La "table du caviste", développée par Twil. Business Insider France/Elisabeth Hu

Les habitudes de consommation d'alcool diffèrent selon les générations. Fini, les commandes de papa qui se fait livrer chaque année ses caisses de vin par de deux ou trois producteurs, les millennials aujourd'hui veulent vivre des expériences. On ne cherche plus à savoir si "oncle Fernand préfère du bordeaux ou du bourgogne" comme le demandait malicieusement Antoine de la Foy dans le film les Tontons Flingueurs. Plus question de s'arc-bouter sur un cépage, une couleur, une région, tout se goûte.

"La jeune génération ne stocke plus dix cartons de vin identique dans sa cave. Elle achète en fonction du moment et veut tout tester: un Languedoc, un vin bio, un vin plus minéral. C'est un véritable changement de mentalité", a expliqué Erwann de Barry, le fondateur de Twil, — The Wine I Love—, une startup spécialisée dans le vin, à Business Insider France.

"Ils boivent mieux et plus cher. La tendance est à une montée en gamme. Les millennials sont plus curieux et se renseignent plus avant d'acheter, notamment via les réseaux sociaux." 

Alors que 82% des Français ne savent pas quoi choisir lorsqu'ils sont dans un rayon vin, Twil a mis au point une "table du caviste" pour aider leur choix. La première table de ce type a été déployée dans "le 4 Casino", le nouveau concept-store du groupe de grande distribution inauguré début octobre. 

Exemple d'informations compilées par Twil concernant une bouteille de vin.

A l'aide d'une tablette mise à disposition, le client peut scanner l'étiquette d'une bouteille et accéder à de nombreuses informations complémentaires projetées directement sur une table: des infos sur la vie du vigneron, le cépage, le nombre d'années de garde conseillées, la température idéale, une suggestion d'accord mets/vin et surtout des avis de clients provenant de la communauté Twil. 

Car Twil est également une marketplace dédiée au vin où les consommateurs peuvent laisser des commentaires. "Il n'y a pas de rayon plus compliqué que le vin, c'est un produit difficile à choisir", déplore Erwann de Bary, qui s'est donné pour mission de le décomplexifier. "Grâce à la technologie, nous pouvons aider le consommateur à choisir et lui permettre de donner ensuite libre court à ses émotions et retrouver le côté spontané du coup de coeur".

"Aujourd'hui, notre système est en mode 'pull'. Quand un client scanne une bouteille, c'est pour confirmer le choix réalisé au moment où il l'a attrapée en rayon. Nous allons continuer à développer nos outils et demain on pourrait imaginer un mode 'push' où on suggérera directement des vins aux consommateurs, en fonction notamment des bouteilles précédentes pour lesquelles ils ont laissé des commentaires favorables."

"Le vin est comme la musique. Il provoque des émotions mais les goûts sont changeants. Selon les jours ou même l'heure de la journée on voudra écouter des styles différents ou boire un vin différent. Mais il y a pléthore de références pour le vin donc il faut se faire driver, ce qui est possible grâce à la data et l'intelligence artificielle."

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici à quoi ressemble le nouveau concept store du groupe Casino où l'on a même plus besoin de passer en caisse

VIDEO: Ces béquilles innovantes facilitent la vie de ceux qui les utilisent