Si vous avez fondé une startup innovante, le brevet d'invention constitue un outil stratégique qui vous permettra de protéger vos inventions. 

Mais ce titre de propriété industrielle national ne sert pas seulement à sécuriser un produit ou une technique innovante.

Il existe en réalité un aspect du brevet d'invention, qui est encore trop peu utilisé en France, estime Yann de Kermadec, expert en management de l'innovation et de la propriété industrielle, dans un tutoriel interactif sur le brevet d'invention

"Les brevets constituent une source d'informations, une mine d'or fabuleuse, qui est sous-exploitée à un point actuellement incroyable en France. C'est beaucoup moins le cas en Corée du Sud et en Chine."

En effet, on retrouve dans les brevets 80% de l'information technique, dont 40% sont uniquement contenus dans ces derniers et non dans les articles scientifiques périodiques classiques — qui sont d'ailleurs souvent payants contrairement aux brevets d'invention en libre accès.

Yann de Kermadec raconte notamment que grâce à une base de données comme Espacenet, qui répertorie plus de 90 millions de brevets, les entreprises pourraient tout d'abord s'épargner une perte de temps phénoménale à ne pas réinventer des choses qui existent déjà:

"J'observe dans les entreprises très concrètement qu'il y a un énorme gâchis de temps perdu à réinventer des choses qui existent déjà ou simplement à ne pas avoir utilisé des choses qui existent déjà pour les décombiner et les recombiner pour en faire quelque chose de génial."

L'expert en management de l'innovation et de la propriété industrielle affirme en effet que "toute nouvelle solution technique ne fait que combiner de manière nouvelle des moyens que l'on peut trouver gratuitement sur une base de brevets", et qu'on ne conçoit jamais en partant "d'une feuille blanche" ou "d'une inspiration venue du ciel". 

En 2016, 16.200 demandes de brevets ont été déposées au total en France, selon l'Institut national de la propriété industrielle (INPI), chargé de recevoir et délivrer les titres de propriété industriels dont les brevets font partie.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Des scientifiques pourraient avoir découvert ce qui cause les migraines

VIDEO: Un spécialiste du sommeil nous explique comment faire des rêves lucides