscars 2017 de Vanity Fair.  Evan Agostini

Jeff et MacKenzie Bezos ont tous deux publié des déclarations sur Twitter disant qu'ils avaient "terminé le processus de dissolution" de leur mariage et qu'ils seraient co-parents de leurs quatre enfants.

MacKenzie Bezos a déclaré qu'elle accordait à son ex-époux toutes ses participations dans le Washington Post et Blue Origin, ainsi que 75 % des actions Amazon qu'ils possédaient et le contrôle des votes sur les actions qu'elle conservait. Le reste de sa participation dans Amazon est estimé à environ 38 milliards de dollars (31 milliards d'euros environ), ce qui la place parmi les femmes les plus riches du monde, selon Forbes.

Un jour plus tard, Lauren Sanchez et Patrick Whitesell ont demandé le divorce.

Patrick Whitesell et Lauren Sanchez AP

TMZ a rapporté à l'époque que le couple avait demandé la garde partagée de leurs deux enfants. Le couple aurait finalisé son divorce en octobre 2019. Le divorce des Bezos a été finalisé en juillet.

Quelques jours plus tard, le nouveau couple a fait une première apparition publique à Wimbledon.

Lauren Sanchez et Jeff Bezos. AP Photo/Tim Ireland

Le couple était assis derrière la famille royale lors de la finale masculine de Wimbledon entre Roger Federer et Novak Djokovic au All England Club. Quelques mois avant le tournoi, le couple avait assisté à un autre événement exclusif : la conférence annuelle d'Allen & Company à Sun Valley, dans l'Idaho. Là, ils se sont mêlés à Warren Buffett, Tim Cook et Mark Zuckerberg, selon le livre de Brad Stone.

Le couple a de nouveau été aperçu en août lors de ce qui semblait être de fabuleuses vacances en Europe : ils ont été vus en train de se promener à Saint-Tropez et de naviguer au large des côtes espagnoles, dans les îles Baléares, à bord du superyacht du magnat des médias David Geffen, le Rising Sun.

Le Rising Sun Victor Fraile/Reuters

Parmi les autres invités figureraient le PDG de Goldman Sachs, Lloyd Blankfein, et le fondateur de Thrive Capital, Josh Kushner, ainsi que son épouse top-modèle, Karlie Kloss.

À lire aussi — Voici les plus luxueux bateaux des rois de la tech, entre yachts XXL et voiliers d'exception

Ils ont ensuite été vus sur le voilier de la créatrice de mode Diane von Furstenberg, au large des côtes italiennes. Le couple semble être très ami avec Diane von Furstenberg et son mari, Barry Diller, président d'IAC.

Diane von Furstenberg et Jeff Bezos posent lors de l'inauguration de l'ouverture du musée de la Statue de la Liberté, le 15 mai 2019. Kevin Mazur / Getty Images

En décembre, Jeff Bezos aurait organisé pour Lauren Sanchez une fête élaborée pour son 50e anniversaire, qui comprenait à la fois un dîner privé et une soirée étoilée à laquelle participaient von Furstenberg et Diller, Katy Perry, Orlando Bloom et Timothée Chalamet. Pendant les vacances, le couple s'est envolé pour l'île francophone des Caraïbes, Saint-Barth, se relaxant sur des yachts et se promenant sur l'île avec le fils de Lauren Sanchez, Nikko Gonzalez. En janvier, Lauren Sanchez a accompagné Jeff Bezos lors d'un voyage en Inde.

Jeff Bezos et sa petite amie Lauren Sanchez en Inde, le 16 janvier 2020.  Prodip Guha/Getty Images

Lauren Sanchez a assisté à la visite de Jeff Bezos sur la tombe du Mahatma Gandhi et a foulé le tapis rouge avec lui lors d'un événement Amazon Prime Video à Mumbai. Quelques semaines plus tard, ils se sont rendus à un autre événement, international cette fois, une réunion avec le président français Emmanuel Macron à Paris.

À partir de février 2020, Jeff Bezos a été mêlé à une querelle juridique avec Michael Sanchez, le frère de Lauren Sanchez.

Michael Sanchez.  John Sciulli/Getty Images Mark Wilson/Getty Images Samantha Lee/Business Insider

Michael Sanchez a intenté un procès en diffamation contre l'homme d'affaire en février, affirmant que Jeff Bezos et son consultant en sécurité, Gavin de Becker, l'ont faussement accusé d'avoir fourni les photos nues au National Enquirer. Michael Sanchez affirme dans sa plainte que Jeff Bezos a dit à des journalistes qu'il avait remis les images au tabloïd, mais il affirme n'avoir jamais eu les photos en sa possession.

Le patron d'Amazon a déclaré dans un document judiciaire que la plainte équivalait à une "extorsion" et menaçait directement la liberté d'expression. Il a demandé le rejet de la plainte de Sanchez en vertu d'une loi californienne visant à protéger contre les poursuites frivoles. Un juge a depuis rejeté la plainte pour diffamation de Michael, invoquant un manque de preuves. Le juge a ensuite ordonné au frère de Lauren Sanchez de payer 218 000 dollars (180 000 euros environ) de frais de justice à Jeff Bezos.

Lors du procès, Michael Sanchez a utilisé le mot "fiancé" pour décrire la relation entre Jeff Bezos et Lauren Sanchez, laissant entendre que le couple avait officialisé sa relation.

Jeff Bezos et Lauren Sanchez devant le Taj Mahal en janvier.  Pawan Sharma/AFP via Getty Images

Voici la phrase complète de l'action en justice :

"Alors que la théorie initiale affirmée par M. de Becker était que M. Sanchez avait vendu sa sœur pour 200 000 dollars (165 000 euros environ, ndlt), M. de Becker a rapidement réalisé que cette théorie ne tiendrait pas la route car, entre autres raisons, il était inconcevable que M. Sanchez ruine sa relation avec sa sœur et son fiancé actuel, l'homme le plus riche du monde, pour un gain financier."

Jeff Bezos n'est décrit comme le fiancé de Lauren Sanchez nulle part ailleurs dans le procès, et le couple n'a jamais confirmé qu'il était fiancé. En décembre, Page Six a publié des photos du couple en vacances, notant qu'elle portait une grosse bague en diamant à la main droite (les bagues de fiançailles se portent à la main gauche).

À l'époque, les avocats de Michael Sanchez avaient déclaré dans un communiqué : "La plainte de Michael parle d'elle-même." Les représentants de Jeff Bezos et de Lauren Sanchez n'ont pas répondu aux demandes de commentaires.

La nouvelle est tombée en février 2020 que Jeff Bezos aurait acheté la propriété de Warner, un énorme complexe de Beverly Hills, pour 165 millions de dollars (135 millions d'euros environ). Il s'agissait de la vente de maison la plus chère de l'histoire de la Californie.

Le domaine Warner à Beverly Hills. Comté de Los Angeles Pictometry

Avant la vente, le New York Post a rapporté que Jeff Bezos et Lauren Sanchez étaient à la recherche d'une maison à Los Angeles et visitaient des manoirs dans toute la région depuis des semaines. La propriété Warner a été construite par Jack Warner, magnat d'Hollywood et cofondateur de Warner Bros. en 1937. Elle s'étend sur huit hectares et est située dans le quartier de Benedict Canyon à Beverly Hills. C'est une propriété privée, entourée de hautes haies, fermée par un grand portail et complètement cachée de la rue.

L'enceinte abrite plusieurs habitations, dont deux maisons d'hôtes et un manoir de 1 200 m². Le domaine comprend également une piscine, un court de tennis et des jardins bien entretenus, ainsi qu'un parcours de golf de neuf trous et un "circuit automobile" avec son propre garage et ses pompes à essence, selon Architectural Digest.

Puis, en juillet, Jeff Bezos aurait fait un autre achat, cette fois juste à côté : une maison de 10 millions de dollars (8 millions d'euros environ) qui partage une ligne de haie avec la propriété Warner. Selon les registres de propriété consultés par Variety et le Daily Mail, il est le nouveau propriétaire de la maison datant des années 1930, située dans une rue secondaire du quartier de Benedict Canyon à Beverly Hills.

En février 2021, Jeff Bezos a annoncé qu'il quitterait son poste de PDG d'Amazon au troisième trimestre. Andy Jassy, le PDG d'AWS, prendra sa place.

À lire aussi — Voici un aperçu des somptueuses propriétés immobilières de Jeff Bezos aux États-Unis

Andy Jassy et Jeff Bezos Getty Images

Version originale : Avery Hartmans/Insider

Découvrir plus d'articles sur :