Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Comment voir les sites Internet qui partagent vos données de navigation avec Facebook

Comment voir les sites Internet qui partagent vos données de navigation avec Facebook
© Wikipedia Commons

Près de deux ans après le scandale Cambridge Analytica, où les données de 87 millions d'utilisateurs de Facebook ont été détournées à des fins politiques, le réseau social veut montrer patte blanche en ce début d'année. "L’un de nos principaux objectifs pour la prochaine décennie est de renforcer considérablement la protection de la vie privée de tous les utilisateurs de Facebook", a encore affirmé mardi 28 janvier le fondateur du réseau social, Mark Zuckerberg, dans un post de blog. La firme a choisi ce jour, qui coïncide avec la Journée mondiale de la protection des données, pour étendre au niveau mondial son outil "Activité en dehors de Facebook". Déjà expérimentée dans plusieurs pays depuis août 2019, cette fonctionnalité, désormais disponible en France, permet aux utilisateurs de voir et de contrôler les données personnelles ayant été transmises à Facebook par des sites tiers.

Les informations personnelles enregistrées par un site web lors de la visite d'un internaute sont en fait envoyées à Facebook, qui les réutilisent pour notamment proposer des publicités ciblées. Le réseau social signale toutefois qu'il est "interdit de partager des information sensibles avec [eux], notamment des données financières ou médicales". Afin de découvrir la liste des sites et applications partageant des informations sur votre activité à Facebook, rendez-vous dans l'onglet "Paramètres et vie privée" puis "Raccourcis de confidentialité" avant de vous diriger vers "Consulter ou effacer votre activité en dehors de Facebook" dans la section "Vos données Facebook".

À lire aussi — Hillary Clinton a qualifié Mark Zuckerberg d''autoritaire' et prédit que Facebook va 'réélire' Trump

Facebook a décidé de lancer au niveau mondial son outil "Activité en dehors de Facebook". Facebook/Captures d'écran Business Insider

L'utilisateur a ensuite le choix entre désactiver le transfert de ses données en provenance d'une ou plusieurs applications, effacer la totalité de son historique ou encore laisser les choses en l'état. Dans les deux premiers cas, le réseau social précise qu'il ne sera plus possible de se connecter au site — ou à l'application — en question via Facebook à l'avenir. En revanche, les données ne seront pas supprimées. Le réseau continuera à recevoir votre activité, mais celle-ci sera anonymisée, ou "déconnectée de votre compte" selon la terminologie Facebook.

Cette fonctionnalité "marque un nouveau niveau de transparence et de contrôle" en termes de protection des données, s'est félicité Mark Zuckerberg. Le réseau social a également annoncé que la totalité de ses utilisateurs seraient prochainement incités à actualiser leurs paramètres de confidentialité à l'aide de l'Assistant confidentialité.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :