Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les Français surprennent les économistes — ils achètent plus de voitures et de motos neuves

Les Français surprennent les économistes — ils achètent plus de voitures et de motos neuves
© REUTERS/Benoit Tessier

La consommation des ménages français en biens a progressé de 0,4% en novembre, selon les données publiées vendredi par l'Insee.

Outre la logique hausse des dépenses en énergie en raison des baisses de températures, cette consommation a été particulièrement soutenue par les achats de voitures neuves et de motos (+2,4).

C'est le meilleur mois depuis mars 2012 pour l'industrie automobile.

Les achats de biens représentent près de la moitié de la consommation totale des ménages, qui contribue à son tour à un peu plus de la moitié du produit intérieur brut français.

La hausse globale de novembre est donc de bon augure pour la croissance globale du quatrième trimestre. C'est même une heureuse surprise, les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un recul de 0,1%,

Le dynamisme de la consommation des ménages en début d'année avait alimenté la croissance de 0,6% de l'économie française au premier trimestre, tandis que sa faiblesse a contribué au recul de 0,1% du PIB au deuxième trimestre et au rebond limité (+0,2%) enregistré au troisième.

A côté de ces satisfecits, notons que les dépenses en habillement et d'équipement du logement sont reparties en baisse (-0,9%) en raison notamment de la chute des ventes de téléviseurs.

Pour le quatrième trimestre, l'Insee table sur une reprise de cette consommation, attendue en hausse de 0,5%.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :