Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Coronavirus : ce que vous pouvez faire et ne pas faire au stade 3 de l'épidémie

Coronavirus : ce que vous pouvez faire et ne pas faire au stade 3 de l'épidémie
© Johner Images/GettyImages

C'est officiel, la France est passée au stade 3 de l'épidémie de coronavirus ce samedi 14 mars. Restaurant, cafés, bars et boîte de nuit ont été forcés de fermer leurs portes pour une durée indéterminée, le temps de limiter la propagation du virus sur le territoire et de désengorger les hôpitaux. Si votre travail vous le permet, votre employeur vous a sûrement demandé de faire du télétravail cette semaine, et jusqu'à nouvel ordre.

Les transports en commun fonctionnent toujours, vos amis n'ont pas annulé votre apéro en fin de semaine, et vous avez bien envie de faire prendre l'air à votre chien qui tourne en rond entre les murs de votre appartement... Néanmoins, vous ne savez pas trop si vous pouvez continuer à vivre normalement, alors que tout le pays ne parle que de coronavirus ? Business Insider France fait le point sur ce que vous pouvez faire, et ce que vous ne devez pas faire, à ce stade 3 de l'épidémie.

Se faire livrer à manger

Unsplash/Kai Pilger

Depuis le 15 mars, les restaurants et cafés ont fermé, sur ordre du gouvernement. Mais les applications de livraison de repas sont, elles, toujours en activité. Vous pouvez donc toujours vous faire livrer à manger, en faisant attention à éviter tout contact.

Les différentes applications comme Deliveroo, Frichti et Uber Eats ont pour se faire mis en place des livraisons "sans contact" : le livreur dépose votre commande sur le pas de votre porte, toque à votre porte et s'en va.

Il se peut cependant que le choix des restaurants soit limité, car les restaurateurs ne décident pas tous de continuer à cuisiner pour les livraisons à domicile, alors qu'ils ont dû fermer boutique.

Prendre le bus ou le métro

Unsplash/Ant Rozetsky

Les services de transport en commun sont pour le moment maintenus dans le pays, notamment pour permettre aux personnels soignants de se rendre sur leur lieu de travail, et aux patients d'aller se faire soigner. Mais pour freiner la propagation du virus, le gouvernement demande de "limiter les déplacements au strict nécessaire." Il faut donc éviter au maximum de prendre le bus ou le métro si vous n'en avez pas réellement besoin.

Et comme toujours, si vous prenez les transports en commun, pensez à bien vous laver les mains avant et après.

Aller chez des amis ou de la famille

Unsplash/Antenna

Samedi soir, Edouard Philippe a déclaré que "ce que nous devons faire en ce moment, c'est tout simplement d'éviter au maximum de se rassembler, limiter les réunions amicales et familiales". Pour stopper l'épidémie de coronavirus, les spécialistes recommandent en effet de diviser nos interactions sociales par quatre, comme l'a expliqué Samuel Alizon, chercheur au CNRS, au Figaro.

La France n'a pas encore adopté de mesure de confinement totale de la population, mais le gouvernement en appelle à la responsabilité des Français. Le Premier ministre a été clair : "Il faut sortir de chez soi uniquement pour faire les courses essentielles et faire un peu d'exercice". Vous pouvez donc annuler votre prochain repas de famille et votre dîner entre amis.

Sortir son chien

Unsplash/Jérémy Stenuit

Aucune contre-indication n'a été donnée par les autorités concernant le fait de promener son animal de compagnie. Vous pouvez sortir votre chien dans la rue ou dans un parc à proximité de votre domicile, en gardant en tête qu'il faut tout de même limiter vos déplacements. Votre boule de poil devrait pouvoir se contenter d'un rapide tour du pâté de maison, et patienter jusqu'à la fin de l'épidémie pour une plus grande promenade.

A lire aussi — Les animaux de compagnie ne pourraient pas transmettre le coronavirus ou être malades eux-mêmes, selon les experts

Faire ses courses

Business Insider France/Claire Sicard

Les supermarchés, épiceries, boulangeries et autres commerces "indispensables" restent ouverts au stade 3 de l'épidémie. Vous pouvez donc aller faire vos courses, en pensant à bien vous laver les mains avant et après, et en maintenant 1 mètre de distance avec les autres clients si vous faîtes la queue à la caisse. Certains supermarchés ont déjà pris des mesures comme le filtrage à l'entrée du magasin ou l'instauration d'heures réservées aux plus de 70 ans.

Et ce n'est pas la peine de dévaliser les magasins alors que votre frigo est encore plein, le gouvernement assure qu'il n'y a "aucun risque de rationnement", il faut donc "éviter la surconsommation préventive".

Aller dans un lieu de culte

Unsplash/Thomas Vitali

"Les lieux de culte resteront ouverts, mais les rassemblements et les cérémonies devront être reportés", indique le gouvernement. Suite aux annonces du Premier ministre, aucun culte chrétien n'a été ouvert au public dimanche 15 mars. Seuls les baptêmes étaient autorisés par la conférence des évêques catholiques, à condition qu'ils réunissent moins de 100 personnes.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a de son côté demandé "la fermeture de toutes les mosquées de France à compter de dimanche 15 mars 2020, à l’issue de la prière de l’Aube et jusqu’à nouvel ordre."

Aller dans un parc

Getty Images/Stephane Cardinale/Corbis

De nombreux Français ont profité de la météo printanière pour lézarder au soleil ce weekend, notamment dans les parcs et sur les quais de Seine à Paris. Bien que tentant, ce comportement est irresponsable, alors même que les rassemblements de plus de 100 personnes en milieu clôt comme ouvert sont interdits. Il n'est donc pas recommandé de se regrouper dans des parcs.

Aller sur les applis de rencontre

Flickr

En ce début de quarantaine, la solitude vous guette et vous vous précipitez sur les applications de rencontre ? Pas de problème, le coronavirus ne se transmet pas par message interposé. Mais si vous êtes tenté(e) de rencontrer votre "match" en personne, rappelez-vous les consignes : il faut limiter au maximum les interactions sociales.

Aux Etats-Unis, même Tinder rappelle à ses utilisateurs les précautions à prendre. Entre deux "swipe", l'application diffuse un message de prévention : "Tinder est un formidable moyen de faire de nouvelles rencontres. Et bien que nous souhaitons que vous continuiez à en profiter, vous protéger contre le coronavirus est plus important".

S'embrasser et avoir un rapport sexuel

Unsplash/Becca Tapert

Le coronavirus se transmet par des postillons, s'embrasser représente donc un risque important de transmission. Si votre partenaire est malade ou a potentiellement été contaminé, il faut à tout prix éviter de vous embrasser.

Quid des autres contacts physiques ? Pour le moment, la famille des coronavirus ne fait pas partie des infections sexuellement transmissibles. Mais l'OMS a précisé au New York Times qu'il était encore trop tôt pour le savoir. Si votre partenaire a le coronavirus, mieux vaut donc vous tenir à distance pendant quelques semaines.

Découvrir plus d'articles sur :