Le président de Goldman Sachs dit qu'un CV parfait ne vous ouvre pas toutes les portes — voici ce qui fait la différence

Le président de Goldman Sachs dit qu'un CV parfait ne vous ouvre pas toutes les portes — voici ce qui fait la différence

David Solomon, président et co-COO de Goldman Sachs. REUTERS/Danny Moloshok

Un CV parfait ne suffira pas pour décrocher le job de vos rêves, selon l'un des hommes les plus influents de Wall Street.

David Solomon, président et co-COO de Goldman Sachs, a récemment partagé ses meilleurs conseils pour réussir sa carrière dans un podcast, "Exchanges at Goldman Sachs."

Face au présentateur, Jake Siewert, il explique que le CV ne fait pas tout.

"J'ai vu arriver sur mon bureau des piles de CV parfaitement formidables au fil des années", dit-il. "Mais quand vous vous retrouvez assis en face [de ces candidats], ils ne peuvent pas communiquer ou argumenter d'une manière qui reflète leurs performances académiques".

Les personnes avec de faibles compétences en communication, explique-t-il, ne sont pas vouées à l'échec pour autant. Mais ils devront faire face à plus d'obstacles.

"Prenez la parole en public, participez à des ateliers d'écriture. Pensez à une manière de développer ses compétences en communication, [tout cela] vous aidera dans tout ce que vous faites".

Solomon a également partagé le conseil de carrière que son père lui avait prodigué lorsqu'il était plus jeune. Un conseil qu'il a également transmis à ses filles, même si, comme il le dit lui-même, elles n'en ont pas tenu compte.

"Tout le monde devrait prendre un semestre de comptabilité. Le simple fait de comprendre les bases de la compta vous aidera à comprendre comment un bon nombre de milieux fonctionnent d'un point de vue économique".

La comptabilité, d'après Solomon, permettrait aux gens de comprendre comment tout gérer, de la maison à la plus grande entreprise. Il pense toutefois qu'il est important que les étudiants obtiennent un diplôme dans une branche dans laquelle ils trouvent un réel intérêt.

"Et dès que vous creusez les sujets qui vous passionnent ou dans lesquels vous trouvez un intérêt, vous approfondirez ces sujets et vous travaillerez un peu plus dur", explique-t-il.

Solomon a rejoint Goldman en 1999, si l'on se fie à son profil sur le site de l'entreprise. Avant de prendre le poste de co-COO et président, qu'il occupe depuis le début de l'année, il a été co-chef des investissements financiers de juin 2006 à la fin de l'année 2016.

Version originale: Frank Chaparro/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Voici les premiers petits boulots de grands businessmen

VIDEO: Voici ce qui arriverait si la Terre tournait plus vite

  1. Dans le même genre, Warren Buffett avait pris des cours de prise de paroles quand il était plus jeune. Son professeur n'était autre que Dale Canergie, l'auteur du livre "Comment se faire des amis". Warren estimait que c'était un investissement sur lui-même qui était indispensable. Quelqu'un qui ne sait pas structurer et communiquer correctement ses idées part avec un handicap, professionnellement et personnellement.

Laisser un commentaire