Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Comment utiliser les réseaux WiFi publics en toute sécurité et protéger vos données

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Comment utiliser les réseaux WiFi publics en toute sécurité et protéger vos données
Lorsque vous utilisez un réseau WiFi public, suivez ces directives pour protéger vos données et vos appareils. © Mint Images/Getty Images

L'utilisation du WiFi à votre domicile est généralement sûre et sécurisée. Vous savez qui l'a mis en place et qui est connecté sur le réseau à tout moment, et à moins que tout le monde chez vous n'essaie de regarder Netflix en même temps, le débit est généralement rapide et efficace. Les réseaux WiFi publics sont une autre paire de manches.

Se connecter à l'un d'entre eux revient à tirer à pile ou face — la connexion est probablement sécurisée, mais il n'y a aucun moyen de le savoir. En rejoignant un réseau public, vous risquez d'exposer vos informations à des inconnus qui se trouvent sur le même réseau ou, dans des cas plus rares, à des cybercriminels. Vous n'êtes pas obligé d'éviter complètement l'utilisation du WiFi public, il vous suffit de l'utiliser intelligemment.

Voici comment utiliser les réseaux WiFi publics en toute sécurité et protéger vos données.

À lire aussi — Voici comment limiter la publicité ciblée sur votre téléphone et les réseaux sociaux

Restez sur les réseaux que vous connaissez

Dans la mesure du possible, il est préférable de se connecter à des réseaux familiers. Par exemple, le WiFi de la maison d'un ami ou d'un membre de la famille est plus que probablement sécurisé. Mais si vous devez vous connecter à un réseau WiFi dans un lieu inconnu, essayez de trouver un réseau public comme celui proposé dans les Starbucks cafés.

Quels que soient les réseaux publics auxquels vous vous connectez lorsque vous êtes en déplacement, essayez d'être constant et de réutiliser les mêmes — moins vous aurez de réseaux auxquels vous donnez vos informations pour vous inscrire, moins vous avez de chances que ces informations aillent là où vous ne le souhaitez pas.

En général, méfiez-vous des réseaux publics qui demandent trop d'informations pour vous inscrire. Demandez-vous également, si un réseau est ouvert à tous, ce que les personnes qui le gèrent obtiennent en retour. Pour une entreprise comme Starbucks, ou pour des sociétés comme Free et SFR— qui mettent à disposition des points d'accès Wifi publics à leurs clients — cet avantage est évident.

Si l'intérêt derrière la démarche vous semble moins évident, c'est peut-être parce que l'entreprise qui propose un point Wifi public utilise le hotspot comme une mine de données. Pour cela, veillez également à bien lire les conditions générales, si elles existent, des réseaux que vous ne connaissez pas, surtout s'ils sont douteux. Si vous ne faites pas attention, vous risquez de renoncer à votre droit à la vie privée.

Si tout échoue et qu'il n'existe aucun réseau auquel vous pouvez vous connecter en toute sécurité, essayez d'utiliser votre téléphone comme hotspot.

Veillez à utiliser le protocole HTTPS

Lorsque vous utilisez Internet à partir d'un réseau sûr, les lettres qui précèdent l'adresse URL du site dans votre navigateur n'ont pas vraiment d'importance. Sur un réseau public, en revanche, cela devient très important.

Si le site Web sur lequel vous vous trouvez commence par http, vous vous exposez à des cyberattaques et à des vols d'informations, car cela signifie que votre connexion n'est pas cryptée. Les connexions cryptées et sûres commencent par https et non par http.

Google Chrome vous alertera si votre connexion n'est pas sécurisée. Avec les autres navigateurs, en revanche, vous devrez penser à vérifier vous-même, surtout si vous n'êtes pas sur un réseau sécurisé.

Remarque : selon la FTC (Commission fédérale du commerce aux États-Unis, ndlt), la plupart des applications et sites mobiles ne chiffrent pas correctement les données. Si vous essayez d'utiliser Internet sur votre téléphone lorsque vous êtes en déplacement, il est préférable, pour des raisons de confidentialité, de vous en tenir à votre réseau cellulaire et d'utiliser les data comprises dans votre forfait.

N'essayez pas d'utiliser AirDrop ou le partage de fichiers

AirDrop et File Share sont des moyens simples de partager des fichiers de votre ordinateur à celui d'un autre utilisateur via le WiFi, sans avoir à envoyer un e-mail ou un autre type de message. Cette fonction est idéale au bureau ou à la maison, mais elle peut être dangereuse sur un réseau public.

Bien qu'il soit toujours amusant de lire ces histoires en ligne sur des personnes qui partagent au hasard des fichiers amusants ou intéressants à des appareils d'inconnus, il est probablement plus prudent de s'assurer que cela ne peut pas vous arriver. Vous pouvez désactiver AirDrop ou File Share dans les paramètres de votre ordinateur dans "Réseau et partage" pour les PC ou "Partage" pour les Mac.

En outre, de nombreux ordinateurs vous demanderont si vous voulez "faire confiance" à un nouveau réseau lorsque vous le rejoindrez pour la première fois. Vous ne devriez accepter de faire confiance qu'aux réseaux domestiques dont vous êtes certain de la sécurité.

Pour plus de sécurité, utilisez un VPN

Un VPN, ou réseau privé virtuel, crypte les données qui transitent vers ou depuis votre appareil et vous connecte à un serveur privé. Cela signifie qu'il est beaucoup plus difficile pour les gens de regarder ou de voler vos données.

Un VPN est généralement payant. Il en existe des gratuits, mais ces derniers sont susceptibles d'être une façade pour la collecte de données ou d'autres pratiques commerciales potentiellement suspectes. Si vous êtes le type de personne qui voyage beaucoup, il peut être intéressant d'investir dans un VPN.

Version originale : Melanie Weir/Insider

À lire aussi — Voici les 10 pays de l'OCDE qui bénéficient de la meilleure connexion Internet

Découvrir plus d'articles sur :