Au lendemain de l'attentat à la fourgonnette à Barcelone (Espagne) qui a fait au moins 14 morts et 50 blessés, le secteur du tourisme peine en bourse. 

Ce vendredi 18 août 2017, le titre Air France-KLM faisait figure de lanterne rouge du SBF 120. Après avoir plongé de 4,6%, l'action est remontée mais reste en baisse de 3,54% à 12.400 euros vers 9h35. 

Les compagnies aériennes chutent en bourse après l'attentat à la fourgonnette à Barcelone

Le cours d'Air France-KLM, vers 9h34 (heure française), le 18 août 2017. Investing.com

Même constat ailleurs en Europe. La compagnie low-cost Easyjet perd ce matin 2,46%, Ryanair cède 3% et Lufthansa recule de 2,3%, rapporte Reuters.

A la mi-journée, les titres des compagnies aériennes sont toujours à la baisse. 

Neil Wilson, analyste marchés chez ETX, a expliqué à Reuters: 

"Les investisseurs s'inquiètent d'une possible baisse de la demande sur le reste de l'année, qui semblait déjà compliquée pour l'industrie. Les compagnies aériennes font face à une guerre des prix et plusieurs d'entre elles ont averti de difficultés au second semestre. L'attentat en Espagne ne fera rien pour aider et devrait pénaliser les résultats."

Dans la nuit de jeudi à vendredi, quelques heures après l'attaque à Barcelone, une seconde attaque semble avoir été déjouée par la police catalane à Cambrils, au sud de Barcelone. Cinq suspects ont été arrêtés. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le milliardaire Peter Thiel conseillerait au jeune homme qu'il était d'avoir moins l'esprit de compétition

VIDEO: Ce toboggan aux Canaries vous fait glisser sous un aquarium où grouillent des dizaines de requins