Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Comment observer les Géminides, la plus belle pluie d'étoiles filantes de 2020

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Comment observer les Géminides, la plus belle pluie d'étoiles filantes de 2020
La pluie d'étoiles filantes des Géminides illumine le ciel au-dessus du volcan mexicain Popocatepetl dans l'État de Puebla, le 14 décembre 2004. © Daniel Aguilar/Reuters

La pluie de météorites des Géminides devrait faire apparaître les étoiles filantes les plus brillantes de 2020. Elle culmine dans la nuit de ce dimanche 13 décembre au lundi 14 décembre. Le phénomène devrait produire environ 120 étoiles filantes jaunes, vertes, orange, rouges et bleues par heure. Les plus brillantes de ces météorites laissent des traces lumineuses dans leur sillage. La Lune ne devrait éclipser aucun de ces météores, car elle restera sombre et presque invisible dans le ciel nocturne.

"Cela vaut la peine de braver le froid au plus fort de cette pluie", a déclaré Diana Hannikainen, rédactrice observatrice chez Sky & Telescope, dans un communiqué. "Les Géminides offrent le meilleur spectacle d'étoiles filantes de toute l'année." Elle a ajouté qu'un ciel clair pourrait révéler un nouveau météore toutes les minutes ou deux, de 22 heures à l'aube.

A lire aussi - Voici le ballon qui pourrait vous emmener faire du tourisme dans l'espace pour 100 000 €

L'astéroïde 3200 Phaethon a laissé derrière lui la trace de poussière qui est responsable des Géminides il y a plusieurs milliers d'années. Cela rend les Géminides uniques, puisque la plupart des pluies de météores proviennent de la poussière d'une comète (une boule de glace et de roche) plutôt que d'un astéroïde (une roche spatiale nue).

L'astéroïde 3200 Phaethon, capturé au radar par l'Observatoire d'Arecibo alors qu'il s'approchait de la Terre le 17 décembre 2017. Arecibo Observatory/NASA/NSF

En orbite autour du Soleil, la Terre traverse la trajectoire de Phaethon chaque année en décembre, en suivant la piste des débris que l'astéroïde a rejetés. Bien que ces morceaux de roche spatiale puissent être aussi petits que des grains de sable, ils brûlent dans l'atmosphère et émettent de brillantes éruptions lumineuses.

Les couleurs distinctes des étoiles filantes proviennent de différents éléments chimiques présents dans la roche. Le magnésium en combustion, par exemple, brille en bleu-vert, tandis que le fer brûle en jaune, comme l'a expliqué l'astronome Samantha Rolfe sur The Conversation.

En 2019, la sonde solaire Parker de la NASA a repéré pour la toute première fois la piste de débris des Géminides. Grâce aux observations de la sonde, les scientifiques ont découvert que la piste des Géminides contient environ 1 milliard de kilogrammes (1 million de tonnes) de matériaux.

Dimanche soir, vous pourrez observer une partie de cette roche spatiale qui s'étend dans le ciel en brûlant dans l'atmosphère.

Comment observer les Géménides

Une jeune fille est allongée dans un hamac au plus fort de la pluie de météores des Perséides à Kozjak, en Macédoine, le 13 août 2018. Ognen Teofilovski/Reuters

Pour profiter au mieux de la vue, emmitouflez-vous et éloignez-vous le plus possible des lumières de la ville. Trouvez un endroit confortable pour vous allonger sur le dos avec une vue dégagée sur les étoiles. Attendez 30 minutes que vos yeux s'adaptent à l'obscurité.

Les étoiles filantes peuvent apparaître n'importe où dans le ciel, mais si vous avez besoin d'un point de référence, regardez la constellation des Gémeaux, d'où les Géminides semblent souvent émerger. (C'est de là qu'ils tirent leur nom).

Après les Geminides, la prochaine pluie de météores à observer sera celle des Ursids, qui culmine dans la nuit du 21 décembre.

Version originale : Morgan McFall-Johnsen/Business Insider

A lire aussi - On trouvera probablement une planète semblable à la Terre autour d'une étoile de type solaire dans une dizaine d'années

Découvrir plus d'articles sur :