Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Confinement acte II : 10 erreurs à ne plus commettre pour bien télétravailler

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


© svetikd/GettyImages

Durant le confinement du 1er semestre, nous avons dû recourir au télétravail en mode dégradé pour de bonnes raisons : la protection des salariés et la survie des entreprises quand c’était possible. Un mode dégradé car sans préparation, sans accompagnement. Nous avons dû apprendre en marchant. Certains y sont arrivés, d’autres avec beaucoup de difficultés.

Avec ce deuxième confinement, comment mieux faire alors même que beaucoup de salariés n’ont toujours pas été formés à ce mode de travail qu’est le télétravail ? Qu’avons-nous appris de notre expérience du printemps ? Voici 10 erreurs à ne plus commettre pour bien télétravailler.

A lire aussi Comment les entreprises doivent maintenant penser et co-construire le télétravail à long terme

1. Je bosse dans mon lit

Bien qu’il soit tentant de travailler dans son lit ou sur son canapé, ce n’est surtout pas faire : aucun de ce ces lieux n’est confortable pour travailler. Alors la première leçon tirée du précédent confinement est bien celui-ci : il faut sortir de son lit, aussi douillet soit-il.

2. Je suis en tenue maison

Autre tentation forte : ne pas vous habiller correctement car personne ne vous voit. Alors beaucoup de salariés en télétravail pensent que le pyjama, le peignoir et les chaussons feront très bien l’affaire. Erreur. S’il est vrai que cravate et escarpins ne sont pas nécessaires, une tenue correcte serait tout de même la bienvenue. Il en va de votre image et de celle de l’entreprise. En outre, sur un plan psychologique, cela vous aidera à passer du mode maison au mode travail.

3. Mes horaires, c’est quand je veux

Le trajet maison-boulot a beau être raccourci, gardez une certaine discipline quant à vos horaires de travail. Calez-vous sur ceux du bureau. Cela vous permettra par exemple de joindre facilement vos collègues et inversement.

4. Toute ma maison devient mon bureau

L’espace et le temps se confondent en télétravail. La maison accueille le bureau et le bureau est à la maison. Évitez que ce bureau soit votre canapé ou le plan de travail de votre cuisine. Évitez également d’avoir vos dossiers sur la table du salon, et vos crayons sur le fauteuil. L’idéal serait d’avoir chez vous un espace fermé pour travailler. L’ouvrir symbolisera l’arrivée au bureau et le fermer symbolisera le départ du bureau. Si la superficie de votre logement ne vous le permet pas, optez pour un coin ou encore un carton dans lequel vous rangerez vos affaires en fin de bureau. Cela sera un moyen de mettre fin à votre journée de travail et contribuera au cloisonnement de vos vies privée et professionnelle.

5. J’improvise mes tâches de la journée

Planifiez votre journée. Identifiez vos tâches (urgentes, importantes, etc). Prévoyez également des temps pour la lecture de vos mails, ou encore du temps pour passer des coups de fil.

6. Je bosse non-stop

Il est important de prévoir des temps de pause et surtout d’en faire. Sanctuariser ces moments prévus pour vous poser un peu et faire autre chose que travailler : prendre un café, bouger, écouter de la musique, lancer une machine, étendre votre linge, etc. Permettez-vous une petite sortie, vous aérer l’esprit, sortir votre chien si vous en avez un.

7. Loin des yeux, loin des collègues

La distance ne doit pas être une raison pour ne plus donner des nouvelles aux collègues, ni en prendre.  "Bonjour, bon ap, au revoir" : ces mots que vous dites au boulot, sont à dire aussi en télétravail. Entretenez avec vos collègues aussi bien des liens formels qu’informels.

Pour les liens formels, variez les outils : téléphone, visio, mail. Cela vous permettra de voir, d’entendre et de lire. Autant de moyens pour rester en contact.

Pour les liens informels (utiles pour remplacer les discussions autour de la machine à café), utilisez un canal distinct de celui utilisé pour le travail. Créez un groupe de discussion pour vos messageries instantanées sur Skype ou Whatsapp par exemple. Vous y échangerez vos blagues, conseils de lecture, vœux d’anniversaire, recettes de cuisine, etc. L’objectif est aussi de rester proches des autres malgré la distance.

8. Je suis joignable tout le temps

Au bureau, il est facile de voir que vous n’êtes pas disponible. En télétravail, non. Parce qu’on ne vous voit pas, le risque de vous contacter à outrance via différents canaux est grand. Ce "harcèlement" peut perturber votre concentration et générer du stress. Aussi, prévoyez et prévenez vos collègues de vos temps d’indisponibilité. Cela pourrait être de 10h à 12h par exemple ou de 14h à 16h. Cela vous permettra d’avancer sur des dossiers sans être perturbé.

Et bien entendu, vous serez disponible en dehors de ces créneaux.

9. Je n’ai besoin de personne

Au travail comme en télétravail, on a toujours besoin des autres et de leur aide le cas échéant. Au bureau, il est facile de proposer son aide ou d’en demander. Ne changez rien surtout. Dites lorsque vous êtes en difficulté et proposez à vos collègues un coup de main quand vous le pouvez. N’hésitez pas à être volontaire pour travailler en binôme quand c’est possible. L’esprit d’équipe doit être entretenu malgré la distance.

10. Je bosse H 24

Parce que l’espace et le temps se confondent en télétravail, il peut être difficile de couper. Pas de trajet pour le retour, pas de bouchons, la maison est devenue le bureau. Soyez et restez vigilant. La maison accueille le bureau, mais ne le devient pas. Et vous seul pouvez veiller à cela. La déconnexion est un droit, faites-en un devoir. Vous êtes le premier gardien de votre équilibre de vies privée/ professionnelle.

Voilà ces quelques erreurs à ne pas commettre durant ce confinement acte II. Le télétravail est un véritable mode de travail qui doit garantir à chacun performance et épanouissement.Et il nous faut l’apprendre. Apprendre commence déjà par tirer des leçons de l’expérience précédente en évitant de reproduire certaines erreurs. Pour le reste, nous apprendrons en marchant.

Bon télétravail à tous et à toutes.

Patricia Wendling, chroniqueuse pour Business Insider France, a été Directrice juridique et Directrice des Ressources Humaines. Aujourd’hui elle est fondatrice du Cabinet H/F Human Factor, et accompagne les dirigeants pour une gestion humaine des hommes et des femmes en entreprise. Elle est également conférencière, et auteure du livre ‘"Télétravail - Mode d’emploi’". Sa conviction : ‘"L’humain n’est pas qu’un capital, il est capital".

A lire aussi Pourquoi cette impunité à l’égard des mauvais managers ?

Découvrir plus d'articles sur :