Comment le classement des budgets de Ligue 1 a évolué depuis la saison dernière

L'attaquant brésilien Neymar reste au PSG, mais le mercato n'est pas terminé et pourrait encore réserver des surprises. REUTERS/Stephane Mahe

Alors que les vacances sont encore loin d'être terminées pour beaucoup de Français, les footballeurs de Ligue 1 doivent déjà rechausser les crampons. Les matches du championnat de France reprennent en effet dès ce vendredi 9 août, pour le plus grand plaisir des amateurs du ballon rond. Si des transferts de joueurs peuvent encore survenir — le mercato ne se clôturera que le 2 septembre — les budgets des clubs de Ligue 1 sont déjà connus. Forcément, les équipes possédant les plus grosses stars affichent les plus gros budgets. Retrouver le Paris Saint-Germain (PSG) en tête des clubs brassant le plus d'argent ne surprendra donc personne.

Le club de la capitale présente un budget plus de 23 fois plus important que celui de Nîmes. D'une manière générale, les équipes observent une augmentation de leur budget pour la saison à venir par rapport à celle écoulée. Certains clubs, comme l'Olympique de Marseille (OM), feront toutefois avec moins de moyens en 2019-2020. Voici le classement des budgets des clubs de Ligue 1 pour cette nouvelle saison, selon les données collectées par le quotidien L'Equipe. Si l'on peut constater quelques évolutions dans ce classement par rapport à la saison 2018-2019, le podium reste en revanche inchangé : 

1. PSG : 637 M€, contre 500 M€ en 2018-2019 

2. Olympique lyonnais (OL) : 310 M€, contre 285 M€

3. Monaco : 220 M€, contre 215 M€

4. Lille (LOSC) : 120 M€, contre 90 M€ — le club gagne une place au classement

5. Olympique de Marseille (OM) : 110 M€, 150 M€ — le club perd une place  

6. Saint-Etienne : 100 M€, contre 74 M€

7e ex aequo. FC Nantes : 70 M€, contre 60 M€ — le club gagne deux places

7e ex aequo. Bordeaux : 70 M€ (estimation), comme pour la saison dernière

9. Rennes : 65 M€, contre 68 M€ — le club perd une place

10. Nice : 50 M€, comme pour la saison dernière

11. Reims : 45 M€, contre 40 M€ — le club gagne une place

12. Strasbourg : 43 M€, contre un budget entre 35 et 40 M€ — le club gagne une place 

13 ex aequo. Metz : 40 M€ — en Ligue 2 la saison passée

13 ex aequo. Montpellier : 40 M€, contre 41, 4 M€ — le club perd deux places 

15. Dijon : 38 M€, contre 35 M€ — le club perd une place 

16. Toulouse (TFC): 35 M€, comme l'année dernière 

17. Angers : 32 M€, contre 30 M€ — le club gagne une place

18 ex aequo. Amiens 30 M€, contre 36 M€ — le club perd quatre places

18 ex aequo. Brest : 30 M€ — en Ligue 2 la saison passée

20. Nîmes : 27 M€, contre 20 M€

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les transferts de défenseurs les plus chers de l’histoire du foot avant Harry Maguire

'Reine des Neiges 2' : les détails que vous avez peut-être loupés dans la bande-annonce