Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Confinement : les règles à respecter pour sortir prendre l'air ou faire du sport

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


© Engin Akyurt/Pixabay

À quelques heures de l'entrée en vigueur du confinement, le gouvernement a tenu une conférence de presse ce jeudi 29 octobre pour définir les nouvelles règles qui vont s'appliquer durant quatre semaines. "Les contours de ce nouveau confinement ne seront pas ceux de mars", a commencé par affirmer le premier ministre Jean Castex. Les principales différences seront le maintien de l'ouverture des crèches, écoles, collèges et lycées, la possibilité de visiter les personnes séjournant en maisons de retraite et Ephad, et le maintien d'une activité économique plus soutenue.

En revanche, comme en mars, il faudra se munir d'une attestation pour sortir de son domicile dans certains cas bien particuliers. Il sera notamment possible de sortir une heure pour prendre l'air, faire du sport ou promener son animal de compagnie. Et ce dans la limite d'un kilomètre autour de son domicile. Jean Castex a par ailleurs précisé que, contrairement au printemps, les parcs, jardins, forêts et plages resteront accessibles.

Il sera également possible de faire exception au confinement pour faire ses courses, aller travailler, se rendre à des rendez-vous médicaux, porter assistance à des personnes vulnérables, se rendre à une convocation judiciaire, participer à des maraudes ou à une distribution d'aide alimentaire.

Les déménagements autorisés durant le confinement

Concernant les déplacements pour se rendre à son travail ou emmener ses enfants à l'école, "des attestations permanentes pourront être délivrées". Les élèves mineurs qui se rendraient seuls à l'école ou au collège devront, eux aussi, se munir d'attestations qui "seront délivrées par les établissements scolaires", a précisé le premier ministre.

Les déménagements seront autorisés durant le confinement, "sur justificatif de l'entreprise de déménagement", a précisé Jean Castex sans en dire plus sur ceux qui effectueraient des allers-retours avec leur propre véhicule. Dans la journée de jeudi, le gouvernement avait indiqué à Capital que "les documents justificatifs [pour déménager] pourront notamment être un acte de vente ou un nouveau bail”.

Il sera possible de sortir pour récupérer une commande

Jean Castex a aussi expliqué que "comme au printemps, l’essentiel des établissements recevant du public seront fermés". La liste exhaustive des commerces qui resteront ouverts n'a pas encore été publiée par le gouvernement, mais il est fort possible que ce soit celle déjà décrite dans l'arrêté du 15 mars qui s'applique. Bruno Le Maire a en outre confirmé que les magasins de bricolage resteront ouverts.

Le premier ministre a néanmoins précisé que "les commerces fermés, de même que les restaurants, pourront continuer de fonctionner pour les activités de livraison et de retrait de commandes". Il devrait donc être possible de sortir de chez soi pour retirer une commande réalisée sur internet, qu'il s'agisse d'un repas ou d'articles de bricolage, par exemple. Au printemps, il fallait pour cela cocher sur son attestation la case permettant d'effectuer des achats de première nécessité.

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a affirmé que les librairies pourront aussi proposer le "click and collect" et les bibliothèques pourront mettre en place un système de livraison.

Concernant les lieux de culte, ils resteront ouverts mais les cérémonies religieuses seront interdites. Une jauge de 30 personnes s'appliquera pour les enterrements et de 6 personnes pour les mariages.

Une attestation sur l'honneur pour rentrer de vacances

Emmanuel Macron avait par ailleurs annoncé qu'il y aurait une souplesse durant le premier week-end de confinement pour les personnes rentrant de vacances. Jean Castex a précisé qu'une simple "attestation sur l'honneur" sera nécessaire pour se déplacer.

"Une amende forfaitaire de 135€ sera appliquée en cas de non-respect du confinement, et si vous ne pouvez pas présenter de justificatif alors que vous êtes contrôlé en dehors de votre domicile", a enfin rappelé le premier ministre.

À lire aussi - Comment utiliser le site Géoportail pour définir la zone où vous pouvez sortir courir

Découvrir plus d'articles sur :