Les 3 conseils pour négocier une augmentation selon le patron Europe du cabinet de recrutement Robert Walters

"The Office" (NBC)

Selon la dernière étude de rémunération du cabinet de management et de recrutement Robert Walters, 34% des cadres interrogés espèrent obtenir une augmentation de plus de 7% en 2019.

Lors de la présentation de cette étude jeudi 24 janvier 2019, Antoine Morgaut, directeur chargé de l'Europe, du Moyen-Orient, de l'Afrique et des Amériques de Robert Walters, a indiqué que "beaucoup de ces cadres seront sûrement déçus", au vue des premières estimations reçues par le cabinet.

Mais si vous ne demandez pas d'augmentation, vous avez peu de chances de l'obtenir quoi qu'il en soit. 

Même si négocier une augmentation de salaire peut paraître intimidant, voici trois conseils clés pour négocier votre prochaine augmentation de salaire, selon Antoine Morgaut.

Faire prendre conscience à votre manager ce que vous valez.

Antoine Morgaut a expliqué à Business Insider France qu'il faut retourner la question, en faisant prendre conscience à votre manager de votre valeur. "Il y a trois questions auxquelles vous devez obtenir des réponses lors de l'évaluation annuelle : qu'est-ce que j'apporte comme valeur? Est-ce qu'on a vraiment besoin de moi ? Et suis-je difficile à remplacer ?", indique Antoine Morgaut.

Si les réponses à ces questions sont négatives, ça ne sert à rien de négocier. 

Si au contraire, elles sont positives, mieux vaut dire à votre manager que vous avez envie de rester à ce poste et c'est à lui ou elle de vous donner des raisons de le faire, au lieu de vous donner des raisons de partir, en vous refusant une augmentation par exemple.

Anticiper votre demande d'augmentation et ne vous y prenez pas au dernier moment.

REUTERS/Stringer

Préparer votre entretien signifie tout d'abord qu'il faut "alerter votre manager six mois avant" pour obtenir une augmentation. "Pour 2020, il ne faut donc pas tarder", a précisé Antoine Morgaut. 

Ce dernier retourne aussi la question aux managers : "Si vous, manager, avez envie de conserver ce talent, n'attendez pas le dernier moment pour proposer une augmentation à votre collaborateur-collaboratrice. Donnez-lui avant des raisons pour rester dans votre équipe."

Préparer votre entretien en ayant en tête votre historique de rémunérations et votre valeur sur le marché. 

Lors de votre entretien, il est important d'avoir quelques chiffres en tête : de combien j'ai été augmenté-e la dernière fois, votre salaire fixe, votre variable etc. 

Par ailleurs, selon Antoine Morgaut, consulter des cabinets de recrutement ou passer des entretiens pour connaître sa valeur sur le marché est primordial pour négocier une augmentation. 

Enfin, arrêtez les comparaisons : n'allez pas demander une augmentation car vos collègues en ont eu une et que vous estimez que vous le méritez tout autant. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 16 startups françaises qui recrutent en 2019 si vous voulez travailler à distance

Voici la seule femme noire avec une émission quotidienne sur une chaîne d'information câblée aux Etats-Unis