Publicité

Comment Tim Cook, le PDG d'Apple, a changé le monde à sa manière

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Comment Tim Cook, le PDG d'Apple, a changé le monde à sa manière
Le patron de la marque à la pomme est l'un des premiers grands chefs d'entreprises à s'engager personnellement dans plusieurs causes. © Getty Images
Publicité

Dans son discours de remise des diplômes à l'université d'Auburn en 2010, Tim Cook, alors directeur d'exploitation d'Apple, a fait part de la "découverte la plus importante" qu'il a faite à son arrivée chez Apple en 1998 : faire confiance à son intuition.

"J'ai dû penser au-delà de ma formation d'ingénieur — on apprend aux ingénieurs à prendre des décisions de manière analytique et en grande partie sans émotion", a déclaré le futur président directeur général d'Apple lors de ce discours. "Il y a des moments dans nos vies où la confiance en nos tripes ou en notre intuition semble plus appropriée — quand un plan d'action particulier semble juste. "Et de plus en plus, j'ai découvert que c'est en faisant face aux décisions les plus importantes de la vie que l'intuition semble la plus indispensable pour réussir."

À lire aussi — J'ai essayé de me réveiller à 3h45 du matin pendant une semaine comme Tim Cook et j'ai été étonnamment productif

La plus grande valorisation au monde

Le 24 août marque le 10e anniversaire de l'arrivée de Tim Cook à la tête d'Apple. Avant cela, il était le directeur d'exploitation d'Apple de 2005 à 2011. Cet ingénieur est devenu PDG lorsque Steve Jobs a quitté ses fonctions en 2011. Le fondateur de la marque à la pomme est décédé six semaines plus tard. Et après une décennie, les choix instinctifs deTim Cook ont fait d'Apple l'une des entreprises les plus importantes de l'ère moderne. L'année dernière, le géant de la tech est devenu la première entreprise à atteindre une capitalisation boursière de 2 000 milliards de dollars (1700 milliards d'euros).

Lorsque Steve Jobs a quitté ses fonctions, certains ont mis en doute la capacité de Tim Cook à offrir le même niveau de créativité et d'innovation, mais ce dernier a trouvé de nouvelles façons de rendre les produits Apple irrésistibles.

En tant que leader de la tech, il s'est opposé au National Center for Public Policy Research, en préconisant au groupe conservateur négationniste du changement climatique possédant des investissements dans Apple de "vendre ses actions". En 2017, il a défendu les jeunes immigrants lorsque l'administration Trump a tenté de mettre fin au programme Deferred Action for Childhood Arrivals. Sous sa direction, Apple a augmenté ses dons caritatifs, y compris un investissement de 100 millions de dollars (85 millions de dollars) dans des initiatives d'aide aux minorités en janvier.

À lire aussi — Mark Zuckerberg et Tim Cook se livrent un combat sans merci, voici l'histoire de leur rivalité

Tim Cook lors de l'avant première de la série The Morning Show, diffusé sur Apple TV. Getty Images

Lorsqu'il était directeur de l'exploitation d'Apple, Tim Cook était connu comme le gentleman du Sud, calme et travailleur, contrairement à la réputation de Steve Jobs accusé d'avoir une personnalité abrasive. Mais au cours des dix dernières années, il a fait preuve d'un instinct aigu, qu'il attribue en partie à son prédécesseur. Steve Jobs a aussi souvent fait des choix qui reflétaient une fine intuition, comme celui de remplacer l'écran en plastique de l'iPhone par du verre quelques mois avant son lancement.

Un dirigeant engagé

Le soutien de Tim Cook aux questions sociales en tant que chef d'entreprise est également devenu une caractéristique de son style de leadership. En 2014, il est devenu le premier grand patron ouvertement gay d'une entreprise du classement Fortune 500.

Les intervieweurs lui demandent souvent si les dirigeants d'entreprise devraient prendre position sur la politique publique. Sa volonté d'aller à contre-courant là où d'autres dirigeants d'entreprise restent silencieux pourrait être la plus grande partie de son héritage.

"Apple a pour but de changer le monde", a déclaré Tim Cook lors de l'initiative des PDG de Fortune en 2018. "Il est devenu clair pour moi, il y a un certain nombre d'années, que vous ne le faites pas en restant silencieux sur les choses qui comptent".

Version originale : Catherine Henderson/Insider

À lire aussi — 7 choses à ne jamais faire dans un Apple Store, selon les vendeurs

Découvrir plus d'articles sur :