Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Comment l'obsession de Jeff Bezos pour l'espace depuis l'enfance l'a conduit à créer Blue Origin

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Comment l'obsession de Jeff Bezos pour l'espace depuis l'enfance l'a conduit à créer Blue Origin
La passion de Jeff Bezos pour l'espace remonte à son enfance. © REUTERS/Clodagh Kilcoyne

Le 20 juillet, Jeff Bezos sera parmi les premiers passagers à voler à bord de New Shepard, une capsule construite par sa société d'exploration spatiale, Blue Origin. S'il s'agit d'une expérience inhabituelle — et potentiellement risquée, elle n'est pas très surprenante : le patron d'Amazon est obsédé par l'espace depuis son enfance.

"Tu as été passionné par l'espace toute ta vie, mais ce n'est pas juste un jeu pour toi", a déclaré son frère Mark Bezos lors d'une interview avec son frère en 2017. "Non, mon Dieu, non", a répondu Jeff Bezos.

À lire aussi — Pour s'envoler dans l'espace avec Jeff Bezos, il vous faudra débourser une somme stratosphérique

Jeff Bezos a fondé Blue Origin en 2000 dans le but de démocratiser les vols spatiaux habités. L'entreprise s'est développée lentement au fil des années, mais en 2015, elle a réalisé un exploit remarquable, que Jeff Bezos tentera bientôt : faire voler la fusée New Shepard à 100 km au-dessus de la Terre et la faire atterrir en toute sécurité sur le sol.

Dans quelques semaines, Jeff Bezos embarquera pour son propre voyage de 11 minutes en orbite, des décennies après sa première obsession pour les voyages dans l'espace. Voici où et comment la passion de Jeff Bezos pour l'espace a commencé.

L'intérêt de Jeff Bezos pour l'espace vient de son grand-père maternel

L'histoire de l'enfance de Jeff Bezos est bien connue à ce stade : chaque été, il se rendait au ranch du sud du Texas appartenant à son grand-père, Lawrence Preston Gise. Selon le livre de Brad Stone, "Amazon Unbound", Lawrence Preston Gise avait passé les années 1950 et 1960 à travailler sur la technologie spatiale et les systèmes de défense antimissile pour la Commission de l'énergie atomique, une agence fédérale créée en 1946 pour gérer l'utilisation de l'énergie nucléaire à des fins civiles et militaires.

Il semble que Jeff Bezos ait développé sa passion pour l'espace au cours de ces étés passés avec son grand-père. Là, il regardait les lancements d'Apollo et lisait des livres de science-fiction de la bibliothèque, selon l'ouvrage de Brad Stone.

Bezos a utilisé son discours d'adieu au lycée pour parler de la colonisation de l'espace

À l'époque où il étudiait au lycée dans le sud de la Floride, Jeff Bezos avait dit à ses amis qu'il voulait être un entrepreneur de l'espace, et avait déjà de grands projets pour intégrer les voyages dans l'espace dans son plan de carrière, selon un portrait réalisé par Wired en 1999. Il a participé à une initiative spatiale pour les lycéens sur le campus de la NASA à Hunstville, en Alabama, et a ensuite lancé un camp d'été pour les élèves de l'école primaire, qui mettait l'accent sur les sciences, notamment les voyages interstellaires et les colonies spatiales, d'après Wired.

Lorsque Jeff Bezos est devenu major de sa classe de terminale en 1982, il a prononcé un discours sur la surpopulation et la pollution. Sa solution à ces menaces existentielles, selon le livre de Brad Stone, était d'envoyer la civilisation dans l'espace.

″[Jeff Bezos] veut construire des hôtels spatiaux, des parcs d'attractions, des yachts et des colonies pour deux ou trois millions de personnes en orbite autour de la terre", indique un compte rendu du discours de Jeff Bezos par le Miami Herald. Ensuite, il ferait demi-tour et préserverait la Terre comme un immense parc national.

À lire aussi — Voici comment Elon Musk, Jeff Bezos et Richard Branson se positionnent sur la conquête spatiale

Jeff Bezos à la première de "Star Trek Beyond", en 2016. Kevin Winter/Getty Images

Jeff Bezos est depuis longtemps obsédé par la science-fiction sur les voyages dans l'espace

L'amour de Jeff Bezos pour la science-fiction — en particulier "Star Trek" — est présent dans nombre de ses activités commerciales. Aux premiers jours d'Amazon, il a envisagé de nommer l'entreprise "MakeItSo.com", en référence à une phrase du capitaine Jean-Luc Picard, personnage de Star Trek.

Jeff Bezos a joué le rôle d'un extraterrestre dans le film "Star Trek Beyond" de 2016, et au siège de Blue Origin à Kent, dans l'État de Washington, se trouve une maquette de Starship Enterprise, le vaisseau spatial des premiers films "Star Trek", peut-on lire dans le livre de Brad Stone.

Pour couronner le tout, le produit sans doute le plus populaire d'Amazon a également été inspiré par "Star Trek". Selon le livre de Brad Stone, au début des années 2010, Jeff Bezos a commencé à parler de son désir de construire un ordinateur qui fonctionnerait comme un assistant personnel et pourrait répondre à n'importe quelle question — ce souhait est devenu les appareils Echo d'Amazon, qui sont alimentés par l'assistant intelligent Alexa.

Jeff Bezos a voyagé au fond de l'océan pour récupérer des morceaux d'Apollo 11

En 2013, Jeff Bezos, son frère, son beau-frère et ses parents ont passé trois semaines en mer à récupérer des morceaux du moteur du vaisseau spatial Apollo 11, qui a emmené les premiers humains sur la Lune. "Nous avons vu un pays des merveilles sous-marin — un incroyable jardin de sculptures de moteurs F-1 tordus, qui raconte l'histoire d'une fin ardente et violente, une fin qui sert de testament au programme Apollo", a écrit Jeff Bezos au sujet de cette expérience. Après avoir été envoyés à des conservateurs, les artefacts ont été installés au Museum of Flight de Seattle.

Jeff Bezos à bord de la capsule New Shepard. Isaiah J. Downing/Reuters

Jeff Bezos va quitter son poste de PDG d'Amazon pour consacrer plus de temps à Blue Origin

Lorsque Jeff Bezos a annoncé en février dernier qu'il quitterait son poste de DG d'Amazon cette année, il a dit qu'il prévoyait de consacrer plus de temps à la philanthropie, ainsi qu'à ses deux autres grands projets : le Washington Post, qu'il a acheté en 2013, et Blue Origin.

Mais Jeff Bezos avait laissé entendre des années plus tôt que le voyage spatial deviendrait rapidement son principal centre d'intérêt. "Je suis de plus en plus convaincu, chaque année, que Blue Origin, l'entreprise spatiale, est le travail le plus important que je fais", a-t-il déclaré en 2018 lors d'une interview avec Mathias Döpfner, PDG d'Axel Springer (Axel Springer est la société mère d'Insider).

Jeff Bezos a ajouté que s'il ne poursuivait pas les voyages dans l'espace, "nous finirons par nous retrouver avec une civilisation qui stagne", ce qu'il dit trouver "démoralisant." C'est le rôle de sa génération, a-t-il poursuivi, d'ouvrir la porte aux voyages spatiaux.

Version originale : Avery Hartmans/Insider

À lire aussi — Voici comment Elon Musk, Jeff Bezos et Richard Branson se positionnent sur la conquête spatiale

Découvrir plus d'articles sur :