Comment observer la pluie d'étoiles filantes Eta Aquarides qui atteint son pic le 5-6 mai 2019

La comète de Halley, photographiée le 8 mars 1986 par W. Liller sur l'île de Pâques. Wikimedia Commons/NASA/W. Liller

La pluie d'étoiles filantes Eta Aquarides est active depuis le vendredi 19 avril 2019 et jusqu'au mardi 28 mai 2019, selon les informations de l'International Meteor Organization (IMO). Elle atteindra son apogée dans la nuit du 5-6 mai prochain, produisant 40 météores visibles par heure, contre une douzaine au maximum pendant le reste de la période. Les Eta Aquarides sont observables dans les hémisphères nord et sud, même si cette pluie de météores sera forcément plus visible dans l'hémisphère sud, en pleine transition vers l'hiver et où les nuits seront donc plus longues et plus sombres.

Pour rappel, on appelle pluie de météores ou pluie d'étoiles filantes le phénomène lumineux qui accompagne l'entrée dans l'atmosphère des météoroïdes — petits corps issus du Système solaire provenant de la désagrégation, souvent partielle, d'un astéroïde ou d'un noyau d'une comète. Les Eta Aquarides portent leur nom de l'étoile la plus brillante de la constellation du Verseau, mais cette pluie d'étoiles filantes est constituée de particules de poussière éjectées de la comète de Halley, la plus connue parmi celles qui passent à proximité de notre planète. "C'est une bonne année, en mai, si vous voulez avoir un aperçu des débris de la comète de Halley qui brûlent", a dit Bill Cooke, responsable du Meteoroid Environment Office de la NASA, au site Space.com.

Comme toutes les autres pluies des météores, les Eta Aquarides seront visibles de préférence quelques heures avant l'aube et loin des lueurs des éclairages urbains. Cette carte, réalisée par l'association d'astronomie d'Ile-de-France Avex, montre d'ailleurs les zones en France où vous aurez le plus ou le moins de chances de voir des étoiles en fonction de la pollution lumineuse. Mais il existe d'autres facteurs pouvant influer sur la visibilité d'une pluie de météores comme par exemple la météo. 

Une fois que vous aurez trouvé le bon endroit, il faudra regarder en direction du radiant (point imaginaire du ciel où semblent provenir toutes les étoiles filantes). Pour le trouver, vous pouvez utiliser la carte interactive du site timeanddate.com. Ensuite, même si les météores d'Eta Aquarides semblent provenir du même point, il ne faut pas regarder vers le radiant, sinon, "vous risquez de rater les météores qui créent les plus longues traînées lumineuses dans le ciel", a indiqué Bill Cooke à Space.com. La meilleure façon de voir une pluie d'étoiles filantes est "de se coucher à plat sur le dos et de regarder droit devant soi. De cette façon, vous obtenez la vue la plus large du ciel, et vous n'aurez pas à fatiguer votre cou".

Quoi qu'il en soit, les particules de poussière — d'un millimètre de diamètre environ — qui constituent ce qu'on appelle la pluie de météores n'ont aucune chance de toucher le sol, car elles ne supporteront pas l'entrée dans l'atmosphère terrestre.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Pourquoi la Lune et le Soleil semblent avoir une taille similaire vus depuis la Terre

VIDEO: Ce garçon de 13 ans invente un outil pour aider à traiter le cancer du pancréas et améliorer le taux de survie des patients