Comment Netflix dépense des millions pour triompher aux Oscars

Le réalisateur Alfonso Cuarón et l'actrice Yalitza Aparicio sur le tournage de "Roma". Netflix

Netflix pourrait marquer l'histoire du cinéma, ce dimanche 24 février. Si son film "Roma" remporte l'Oscar du meilleur film, Netflix deviendra la première plateforme de streaming à décrocher la récompense suprême à Hollywood. Un succès d'image pour l'entreprise tech, qui a déjà intégré en janvier la MPAA, le puissant lobby des studios hollywoodiens. Un triomphe aux Oscars montrerait aux grandes figures du cinéma hollywoodien que Netflix est un acteur prestigieux, sur lequel ils peuvent compter pour produire leurs films, alors que la concurrence se fait de plus en plus féroce dans le secteur du streaming vidéo, avec l'arrivée prochaine de Disney, Warner, et Apple sur le marché.

Comme le relate le New York Times ce lundi 17 février, pour arriver à ses fins, Netflix a complètement adhéré aux codes hollywoodiens. Les Oscars se jouent au terme d'intenses campagnes de lobbying par les différents studios, qui dépensent des millions de dollars pour séduire les votants, au nombre de 7902. Selon le journal, Netflix aurait dépensé entre 25 et 30 millions de dollars pour promouvoir "Roma", soit presque deux fois plus que le budget pour produire le film, qui aurait coûté 15 millions de dollars. Des millions dépensés en soirées et projections privées, et en publicité dans les magasines que lisent les professionnels du cinéma et sur des panneaux dans les rues de Los Angeles.

Réalisé par Alfonso Cuarón, "Roma" est un drame en noir et blanc, tourné en espagnol, qui raconte le quotidien d'une domestique dans une famille de la bourgeoisie de Mexico dans les années 1970. Inspiré par la famille du réalisateur, déjà oscarisé en 2014 pour "Gravity", le film est en tête des pronostics pour remporter le prix du meilleur film, selon le site Gold Derby qui compile les prédictions de dizaines d'experts.

En plus de dépenser des millions, Netflix a fait appel à une professionnelle chevronnée pour coordonner sa campagne. Embauchée en août 2018 comme vice-présidente chargée des relations avec les talents et des récompenses, Lisa Taback est une stratège qui a débuté aux côtés d'Harvey Weinstein dans les années 90 et qui a depuis permis à des films comme "Le Discours d'un roi", "The Artist" ou "Spotlight" de remporter l'Oscar du meilleur film.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Canal+ France a perdu un nombre impressionnant d'abonnés depuis 2015. Comment la stratégie de Vincent Bolloré a complètement échoué face à Netflix

VIDEO: Voici comment sont faites les prothèses oculaires — cela demande beaucoup de précision

Contenu Sponsorisé

Votre entreprise fait face à des défis? Apprenez à vous adapter et à prospérer avec Agile

  1. Good post and great update, nice!

Laisser un commentaire